Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 15:05

Le Dr Jean Wilkins soigne les adolescentes souffrant d'anorexie depuis 36 ans. Fait assez rare, aucune patiente n'est décédée dans son unité de soins au cours de sa carrière. Son secret ? "La patience, la douceur, le respect, la confiance et la prudence", répond le fondateur de la section de médecine de l'adolescence au CHU Sainte-Justine et professeur de pédiatrie à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal.


Pour lire la suite de l'article c'est ICI

 

A quand des méthodes similaires en France? 

 

22zth4do1.jpg


Repost 0
Published by Eixerona - dans Revue de presse
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 17:28

Ca fait un bout de temps que je veux faire un article sur le sujet mais je n'en ai jamais eu le temps. Pourtant le sujet est important puisqu'une danseuse accuse la Scala de favoriser l'anorexie. Pour ses propos la danseuse s'est faite licenciée. 

 

Merci à Jen pour m'avoir transmis l'artcile paru dans le Be du 24 février 2012.

 

Scala1.jpg

scala2.jpg

Repost 0
Published by Eixerona - dans Revue de presse
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 22:25

De temps en temps ça m'arrive d'acheter un magazine féminin pour me changer les idées parce que voilà lire des trucs sérieux c'est mieux mais déconnecter un peu son cerveau de temps à autre ça fait aussi du bien. Et comme cette semaine Grazia était à 1 euro, j'ai décidé de l'acheter.

C'est lorsque j'ai commençé à le feuilleter sur le chemin du retour (oui je marche en lisant) que j'ai vu qu'il y avait un article sur la drunkorekie. 

J'ai pris le soin de le scanner aujourd'hui. Une fois de plus mon imprimante m'a tenu tête...mais j'ai gagné. Il y a seulement la dernière page qui a été un peu tronquée mais c'est sur un encadré par trop intéressant.

 

 

numerisation0002.jpgnumerisation0003.jpg

numerisation0004.jpg

numerisation0005.jpg

numerisation0006.jpg

 

 

Repost 0
Published by Eixerona - dans Revue de presse
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 14:23

Katya Zharkova est un mannequin  dite « plus size », elle  vient de poser nue dans le dernier numéro de PLUS Model un magazine américain consacré aux « rondes ». Quand je regarde Katya je ne vois pas une ronde, je vois juste une femme normale avec des fesses, des seins, des hanches, j’en croise un paquet dans la rue des femmes comme elle.

 

p3--1-.png

 

Cette séance photo avait  pour but de dénoncer la dictature de la maigreur des podiums et de réhabiliter une image de la femme qui ressemble à la femme « moyenne ». L’attention du magazine est louable car moi aussi j’en ai marre de ces mannequins frôlant l’anorexie (en plus les vêtements ne sont même pas mis en valeur sur elle, ça tombe comme des sacs poubelles et on se demande bien ce que ça peut donner sur nous…mais ça c’est un autre sujet).


Chaque photo est accompagnée d’un texte dénonçant la maigreur extrême des mannequins comme :

« Il y a 20 ans le mannequin moyen pesait 8% de moins que la femme moyenne. Aujourd’hui, elle pèse 23% de moins »

 

 « La plupart des mannequins ont un indice de masse corporelle semblable à celui qui définit l’anorexie.

 

Il y a des photos de dos, allongée, la tête en bas…et puis deux photos où Katya enlace une mannequin beaucoup plus mince au visage caché.

 

p4--1-.png

 

La série de photos a rapidement créée une polémique mais pas celle qu’on attendait, je reste d’ailleurs abasourdir par  certaines de ces polémiques…

 

Le premier point qui fâche c’est le visage caché de la fille mince. Alors que le photographe ait voulu transmettre une impression de tendresse et de protections, certains au contraire dénonce la femme ronde étouffant la plus mince car si vous ne le saviez pas les femmes minces sont fatiguées d’être rejetées ou montrées du doigts…bouh on va pleurer Et là je me dis qu’il y a un gros problème car la mince c’est la celle qu’on met toujours sur un pieds d’estal, c’est celle qu’on nous présente comme le symbole de la superwoman et de la réussite, jamais entendu parler du phénomène de la mince rejetée (Et puis en plus comme si notre société ne rejetait pas les gros.)

Mais pour d’autres c’est le contraire, ils trouvent dommage qu’à travers ces photos la femme ronde soit associée à la figure maternelle alors que la mince est présentés comme la « fragile ». En attendant j’avais lu un article il y a quelques années qui disait qu’aujourd’hui de nombreuses femmes ont des soucis de fécondité car elles sont trop minces. Je dis ça, je dis rien. Et reste qu’on peut être mince et maternelle, mince et forte….

 

p1.png

Autre polémique : les photos ont été retouchées…mais quelle horreur (ironie) ! Oui ils ont osé lisser la peau, supprimer un peu de cellulite et les vergetures…comme toutes les photos actuelles quoi. Par contre pour des photos avec des minces/maigre c’est normal de les retoucher car on nous dit « mais vous ne comprenez pas les photos de mode c’est de l’art ». Par contre  là on nous dit « mais pour déculpabiliser les femmes rondes il faut montrer des corps sans artifices ».Déjà pourquoi il faudrait déculpabiliser les femmes soient disant rondes, ce n’est pas une tare à ce que je sache d’avoir un poids et un corps normal. Je ne vois pas pourquoi on serait complexée de ne pas avoir un corps que la société vénère et pourquoi on ne se sentirait pas bien dedans.

 

Et bien sûr il y a eu pas mal de réponses par rapport à la dénonciation de l’anorexie  comme quoi une personne maigre ou mince n’est pas automatiquement anorexique. Ok je suis bien d’accord sur ce point mais le problème n’est pas là, le problème c’est qu’on nous impose un modèle féminin maigre qui ne correspond qu’à une minorité.

 

Le magazine Plus model a donc dû se justifier en expliquant que le but n’était pas de stigmatiser les personnes maigres ou de les mettre au ban de la société.

 

p2.png

 

Il précise que ces photos tendent à montrer qu’il n’y a rien d’anormal à avoir un corps qui ne correspond pas aux critères actuels. Ces clichés ont aussi le but de dénonce  le bombardement de corps ultra minces dans les campagnes publicitaires auquel nous assistons à longueur de journée car c’est une industrie multimillionnaire qui s’appuie sur la peur du gros pour s’enrichir encore plus.

 

Plus Model réclame aussi l’égalité et la liberté pour les femmes rondes de pouvoir s’identifier à des mannequins qui leur ressemblent et ainsi de pouvoir choisir les vêtements qui leur vont tout comme les femmes qui sont plus petites (c’est vrai moi je suis petite et j’en ai marre des pantalons avec 15 cm de trop, heureusement maintenant il y a les collections petite chez les anglo-saxons).

 

Je n’ai qu’une seule déception, qu’un seul reproche c’est ce terme de ronde qui englobe les femmes faisant aussi bien un 38 qu’un 54. Bref à l’heure d’aujourd’hui on est soit mince, soit ronde mais non il n’y a pas d’entre deux.

 

Repost 0
Published by Eixerona - dans Revue de presse
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 18:22

Si en 2011 nous avons pu voir des aberrations entre les mannequins H&M générés par ordinateur, un culte de la minceur maigreur persistant…(la liste est longue) on aimerait utopiquement  que la société retrouve sa raison.

 

Eh bien c’est raté.

 

Ce matin déjà je grognais devant la couverture du femme actuel de cette semaine « je mincis sans me priver, le régime des gourmandes ».  Mais quand est-ce qu’on arrêtera de nous matraquer avec ce mot « régime ».Y les régimes d’avant fête, d’après fête, de printemps, de la Saint glinglin…


 

ns.jpg

 

Le gagnant de la première stupidité de l’année est Monsieur Dukan, le grand ponte du régime du même nom ultra dangereux pour la santé. Ce monsieur a décidé de lancer un appel aux politiques sur le problème du surpoids en France car d’après lui c’est un véritable problème de santé publique et pour cela il a fait diverses propositions.

 

Pour commencer  il nous dit qu’il faudrait que les industriels français comprennent qu’il y a de l’argent à gagner en produisant des aliments moins gras. Ben oui tiens donc  qu’on nous propose à l’achat des aliments plus sains et plus chers comme ça on n’aura plus les moyens de se nourrir. C’est certain  que Monsieur Dukan sait comme se faire de l’argent, grâce à son soit disant régime miracle il a bien rempli son compte en banque puisque près de 4 millions de personnes ont acheté son livre en France.

 

Monsieur Dukan fait même des propositions concernant l’Education Nationale complétement aberrante. Il prône une « option poids d’équilibre » au bac. Il suffiraitpour les lycéens de garder un IMC compris entre 18 é 25 de la Seconde à la Terminale pour obtenir des points. D’après le nutritionniste c’est un bon moyen de sensibiliser les ados à l’équilibre alimentaire.

 

D’une part c’est une discrimination. On ne choisit pas son poids ou son IMC.

 

D’autre part on n’apprend pas à manger équilibrer en focalisant sur son poids ou son IMC. On peut se nourrir que de fast food et avoir un imc compris entre 18 et 25.

 

Sinon moi on m’a toujours dit que la maigreur c’est en dessus de 18,5 d’IMC.  Donc prendre 18 en minimal c’est quasiment une apologie de la maigreur.


De plus l’IMC a ses limites que vous pouvez lire ICI

 

Enfin le bac est censé sanctionné les connaissances et l’intellectuel. Je trouve déjà qu’être noté en sport c’est de la discrimination car tout le monde n’a pas les mêmes capacités physiques. Ce n’est pas le rôle de l’Education Nationale d’apprendre la nutrition aux ados mais aux parents et aux spécialises de la question.

 

La palme de la première grosse connerie dite de l'année est décerné à Monsieur Dukan.

 

palme-dor.1207913454.jpg

 

 

 

Repost 0
Published by Eixerona - dans Revue de presse
14 novembre 2011 1 14 /11 /novembre /2011 20:48


SOURCE Next Libération http://next.liberation.fr/mode/01012371460-une-publicite-condamnee-pour-flagrant-delit-d-anorexie

 

telechargement.jpg

 

En mai dernier, le Jury de la déontologie publicitaire (JDP) avaitordonné l'interdiction d'une vidéo de la marque The Kooples, parce que «la jeune fille (représentée dans le clip, ndlr) présenteune maigreur excessive». Une autre marque vestimentaire vient de voir l'une des ses publicités interdites pour apologie de l'anorexie, outre-Manche cette fois-ci. L'Advertising Standards Authority (ASA), l'équivalent britannique du JDP, a décidé que la campagne d'affichage de la marque Drop Dead devait s'arrêter.

Selon la décision rendue publique sur le site de l'ASA, «nous avons considéré qu'utiliser un mannequin remarquablement maigre, aux hanches, aux côtes et aux os saillants, qui porte un maquillage outrancier et qui pose pour que son corps ait l'air plus fin, était destiné à impressionner le public de la marque (les jeunes, ndlr), à leur montrer que les gens qui portent la marque Drop Dead pouvaient ressemblaient à ces images. Par conséquent, même si les images avec le bikini et le short en jean ne causeront pas d'offense sérieuse, nous avons conclu que ces photos étaient socialement irresponsables».

Drop Dead avait essayé de défendre sa campagne d'affichage en indiquant que le mannequin en question «n'avait peut-être pas beaucoup de graisse autour des côtes, mais qu'elle avait un buste et des hanches normales, ainsi qu'une peau saine», mais l'argument n'a pas convaincu.

Repost 0
Published by Eixerona - dans Revue de presse
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 11:37

 

L'anorexie, maladie qui entraîne un changement physique spectaculaire, est un marronier de la télévision. Même si les images montrées sont parfois loin de la réalité. Souad Gojif explique la difficulté de vivre avec cette pathologie.

 

 

Pour lire la suite de cet article c'est ici 

 

5421321001884.jpg

Repost 0
Published by Eixerona - dans Revue de presse
7 novembre 2011 1 07 /11 /novembre /2011 15:20

Source http://www.20min.ch/ro/life/lifestyle/story/25557107

Les apprentis couturiers britanniques devront travailler en utilisant des mannequins de taille 44. Une mesure qui vise à lutter contre l’anorexie, mais qui n’est pas du goût de tous.

 

Crystal-Renn-Elle-Canada.jpg

Selon une proposition soutenue par le gouvernement britannique, les étudiants en stylisme utiliseront des mannequins de taille 18 (l’équivalent de la taille 44 en Suisse), révèle Courrier international, citant un article paru dans The Independent. Cette mesure vise à rappeler aux futurs créateurs que la taille moyenne des femmes britanniques se situe entre 16 et 18 (42-44 en tailles helvétiques). «Cette proposition s’inscrit dans la campagne visant à débarrasser le milieu de la mode de son obsession pour la jeunesse, la sveltesse et la taille zéro», explique le quotidien.

«Il est important de rétablir le courant entre les futurs créateurs et la population, souligne Mal Burfkinshaw, enseignant auprès de l’Edinburgh College of Art. Il y a une déconnexion entre les étudiants en stylisme et ceux qui portent leurs vêtements, les consommateurs.»

 

«Personne ne veut voir de femmes avec des formes»

La suppression de la taille zéro (taille 30 en Suisse) pourrait avoir de grands retentissements sur le bien-être de la population, soulignent plusieurs psychologues. Ce n’est cependant pas l’avis de bien des acteurs du domaine, à commencer par Karl Lagerfeld. En 2009, le magazine féminin allemand «Brigitte» avait publié des photos de femmes jugées davantage «réelles», plus en chair. Le directeur artistique de la maison Chanel avait alors déclaré: «Personne ne veut voir de femmes avec des formes. Vous avez des mères assises devant la télé avec un paquet de chips qui disent que les mannequins minces sont horribles.»

Victoria Beckham lui avait emboîté le pas, défendant les mannequins taille zéro aux États-Unis. En février, lors de la fashion week new-yorkaise, la collection de l’ex Spice Girls était portée par des mannequins extrêmement minces. Pour sa défense, elle a déclaré avoir refusé certaines filles «terriblement maigres», rapporte Grazia.fr. Cependant, elle a aussi affirmé: «La plupart des filles sont naturellement minces. Je crois qu'on ne devrait pas discriminer quelqu'un parce qu'il est trop mince, trop rond, trop large, ou quoi que ce soit.» Il est toutefois permis de douter de la minceur «naturelle» des mannequins. Après chacune de ses grossesses, Madame Beckham en personne n'est-elle pas la première à s’acharner (ou plutôt à se décharner) afin de pouvoir entrer à nouveau dans ses slims taille 30? 

Repost 0
Published by Eixerona - dans Revue de presse
9 octobre 2011 7 09 /10 /octobre /2011 10:47

 

LE PLUS. Dans le monde de la mode, la maigreur est la norme. Mais en dépit de campagnes choc pour alerter l'opinion, les marques continuent de véhiculer une image déformée de la beauté féminine. Cela choque-t-il encore vraiment ?

 

SOURCE :http://leplus.nouvelobs.com/contribution/200348;fashion-week-la-maigreur-des-filles-ne-choque-meme-plus.html

 

12 février 2007. Lors de la 55ème édition de la Pasarela Cibeles, un des plus grands rendez-vous de la mode espagnole, l'Espagne devient le premier pays à interdire de défilés les mannequins dont l'indice de masse corporelle est trop bas. On assiste à une première. Les mannequins sont pesés par des médecins. Choc : la veille des défilés on refuse publiquement à cinq mannequins "trop maigres" le droit de défiler.

 

24 Septembre 2007. Une campagne publicitaire choc menée par Oliviero Toscani contre l'anorexie, a pour objectif la sensibilisation et l’alerte quant à cette maladie si complexe – du moins, c'est ce qu'on a prétendu.

 

Le mannequin Isabelle Caro, atteinte depuis des années d’anorexie, joue un rôle primordial en apportant des témoignages poignants sincères. La campagne  fait son effet : reprise dans les médias, elle suscite des débats et permet la vulgarisation des différentes composantes de la maladie.

5 février 2011. Zara dévoile sa campagne printemps/été 2011. Quelques mois passent… Les morts de l’anorexie ne font plus vraiment effet sur le grand public. Par habitude, peut être, de voir des femmes si minces qu'elles ne ressemblent même plus à des femmes.

 

Le personnage androgyne devient l’égérie d’une saison.

 

zara

 Collection printemps-été 2011 - Zara cc

 

5 octobre 2011. Fashion week à Paris. On se presse, on court, on galope pour ne rater aucun défilé. Les lieux changent, de plus en plus originaux, beaux, magiques, pour séduire ou faire rêver les journalistes fashion. Les tapis rouges embrassent les foulées des fashionistas de toutes origines.

 

Elles se ressemblent toutes. Elles sont belles. Elles sont splendides et merveilleuses.

 

Leur maigreur ne choque plus. Elle fait partie intégrante des caractéristiques occidentales de la beauté féminine, transmises mais surtout inventées et imposées par les médias, les campagnes et les acteurs de ce monde. Un monde qui ne reflète en rien la réalité des femmes et de leurs beautés.

 

Tant que ces dictateurs du monde de la mode auront l’emprise sur les images que nous percevons, les combats et luttes qui ont mené les femmes anorexiques à la mort n’auront aucun sens.

 

julia_frakes_5247341.jpg

 

Sur cette photo Julia Frakes "It girl" chouchoute de la mode et des créateurs.

Mais non la maigreur n'est pas à la mode, mais non on se fait des idées...

 

 

J'aime cet article qui dit la vérité, la réalité. Reste la dernière phrase maladroite, mais après ce n'est pas faux, on nous répète que pour guérir il faut prendre des kilos alors que la maigreur est la norme féminine en vigueur....Mais ce dicktat fait du mal à une grande majorité des femmes, et maintenant même les hommes commencent à le subir.

 

Ce qui me choque ce sont certains commentaires de l'article

 

"Au lieu de brâmer contre une centaine de filles qui se privent de nourriture, vous feriez de vous inquiéter des deux milliards d'hommes, de femmes et d'enfants qui s'empiffrent de sucre, sel, viandes et saloperies diverses. Votre indignation est aberrante, cette maladie étant statistiquement rarissime. Inutile donc de sortir les clairons. Il y a des batailles médicales autrement plus dramatiques"

Donc si on part du même principe il ne faut pas non plus s'intéresser aux maladies orphelines qui ne concernent que peu de monde?

 

"Le coup de clairon contre les mannequins rachitiques n'a aucun sens. Il concerne probablement, à vue de nez, 0,0001 de la population mondiale. Les vrais maigres, ceux qui crèvent de faim faute de pouvoir se nourrir, sont en zones de guerre ou survivent en territoires ravagés par la sécheresse. Eux voudraient bien pouvoir remplir leur frigidaire, mais ils n'en ont pas, ni rien."

Personnellement, je pense qu'on peut mener plusieurs batailles en même temps. Mais j'ai remarqué que dès qu'on aborde l'anorexie, les gens aiment vous dire "mais tu as pensé aux millions de gens qui meurent de faim?". Outre le fait que l'anorexie est une maladie, est-ce que si je mange résoudra la famine dans la corne de l'Afrique? Non.

 

Repost 0
Published by Eixerona - dans Revue de presse
2 septembre 2011 5 02 /09 /septembre /2011 16:01

Voici deux articles intéressants et qui font plaisir à lire.

Je suis contente de voir que malgré le stérérotype féminin imposé par la mode et les médias, certaines créatrices décident de passer outre et d'accepter qu'il n'y a pas une silhouette unique mais des silhouettes.

 

http://fr.myeurop.info/2011/09/02/les-femmes-ne-veulent-plus-etre-des-cliches-3216

http://www.canoe.com/divertissement/arts-scene/nouvelles/2011/08/31/18626206-qmi.html

 

No-Casting.jpg

Repost 0
Published by Eixerona - dans Revue de presse