Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 15:56

 

L'impact des nourritures grasses sur nos émotions

 

cupcake-copie-1.jpg


Pour étudier l'impact des aliments gras sur notre cerveau, des volontaires ont été branchés à des sondes contenant soit une simple solution saline, soit une solution avec des acides gras. En même temps, les participants écoutaient soit une musique triste, soit une musique neutre. Ils pouvaient aussi voir des visages exprimant les mêmes émotions. Conclusion : les personnes qui avaient reçu des acides gras, étaient moins sensibles aux effets d'une musique triste. Ce résultat était confirmé par un questionnaire (humeur ressentie), mais aussi par une IRM fonctionnelle du cerveau (activité des différentes zones associées à la tristesse).


Alors, j'ai raison de me jeter sur du chocolat quand je déprime ?


Raison ou pas, disons en tout cas que ce n'est pas seulement une question de gourmandise : la graisse qui atteint notre système digestif améliore notre humeur, même quand elle ne passe pas par les papilles. Notre système digestif communique directement avec notre cerveau.

 

Pour lire l'article en entier http://www.e-sante.fr/nourriture-emotions-c-est-notre-estomac-qui-parle/actualite/1159#paragraphe1

 

 

Repost 0
Published by Eixerona - dans Nutrition
10 avril 2011 7 10 /04 /avril /2011 08:21

Toujours la même histoire en nutrition, on dit une chose et quelques années après on dit son contraire !

 

 

L’Agence Française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA) réhabilite les lipides que ce soit d’un point de vue

quantitatif et qualitatif.

 

 

 

Non les graisses ce n’est plus le MAL ! Non il n’y a pu de bonnes et de mauvaises graisses.  Exit le combat graisse animal, graisse végétale.

 

 

Finalement TOUS les acides gras contribuent au bon fonctionnement de l’organisme, il convient donc d’en consommer de de les équilibrer.

 

 

Source : Alimentation santé et Petit budget n°52 janvier 2011

 

 

Source : avis du 1er mars 2010 de l’AFSSA relatif à l’actualisation des apports nutritionnels conseillés pour les acides gras http://www.afssa.fr

 

guide_des_lipides_landing_entete.jpg

Repost 0
Published by Eixerona - dans Nutrition
20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 12:01

Qui dort, dîne ?

 

Inutile de s’affaler le soir pour garder la ligne. S’il est vrai que le métabolisme et la digestion sont ralentis la nuit, ce n’est pas l’heure où l’on mange qui fait grossir, mais le total des calories absorbées dans la journée (certains nutritionnistes raisonnent même en termes de semaine). Les horaires de repas sont avant tout d’ordre culturel et l’on ne stocke pas plus la nuit que le jour (l’organisme n’arrête pas de consommer de l’oxygène et de l’énergie sous prétexte qu’il dort).

 

Néanmoins, l’activité physique produite après le déjeuner permet de brûler plus rapidement les calories ingérées, à la différence du dîner qui, lui, précède le sommeil.

 

 

 

Version Fémina du 19 août 2007

d.jpg

Repost 0
Published by Angélique - dans Nutrition
28 mars 2007 3 28 /03 /mars /2007 16:32

Le végétarisme, c’est quoi ?

 

 

Le végétarien exclut de son assiette tous les aliments issus de la chair des animaux : la viande, le poisson, les fruits de mer.

 

Pour conserver une alimentation la plus équilibrée possible le végétarien doit consommer chaque jour :

-         des légumes secs (haricots, pois chiche, lentilles…) et des céréales (pain, riz, pâtes, blé, semoule…)

-         des œufs et si possible du poisson

-         3 ou 4 produits laitiers : lait, fromage, yaourts…

-         au moins 5 fruits et/ou légumes crus et/ou cuits

-         et un peu de matières grasses

Repost 0
Published by Angélique - dans Nutrition
21 janvier 2007 7 21 /01 /janvier /2007 12:59

Qui dort ne dîne pas

 

 

D’après des chercheurs américains, pour maigrir il suffirait peut-être de dormir…Une heure de sommeil consomme davantage de calories qu’une heure passée devant la télé, à l’ordinateur ou à ne rien faire…

 

Troquer soixante minutes d’inactivité contre une heure de sommeil : un moyen inattendu de faire pencher la balance du bon côté.

 

 

Source : Est magazine, 21 janvier 2007

 

 

Repost 0
Published by Lyla - dans Nutrition
16 mars 2006 4 16 /03 /mars /2006 17:18

Le cache-cache calorique

 

 

 

Entre une journée à 3500 kcal et une journée à 1800, il peut ne pas y avoir une différence énorme ( à part pour nos cuissots). Démonstration.

 

 

 

 

 

 

Journée à 3500 kcal

 

 

Journée à – de 2000 kcal

 

 

Journée à – de 1500 kcal

 

 

 

 

Ca vous semble énorme, mais c’est l’apport calorique moyen en France

 

 

Pour une journée « type » d’une femme active mais sportive

 

 

Dans le cadre d’un régime

 

 

 

 

Petit-déjeuner

 

 

1 croissant aux amandes (481 kcal, 25 g de lipides !) + 1 canette de jus d’orange (139 kcal), soit 620 Kcal

 

 

1 croissant (183 kcal) + 1 canette de jus d’orange (139 kcal) soit 322 kcal

 

 

1 croissant (183 kcal) + 1 boisson chaude sans sucre (2 kcal) + 1 orange (63 kcal) soit 243 kcal

 

 

 

 

11h

 

 

1 yaourt aux fruits (225 kcal) + 1 café sucré (30 kcal) soit 255 kcal

 

 

1 compote de pommes allégée en sucre (70 kcal) soit 70 kcal

 

 

1 compote 100% fruits (50 kcal) soit 50 kcal

 

 

 

 

 

 

Déjeuner

 

 

1 entrecôte (364 kcal) + frites (508 kcal) avec sauce béarnaise (124 kcal) + 1 yaourt à la grecque (182 kcal) soit 1178 kcal

 

 

1 steak grillé (172 kcal) + pommes noisettes (363 kcal) + 1 yaourt gourmand aux cerises (159 kcal), soit 694 kcal

 

 

1 steak grillé (172 kcal) + garniture moitié pommes noisette (182 kcal), moitié haricots (24 kcal) + 1 yaourt à la vanille (100 kcal) soit 478 kcal

 

 

 

 

Goûter

 

 

4 biscuits allégés aux fruits (194 kcal) + 1 canette d’Ice Tea (105 kcal) soit 299 kcal

 

 

6 barquettes à l’abricot (139 kcal) + 1 boisson chaude non sucrée (2 kcal) soir 141 kcal

 

 

3 barquettes à l’abricot (70 kcal) + 2 abricots (42 kcal) soit 112 kcal

 

 

 

 

Apéritif

 

 

40 g de comté (158 kcal) + 1 martini (128 kcal) soit 286 kcal

 

 

30g de comté (119 kcal) + 125 g de tomates cerise (20 kcal) + 1 verre de vin rouge (85 kcal) soit 224 kcal

 

 

2 gressins sésame (46 kcal) + 200g de tomates cerise (40 kcal) + 1 verre de vin rouge (85 kcal) soit 171 kcal

 

 

 

 

Dîner

 

 

Poisson pané (297 kcal) + 1 portion de blé (220 kcal) + 1 compote de fruits (70 kcal) soit 587 kcal

 

 

Cabillaud (120 kcal) + pâtes (150 kcal) + sauce tomate en pot (30 kcal) + 1 tranche de pain de campagne (50 kcal) soit 350 kcal

 

 

1 plat cuisiné de colin + petits légumes (220 kcal) + 1 tranche de pain de campagne (50 kcal) soit 270 kcal

 

 

 

 

22h

 

 

1 barre et demie de chocolat au lait et noisette (144 kcal) soit 144 kcal

 

 

1 barre et demie de chocolat noir (125 kcal) soit 125 kcal

 

 

1 barre de chocolat au lait ( 90 kcal) soit 90 kcal

 

 

Total

 

 

3369 kcal

 

 

1926 kcal

 

 

1419 kcal

 

 

 

 

magazine glamour Avril 2006

Repost 0
Published by eixerona - dans Nutrition
16 mars 2006 4 16 /03 /mars /2006 16:37

Diététique Anticellulite

 

 

 

 

 

Ne rêvez pas : on ne va pas vous dresser la liste miraculeuse des aliments qui entraînent la fonte de la cellulite ! Mais il est encore temps d’apprendre par cœur celle qui promet de limiter l’extension du domaine de la graisse.

VRAIS AMIS

·        Les fruits et les légumes : frais (de saison), surgelés ou en conserve, crus ou cuits, en variant les couleurs pour bénéficier d’apports différents en vitamines.

·        Les féculents : pain (blanc ou non), pommes de terre, riz, pâtes et « bonnes » céréales (quinoa, pilpil, orge épeautre, sarrazin grillé).

·        Les protéines : viande, volaille, poisson (au moins deux fois par semaines), œufs, ainsi que laitages maigres (une fois par jour), pour les indispensables acides aminés.

·        L’eau minérale plate : un litre et demi par jour, pour bien éliminer les déchets, les toxines et servir de coupe-faim.

 

FAUX AMIS

  • Le sel, qui donne du goût aux légumes vapeur, mais joue également un rôle important dans la rétention d’eau, très impliquée dans l’apparition de la cellulite.

     

 

  • Les plats cuisinés industriels, types soupes ou légumes sous forme de croquettes, poêlées ou gratins, presque aussi gras que des frites !

  • Les céréales soufflées du petit-déjeuner, grasses et sucrées sous leur apparente légèreté.

  • Les salades déjà assaisonnées, trop riches en vinaigrette (carottes râpées, céleri rémoulade, taboulé…)

  • L’huile d’olive utilisée à tort et à travers parce qu’on la sait moins néfaste que le beurre ou la crème (veillez à consommer tout de même deux cuillères à soupe d’huile par jour, de préférence olive et colza pour l’apport en Oméga 3). 

Magazine Glamour, Avril 2006

Repost 0
Published by eixerona - dans Nutrition
11 mars 2006 6 11 /03 /mars /2006 20:01

Mythes à propos de l'amaigrissement

L'industrie de la perte de poids est extrêmement prolifique : elle présente un marché d'environ 2 milliards par année aux États-Unis seulement. Malheureusement, les informations qui circulent sur la perte de poids encouragent le rêve et l'espoir chez ceux qui en perdent difficilement ou qui ont peine à le maintenir. Les solutions miracles n'existent pas, tous les spécialistes le répètent et, pourtant, il est facile de s'accrocher aux mythes qui s'insèrent dans nos propres croyances, aidés en cela par des charlatans du régime qui ne regardent qu'une seule chose : grossir leur portefeuille.

Mythe n° 1

=> L'eau fait maigrir :

L'eau n'a jamais fait maigrir personne. L'eau est essentielle à la vie et possède plusieurs rôles tels le maintien de la température du corps, l'élimination des déchets, la lubrification des articulations, l'hydratation de la peau ou encore la formation du sang. Pour toutes ces raisons, il est fort important de boire de l'eau régulièrement. Quant à votre poids, l'eau peut vous aider à maigrir parce qu'elle ajoute un volume à l'estomac (un verre d'eau avant le repas peut effectivement vous porter à manger moins) et qu'elle permet de mieux distinguer la faim de la soif (une personne qui oublie de boire pourrait être portée à confondre la faim de la soif et manger lorsque boire aurait été suffisant). N'oubliez pas que maigrir signifie perdre du gras et non de l'eau. Les produits diurétiques ou laxatifs que vous trouvez sur le marché vous feront perdre de l'eau, qui reviendra immédiatement après que vous aurez cessé leur consommation. Posez-vous la question : désirez-vous perdre de l'eau ou du gras ? Pourtant cela n'a pas empêché certains vendeurs peu scrupuleux de mettre sur le marché et de vendre de l'eau minérale estampillée "0% calories", sachez seulement que l'eau de votre robinet est à 0% de calories


Mythe n° 2

=> Une période de régime strict suivie d'un retour à la normale permet de perdre du poids facilement :

Erreur ! Une période de jeûne ou de restriction (par exemple, manger seulement des fruits et légumes pendant plusieurs jours) vous entraînera sur la mauvaise pente. Tout d'abord, réfléchissez à ceci : il est fort probable que vous viviez d'intenses rages et frustrations au cours de cette période. Saurez-vous résister à la tentation ou reprendrez-vous votre poids en quelques jours par la suite ? Enfin, les régimes stricts ont la fâcheuse propriété d'envoyer un signal d'économie à vos cellules. Cela signifie que votre corps possède la faculté d'ajuster ses dépenses caloriques à votre consommation d'aliments. Vous mangez moins ? Votre corps brûle moins. Vous recommencez à manger ? Votre corps sait qu'un nouveau régime pourrait survenir, alors par mesure de précaution, il fait de bonnes réserves de gras dans un but de survie, tout simplement.


Mythe n°3 :

=> Les suppléments de protéines peuvent donner plus de muscles :

Aucune preuve jusqu'à présent n'a démontré qu'un surplus de protéines, soit en suppléments, soit dans l'assiette, puisse augmenter le tour de bras ! Seul l'entraînement musculaire peut provoquer cet effet. De plus, les suppléments vendus sur le marché sont dispendieux et peuvent occasionner un surplus de poids dans certains cas (il ne faut pas oublier : qui dit protéines, dit calories !) ou encore un surplus de travail pour les reins. Il est facile de consommer suffisamment de protéines en mangeant un menu équilibré comprenant, entre autres, des produits laitiers, de la viande ou des légumineuses, des noix, des œufs, etc.



=> Mythe n°4 :

Transpirer beaucoup aide à maigrir


La transpiration ne se compose que d’eau et de sel, elle ne sert qu’à refroidir de corps, la seule chose que l’on favorise en transpirant est la déshydratation. La transpiration est un des moyens qu’a le corps humain pour maintenir sa température à peu près constante. Mettre un vêtement imperméable ou se couvrir exagérément n’aboutit qu’à perdre d’avantage d’eau et à faire monter sa température corporelle. Ce poids que vous avez perdu en eau sera repris dès que votre corps se sera réhydraté. Il peut être dangereux de trop transpirer lors d’un effort, si la boisson est insuffisante. Le risque est la déshydratation.

http://www.charlatans.info/


Repost 0
Published by eixerona - dans Nutrition
11 février 2006 6 11 /02 /février /2006 15:01

 

 

Pomme : à croquer sans modération

 

La pomme est certainement le mets santé par excellence. Car elle contient des fibres, des vitamines et autres minéraux indispensables à notre organisme. Quelles sont les vertus du fruit préféré des Français ? Fait-elle grossir ? Combien faut-il en manger pour préserver sa santé ? Est-il nécessaire de l’éplucher ? A lire avant de croquer !

 

Malgré la mauvaise image de la pomme dans la bible ou dans les contes pour enfant, ce fruit possède de nombreuses vertus !

 

Le fruit préféré des Français

 

Tout le monde aime les pommes ! Et c’est le fruit préféré dans l’hexagone : Un fruit sur cinq acheté est une pomme, devant les oranges et les bananes, qui sont eux aussi plébiscités. En moyenne, chaque ménage en achète 18 kg par an ! D’ailleurs, la France en produit 2 millions de tonnes chaque année, pour satisfaire la demande. La grande gagnante c’est bien sur la Golden : presque 40 % des pommes produites sont des golden. Ensuite viennent les Granny Smith et les Gala, suivies des braeburn.

En ce qui concerne la dégustation, les pommes sont principalement croquées natures. Ensuite, elle est savourée dans les tartes et autres desserts.

Que cache la pomme ?

 

Derrière la peau verte, jaune ou rouge se cache un concentré de bienfaits. Le principal bénéfice, c’est bien sur sa teneur en fibres. La pomme en contient en effet plus de 2,5 g pour 100 g. Soit pratiquement cinq grammes de fibres à chaque pomme que vous croquez. De quoi faciliter le transit en limitant les fringales ! Cette richesse en fibre limiterait même l’absorption du cholestérol et des lipides dans l’intestin.

La pomme contient également de nombreuses vitamines, à commencer par la vitamine C.Hé non, il n’y a pas que les oranges pour vous apporter ce précieux élément. On en trouve en moyenne 5 mg pour 100 g dans les pommes, mais certaines variétés en contiennent jusqu’à 5 fois plus (Boskoop ou reinette notamment). Mais attention, la majeure partie de la vitamine C se concentre dans la peau. Alors mieux vaut les laver que de les éplucher pour conserver les vertus. Autres vitamines présentes : celles du groupe B, indispensables au système nerveux et aux muscles.

Enfin, la pomme ne risque pas de vous faire grossir : avec 40 à 50 Kcal aux 100 g, vous pouvez croquer, ce n’est pas un péché…

Fini les pépins de santé

 

Les Anglo-saxons ont un dicton bien connu : une pomme par jour éloigne le médecin. Et ils n’ont pas tort. En effet, une consommation régulière de ce fruit semble être la garantie de conserver la santé. Cela est certainement du à l’action des fibres et des antioxydants contenus dans les pommes, qui limitent les risques cardiovasculaires et diminuent les risques de cancer. Certes, cet effet peut être obtenu en consommant de nombreux fruits. Mais les scientifiques ont également montré des actions spécifiques des pommes sur la santé. Ainsi, ils ont montré une action spécifique, liée aux flavonoides de la pomme, contre le cancer de la prostate, du colon et des poumons. Ce fruit permettrait également de diminuer les risques de Bronchite du fumeur (BCPO). Enfin, les pommes permettraient d’aider à la perte de poids…

Et n’oubliez pas de mangez cinq fruits et légumes par jour, pommes comprises !

Alain Sousa

Source : Agence fruits et légumes frais (Aprifel)

 

http://www.lapomme.org/

Repost 0
Published by eixerona - dans Nutrition
28 janvier 2006 6 28 /01 /janvier /2006 20:28

Pour se faire plaisir sans grossir….

 Grignotage : changez vos habitudes

 Au lieu :

Ø      d’un soda (120 cal) à un jus de tomate (60 cal)

Ø      d’un pain au chocolat (410 cal) à une tranche de pain complet (230 cal) et deux clémentines (40cal)

Ø      une crème dessert (160 cal) à du fromage blanc 0% (44 cal)

Ø      des cacahuètes (600 cal) à des tomates cerises (30 cal)

Ø      des bonbons (600 cal) à des abricots secs (200 cal)

Ø      un yaourt aux fruits (113 cal)  à  un yaourt nature 0% (44 cal)

Ø      des chips (570 cal) à des chips de pommes (74 cal)

Ø      une crème glacée (198 cal) à une compote de pommes (76 cal)

Ø      une barre chocolatée (480 cal) à une barre de céréales (350 cal)

Ø      des biscuits au chocolat (450 cal) à des biscuits diététiques (354 cal)

toutes les valeurs caloriques sont indiquées pour 100g

 Source Télé Star

 

Humm c’est bien beau tout ça, mais quand j’ai envie d’une crème glacée je n’ai pas envie d’une compote de pommes…

 Quant aux tomates cerises ce n’est pas vraiment le même prix qu’un paquet de cacahuètes…et on en trouve pas tout au long de l’année puisque c’est un fruit de saison normalement.

 Une fois plus je rigole des conseils diététiques qui peuvent traîner dans les magazines…il ne se passe pas une semaine sans qu’un nouveau régime apparaisse…et après on se demande pourquoi les filles deviennent des névrosées de la bouffe…

Repost 0
Published by eixerona - dans Nutrition