Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 14:31

En ce mardi pluvieux d'octobre...ah non il parait qu'on est le 12 juin....mais pull et bottes de pluie sont de rigueur...bientôt il faudra rallumer le chauffage...Bref en ce mardi pluvieux de juin je vous propose d'aller lire un article sur le "zermatage" sur Madmoizelle où Caroline du blog pensées de ronde est interviewée.

 

J'ai apprécié cet article très juste et bien écrit. Cet article ne s'adresse pas uniquement aux personnes ayant des kilos superflus, il convient également à toutes les personnes souffrant de TCA qui ont oublié comment manger en écoutant son corps et nous rappelle que notre poids dépend aussi de notre génétique.

 

Et comme le dit le Dr Zermati : « Paradoxalement, les mangeurs en restriction finissent par manger plus que les mangeurs régulés (ceux qui écoutent leurs sensations, ndlr) .Comme on ne peut pas maintenir sa vigilance éternellement, ils vont manger trop dès qu’ils relâchent leurs efforts. La seule solution, c’est d’apprendre à manger avec ses sensations". Eh oui c'est pour ça qu'après une crise, une compulsion il est totalement inutile de se mettre à la diéte extrême...plus on se restreint, plus on finit par craquer et manger. True story! Mais bon je sais que la moitié des gens qui me lisent ne me croiront pas...

 

 

Lady Dylan vous fait découvrir aujourd’hui le « zermatage », cette méthode visant à manger sans se priver et à être à l’écoute de son corps afin d’atteindre son poids naturel.

 

Pour lire la suite c'est ICI

 

c10.jpg

Repost 0
Published by Eixerona - dans Témoignages -articles - commentaires
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 16:01

Aujourd'hui je vous propose d'aller lire l'article de "Non, ma fille, tu n'es pas grosse" sur le blog de http://www.anacoluthe.fr/. Merci à Vanessa pour le lien.

 

Ce texte me confirme bien le fait que vouloir formater les enfants au bien manger ça a l'effet trop souvent inverse. Ce n'est pas logique qu'une enfant de 7 ans se préoccupe de sa ligne. Mais ça j'en ai été témoin malheureusement lorsque j'étais animatirce en centre aéré, et je vois seulement qu'avec les années ça empire.


Je reste scandaliser le petit groupe de parents-profs-élèves qui a osé proposer l'affichage du nombre de calories sur chaque plat du self à la cantine. Non mais sérieusement? Mais ils ont quoi dans leurs têtes? Ils sont débiles, stupides, inconscients? Y a vraiment des claques qui se perdent!


 

Elle a décrété un soir qu’elle ne mangerait pas de dessert, parce que ça fait grossir. Elle a chipoté son assiette, écartant une pomme de terre, réclamant de la salade. Et puis, elle a dit l’impensable « je dois faire attention, avec mes grosses cuisses toutes molles. »

Pour lire la suite c'est ICI

 

manger-5-fruits-et-legumes-par-jour-c-est-quoi-articles.png

Repost 0
Published by Eixerona - dans Témoignages -articles - commentaires
18 février 2012 6 18 /02 /février /2012 16:22

Aujourd'hui je vous propose d'aller lire un article sur le blog de B qui évoque les TCA du côté des psy. Je suis tombée totalement par hasard sur son article et il m'a touché. Ses mots sont justes et elle ne juge pas.

 

Bonne lecture et bon week-end.

 

Et promis dès que j'ai du temps (bébé malade...) et de la motivation, je publirai un "vrai" article. 

 

 



Hier j'avais stage.


Si vous suivez un peu ce blog, vous savez peut-être que je suis en 3ème année de psycho. Et qui dit 3ème année dit, dans ma Fac en tout cas, "stage obligatoire".  J'ai la chance de faire ce stage en milieu hospitalier avec un psychiatre ... 

 
Hier c'était la 3ème demi journée et mon "baptême du feu" comme m'a lancé mon maître de stage. Une femme entre. Le psychiatre m'avait alors fait le tableau très succinct de cette patiente " 20 ans de carrière dans l'anorexie" [...] 

Pour aller le lire la suite c'est ICI


 

tumblr_lg6tatIDxg1qg3d8wo1_500.png

Repost 0
Published by Eixerona - dans Témoignages -articles - commentaires
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 14:21

Aujourd'hui je vous invite à aller lire le témoignage d'une de mes plus proche amie sur le site Carevox.

 

16e76eb55089384b6a60e8cbf25206cb.jpg

 

Quand je remonte 11 ans en arrière, une date que l’on ne peut oublier puisque c’était en septembre 2001, on était en vacances à Center Parcs, je venais d’avoir mon bac, j’allais rentrer début octobre à la fac en Sociologie/psychologie en double cursus. J’avais…23 ans !!! J’appréhendais, je me trouvais vieille pour aller à la fac. Je sortais de 4 années d’études professionnelles BEP et BAC pro où je m’étais royalement ennuyée. Sans bosser je finissais ces 4 années avec 16 de moyenne générale.


La suite c'est ICI

 

Vous pouvez également la suivre sur son blog Blessures d'une vie 

Repost 0
Published by Eixerona - dans Témoignages -articles - commentaires
13 septembre 2011 2 13 /09 /septembre /2011 20:14

 

Suite à mes artciles à propos de Glamour, Mélanie Mendelewitsch m'a laissé un commentaire que voici:

 

Bonjour,

 

je viens de tomber sur cette suite de messages haineux, et je voudrais rétablir certaines vérités:

Cette chère "Camille" ne devoile qu'une partie de mon mail, alors elle peut parler de la redaction qui ne prend que ce qui l'interesse dans le sien...j'ai aussi précisé que mon but n'etait pas de blesser gratuitement et que si elle avait été offensée je en pouvais qu'en etre désolée, mais la dessus elle préfère se taire.

Par ailleurs, cette chère Camille s'est par la suite empréssée de m'ajouter dans ses "amis" Facebook, à croire que je ne suis pas si idiote, bornée, et infréquentable que ca...Je me demande bien comment elle justifiera cela.

Je ne vois pas pourquoi, pour ne pas effleurer la sensibilité de certaines, on n'aborderait pas ce sujet de société. A vous ca ne vous a pas plu, mais a  en croire le courrier des lecteurs, ca a parlé à certains et certaines autres. Et c'est vous qui venez parler de tolerance?

Le fait que cet article soit attaqué sur un forum "ana, mia" ne fait que renforcer mon propos: Les personnes souffrant de troubles alimentaires en font un sujet intouchable, que "personne ne peut comprendre" et voudrait installer une omerta pour que surtout personne ne parle d'elles. Comme je l'ai dit à Camille, le role du journaliste, c'est justement de s'y aventurer, n'en deplaise à certains.

cordialement,

Melanie Mendelewitsch

 

Bonjour Mélanie,


Je me suis dit que c’était une bonne idée de te répondre avec un article plutôt que de répondre à ton commentaire perdu dans les milliers d’autres.


Que dire à part que j’ai eu un fou rire en te lisant. Oui en lisant « Je viens de tomber sur cette suite de messages haineux » je ne peux que rire. Parce que de la haine il n’y en a pas. A moins que ne pas être de ton avis fait de nous des gens haineux. Rien de méchant n’a été dit. Mais j’avoue c’est l’inconvénient d’Internet les gens lambdas peuvent et osent donner avis, eux qui ne connaissent rien à rien.


De plus mon blog ce n’est pas un forum ana mia.


D’une part c’est un blog, ça tu connais puisque tu en as un, et si tu l’avais parcouru un peu plus de 5 minutes tu aurais vu qu’il raconte mon parcours vers la guérison. Je ne fais pas l’apologie de l’anorexie qui est une maladie et non un mode de vie.


Ensuite j’avoue que personne ne saura jamais ce qu’il s’est passé exactement entre Camille et toi. A la limite ça m’importe peu et ça ne change rien au fait que je trouve que ton article manquait de respect vis-à-vis des malades souffrant de troubles du comportement alimentaires.


Personnellement ça ne gêne pas qu’on parle de l’anorexie. Il est même important d’en parler. Mais tout dépend comment. Il ne faut pas oublier que l’anorexie est une maladie, que ce n’est pas un choix de vie, que sortir de cette maladie est un parcours du combattant. Alors oui quand on me parle de néo anorexie  et d’anorexie politiquement correcte j’ai juste envie de hurler. Après je ne vais pas réargumenter sur la question, il suffit de lire mon premier article sur la question.


L’anorexie n’est pas un sujet intouchable comme tu sembles le pense. Les gens qui n’en souffrent pas peuvent comprendre. Et je peux peux t’affirmer une chose c’est que les malades aimeraient pouvoir évoquer leur maladie haut et fort, mais ça reste encore à l’heure actuelle un sujet tabou et on rencontre encore de nombreuses incompréhensions.


Les malades de troubles du comportement alimentaire demandent  juste du respect comme les autres malades. Et là-dessus je peux te dire que pour les malades ton article n’était pas respectueux dont ne t’étonne pas si une partie des 30 ou 40 000 anorexiques de France dit qu’elle n’a pas du tout aimée ton article.


Et si toi en tant que journaliste tu aimes t’aventurer dans les sujets qui déplaisent, moi en tant que lectrice je réponds et je donne mon avis. Tu as donné ton avis à tout la France par ton article dans Glamour, je donne le mien via mon blog et c’est mon droit. Après si tu ne supportes qu’on ne soit pas de ton avis, je n’y peux rien.


Et si tu lis un tant soit peu mon blog, tu te rendras compte que je déteste qu’on banalise les troubles du comportement alimentaire et qu’on en parle avec légèreté. 

 

Cordialement.

 

2g5g9sqp.gif

 

Repost 0
Published by Eixerona - dans Témoignages -articles - commentaires
5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 21:50

 

 

 

Vous devez vous souvenir de mes deux gros coups de colère contre le magazine Glamour.

 

Si vous prenez la lecture de mon blog en cours de route ou si votre mémoire vous fait défaut c’est ici et .

Voici donc le troisième volet !

J’ai reçu un mail de Camille, dont le courrier tronqué de la partie la plus importante a été publié dans la Mailbox de Glamour à lire ci-dessous.

 

numérisation0001-copie-2

Je tiens d’abord à remercier Camille d’avoir écrit à Glamour et à Mélanie Mendelewitsch. Je voulais écrire un mail virulent à Glamour mais je n’ai malheureusement  jamais trouvé le temps. Je tiens aussi à remercier Camille de partager les réponses de la rédaction de Glamour et de la fameuse Mélanie Mendelewisch, et une chose est certaine ça renforce ma décision de ne plus acheter ce magazine et de ne plus le lire !

 

Et je souhaite à Mélanie Mendelewitsch de ne jamais être confrontée aux TCA même si ça la ferait descendre un peu de son pied d’estal. Par ailleurs la demoiselle ferait bien de regarder moins son nombril et d’arrêter de juger à tout va.

 

Bonjour,

 

Je viens de tomber sur ton article en réaction à ce qu'a écrit mademoiselle Mendelewitsch. Ayant souffert du même trouble, j'ai été véritablement choquée. J'ai entretenu une correspondance avec la rédactrice en chef de Glamour ainsi que Mendelewitsch. Mon mail a été publié dans le numéro du mois d'août sous le nom de Camille. Quand à la chroniqueuse, celle-ci ne m'a témoigné que du mépris, me rétorquant qu'au vu de mon message, elle estimait que je ne devais pas être guérie (1er jugement de valeur), qu'elle était fière des compliments qu'elle avait reçus et que sur ce, elle allait s'enfiler une 2e part de pizza, plaisir de la vie que je ne devais sûrement pas connaître selon elle.

 

Il est parfois difficile de lutter contre tant de méconnaissance, de maladresse. Cependant, Glamour a plus ou moins présenté son mea culpa sur le fait d'avoir publié une chronique "inhabituelle dans le ton qu'elle utilise", qui ne souhaitait pas faire de division entre les rondes et les minces, ce que j'ai quand même apprécié. Malheureusement, on ne peut que leur reprocher de juger sans arrêt entre " glam" et "pas glam", et de nous décortiquer le régime de graines de Madonna afin de savoir si les lectrices peuvent le suivre sans danger (3 pages après l'article de Mendelewitsch)...

 

Glamour a bien évidemment évité de faire paraître les parties de mon message qui les mettaient en porte-à-faux. Je leur disais qu'il s'agissait d'une faute professionnelle extrêmement grave que de confondre un phénomène de mode avec la maladie. Pire, ils la pointaient du doigt de la honte, comme un comportement volontaire et supérieur, tandis qu'il s'agit d'un mouvement intérieur incontrôlable.

 

Ton post prouve bien que tu quelqu'un de réactif, de vivant, sensible aux sujets qui t'affectent. La maladie est peut-être encore là (moi même je ne pense pas être guérie à 100%) mais cela prouve que tu la combats avec force et intelligence. Tes mots sont ta plus belle arme, n'hésite pas à te défendre contre ce qui te rabaisse. Cela te valorise et te donne espoir pour lutter contre ton ennemi le plus redoutable qui est toi-même.

 

Camille, 22ans, étudiante en arts graphiques.

 

Sur ce, je vous souhaite une bonne rentrée.

 

Et demain je n’irais acheter que Cosmo en lecture détente, non mais !

 

rentree-2.jpg

 

Repost 0
Published by Eixerona - dans Témoignages -articles - commentaires
10 février 2007 6 10 /02 /février /2007 12:19

J’ai évoqué il y a quelques temps le suicide d’une jeune femme anorexique car elle ne supportait plus l’enfer de la maladie. Sa maman m’a demandé une faveur, de publier sur mon blog la dernière lettre de sa fille.

 

Cette lettre d’adieux m’a énormément touché, car lorsque je broie du noir, que parfois j’aimerais en finir une fois pour toute j’ai des pensées similaires.

 

Tendres pensées à sa mère et à toute sa famille

 

 

http://ninou-pour-toujours.blogspot.com/

 

 

Le 9 janvier 2007 entre 4 h et 5 h du matin:

 

 

"A ma famille et tous ceux que j'aime,

 

Je suis tellement désolée de ce que je vais faire et je sais que vous m'en voudrez énormément mais je ne vois plus d'autres solutions.

 

Je me retrouve face à un mur et ne trouve plus la force de me hisser une nouvelle fois. J'ai pourtant passé d'autres épreuves mais celle-ci est de trop.

 

Je me regarde et ne me reconnais plus. Je suis devenue une horreur, on me regarde comme un monstre, on parle de moi et ça me blesse tellement.

 

Je me sens seule même si je sais que vous êtes derrière moi mais il y a un grand vide en moi et la seule chose à laquelle je pourrais me raccrocher est mon travail mais là encore je me suis trompée. Je ne vois pas non plus d'issue dans ce travail, dans lequel, j'avais mis tant d'espoir et dans lequel je pensais m'épanouir, me stabiliser mais au lieu de ça, je m'y sens complètement inutile et tellement incapable. De plu, j'y vois beaucoup de misère et ça me détruit encore plus.

 

Mais au-delà de ça, ce qui me pousse à mettre fin à mes jours aujourd'hui c'est ce que je suis devenue aujourd'hui, ce cadavre ambulant qui ce matin ne sens quasiment même plus ses jambes, tellement elles sont maigres, ce cadavre qui fait pleurer les êtres qu'elle a de plus chers au monde dans il la voit et ça c'est insupportable car à ma moune et ma chtouille, je ne veux pas vous faire de mal, je veux que vous soyez heureuse car vous méritez tellement, de si belles femmes de coeur auxquelles j'impose cette souffrance de me voir dépérir et je sais bien que si cela continue, vous prendrez des mesures médicales. Je ne supporterais pas de me retrouver enfermée, moi qui ait ce tempérament si actif. De me retrouver en milieu hospitalier, je ne peux pas l'envisager.

 

Encore pardon pour cette dernière souffrance que je vais vous faire endurer, je m'en veux tellement de ce que je vais vous faire endurer mais sachez que je vous aime tellement et que où que je sois, quoi que l'on devienne après, je serais toujours là, quelque part près de vous à continuer à vous aimer si fort.

 

Et toi aussi papa, à qui j'en ai tellement voulu et qui a aussi tant souffert mais qui nous a aussi fait du mal, voulu ou non.

 

A tous ceux que j'ai aimé, amis, ex amis, grands-parents, tous ceux que j'aime, pardonnez-moi...

 

Nicole

 

 

Repost 0
Published by Angélique - dans Témoignages -articles - commentaires
31 janvier 2007 3 31 /01 /janvier /2007 21:59

 

On parle trop rarement des 10% de décès de l’anorexie mentale, pourtant ils existent malheureusement. L’anorexie est une maladie qui tue, le corps affaibli lâche ou l’esprit torturé décide d’en finir pour de bon.

 

 

 

Le 09 janvier 2007, Nicole nous quittait.

Sa maman a décidé de créer un blog en sa mémoire pour montrer que guérir de l’anorexie n’est pas une histoire de volonté et qu’on ne doit pas avoir un comportement qui enfoncerait encore plus le malade dans sa détresse.

 

 

 

Repose en paix Nicole, et courage à toute sa famille

http://ninou-pour-toujours.blogspot.com/

 

 

Repost 0
Published by Lyla - dans Témoignages -articles - commentaires
20 juillet 2006 4 20 /07 /juillet /2006 21:14

Ma belle

Hier soir tu m'envois un message sur MSN, une adresse ton blog.

Ce soir je suis allée voir, des amies tu en as pleins ici ne les quitte pas.

J'aimerais pouvoir t'aider a guérir, mais je n'essaie même plus car c'est inutile,.

La guérison personne ne peut la trouver pour toi et encore moins moi. Je t'ai peut être trop aimé, mais petite tu étais si fragile, tu m'appelais au secours quand ça n'allait pas et j'accourais je t'en demande pardon

Si c'était a refaire je te dirais de te débrouiller, je pense que je n'ai pas su te dire non, te brusquer tu étais si petite.

Mais même maintenant quand tu m'appelles je cours.Le problème c'est que jamais je ne changerais.

Repost 0
Published by Lyla - dans Témoignages -articles - commentaires
30 mai 2006 2 30 /05 /mai /2006 09:45

T., une de mes meilleures amies, est dans la même promo que moi à la fac. J’ai eu une belle surprise en lisant ce matin son commentaire qu’elle m’avait laissé sur mon blog. J’avoue que j’en ai eu les larmes aux yeux.

Hier je lui en ai voulu pourtant lorsque par texto elle m’a dit qu’elle était déçue que je n’aille pas à la fac. Je l’avais mal pris. Je me rends compte que les TCA nous rendent totalement paranoïaques et asociales, de ce fait on interprète souvent d’une manière fausse les paroles de nos proches.

Merci ma belle T., ton message m’a fait chaud au cœur. Même si je n’en donne pas forcement l’impression je t’aime fort ma puce.

 

 

 

 

 Salut puce!

 

 

Enfin je dépose un ti message sur ton blog!

Tout d'abord, je suis contente de voir que tu as passé une bonne journée! Un peu de joie dans ta vie c'est le mieux!

Ensuite, à tout ceux qui disent (je parle en général) que les anorexiques sont des filles qui veulent jouer les intéressantes, qui ne pensent qu'à elles... (il y en a beaucoup des critiques!) Je répond : connaissez vous une anorexique? Savez vous que ça fait mal de voir les autres manger sans rien pouvoir avaler car on se dit "non pas le droit pas le droit trop de calories de lipides" alors qu'on a le ventre qui crie famine? Non? Alors pas de jugement lorsqu'on ne connait pas! (C’est une remarque générale je ne m'en prend à personne!)

Moi je ne m'imaginais pas ça jusqu'au jour ou j'ai rencontré Lyla! Je connaissais déjà quelques trucs sur l'anorexie car comme tout le monde j'avais vu des reportages à la télé... mais un vrai récit une vraie histoire ça vous fait comprendre beaucoup!

Lyla, je ne te juge pas et ne te jugerai jamais! Je sais que tu essayes de vivre avec cette maladie invisible silencieuse et vicieuse!

Si un jour tu décides de faire quelque chose alors appelle moi! Sinon je me contenterai de rester à tes cotés en te laissant tranquille quand je sens que tu en éprouves le besoin!

J'espère te revoir très bientôt!

Je te fais plein de bisous

 Et Bon courage à toutes celles qui vivent avec ce mal!

 T.

Repost 0
Published by Lyla - dans Témoignages -articles - commentaires