Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

6 novembre 2005 7 06 /11 /novembre /2005 00:00

 

Il existe dans la nature un grand nombre de vitamine dont beaucoup ne sont pas encore répertoriées. On en dénombre actuellement 13 qui sont classées en deux catégories selon leur solubilité.
• Les vitamines Liposolubles. Ce sont des vitamines solubles dans les graisses. Il s'agit des vitamines : A, D, E, K. Ces vitamines ont la particularité de s'accumuler dans les divers organes du corps, en particulier le foie constituant des réserves qui peuvent être de plusieurs mois. Il est donc prudent de ne pas les consommer en excès.
• Les vitamines hydrosolubles. Ce sont des vitamines solubles dans l'eau. Il s'agit des vitamines : C, B1, B2, B3 ou PP, B5, B6, B8 ou H, B9 et B12. Ces vitamines s'accumulent moins dans le corps que les vitamines liposolubles, car elle sont en partie éliminées par les urines. Il est donc nécessaire d'en consommer quotidiennement.

> BESOINS
Il est difficile de donner une valeur exacte des besoins en vitamines de chacun car ils varient selon l'âge, la taille, le sexe et l'activité physique. Nous pouvons toutefois donner des valeur moyennes de référence correspondant aux besoins quotidiens d'un adulte.


• Vitamine A : 1 mg
• Vitamine D : 10 µg
• Vitamine E : 12 mg
• Vitamine K : 45 µg
• Vitamine C : 100 mg
• Vitamine B1 : 1,5 mg
• Vitamine B2 : 1,6 mg
• Vitamine B3 ou PP : 18 mg
• Vitamine B5 : 10 mg
• Vitamine B6 : 2 mg
• Vitamine B8 ou H : 200 µg
• Vitamine B9 : 400 µg
• Vitamine B 12 : 3 µg

> CARENCE OU HYPOVITAMINOSE


La carence ou manque d'apport en vitamines est un phénomène relativement rare dans les pays occidentaux, toutefois il existe certaines situation particulières qui peuvent produire un déficit en vitamines.


Alimentation : Une alimentation déséquilibrée ou un régime alimentaire trop strict peuvent produire une carence en apport vitaminique.
Pilule contraceptive : La prise de pilule contraceptive augmente les besoins en vitamine A et B6.
Grossesse : La grossesse augmente notablement le besoin en vitamines.
Allaitement : L'allaitement augmente également le besoin en vitamines.
Ensoleillement insuffisant : Les enfants vivant dans des régions peu ensoleillées et les personnes âgées qui sortent peu peuvent présenter des carences en vitamine D.
Tabac : La consommation importante de tabac augmente les besoins en vitamines, particulièrement la vitamine C.
Alcool : L'alcool consommé en grande quantité induit un besoin supérieur en vitamines surtout en vitamines du groupe B.
Pollution : La pollution de l'environnement augmente les besoins en vitamines, en particulier la vitamine A.
Absorption altérée : Certaines affections des fonctions hépatiques ou intestinales peuvent entraîner une altération de l'absorption des vitamines par l'organisme.


Tableau des Vitamines et Minéraux.

Vitamine A Liposoluble
Nécessaire à la croissance, à la vue nocturne, essentielle au développement des os, de la peau et des cheveux.

1 à 1,5 mg par jour

Lait, beurre, œufs, foie, légumes verts et jaunes.
Vitamine D Liposoluble
Intervient dans la formation des os, le métabolisme du calcium et du phosphore, nécessaire à l'absorption du calcium.
0,05 mg par jour
Lait, huile de foie de morue, huile de saumon, thon, jaune d'œuf
Vitamine E Tocophérol, Liposoluble
Protège les tissus de l'oxydation
15mg estimé
huiles végétales, grains de céréales, germe de blé, laitue.
Vitamine B1
Participe à la dégradation des hydrates de carbones, influence la fonction cardiaque et les nerfs.
1 à 2 mg
Cérales de grains entiers, poisson, viande maigre, levure, lait, œufs.
Vitamine B2 Riboflavine, Hydrosoluble
Nécessaire au métabolisme cellulaire et à la transformation des aliments en énergie. influence la production hormonale
1,5 à 2 mg
Céréales de grains entiers, légumes verts, viande maigre, levure, lait, œufs.
Niacine Acide nicotinique, Hydrosoluble
Rôle central dans le métabolisme et les fonctions hépatiques.
15 à 20 mg Cérales de grains entiers, levure, viande maigre, foie, œufs
Vitamine B6 Pyridoxine, Hydrosoluble
Présente dans la formation des globules rouges et des anticorps.
2 mg Cérales de grains entiers, levure, viande, germe de blé, bananes, légumes.
Vitamine B12 Cyanocobalamine
Favorise la croissance et la formation des globules rouges.
5 à 10 µg Poisson, viande, foie, lait
Biotine Vitamine H, Hydrosoluble
Nécessaire au métabolisme des hydrates de carbones, des proteines et des graisses
2 mg Jaune d'œuf, légumes verts, lait, foie, rognons.
Vitamine C Acide ascorbique, Hydrosoluble
Participe à la synthèse du tissu conjonctif, des hormones et à la cicatrisation.
75 mg Agrumes, baies, chou, pommes de terre, légumes frais, tomates, acérola, kiwis, cassis.
Vit B9 Acide Folique Folicine, Hydrosoluble
Synthèse des acides nucléiques et des globules rouges., réduit les risques de malformations du tube neural chez le foetus.
0,1 mg environ Levure, légumes verts, viande.
Acide Pantothénique, Hydrosoluble
Rôle central dans le métabolisme
10mg la plupart des plantes et abats des animaux.
Calcium
Composant des os et des dents, participe à la synthèse et à la libération des neurotransmetteurs
  Les laitages, amandes, noix, noisettes, les fruits secs (figues, dattes) pissenlit, crustacés, cresson, soja en grains.
Chrome
Intervient dans le métabolisme et dans la production d'énergie
<0,005 mg Levure de bière, huiles végétales, céréales, céréales de grains entiers.
Iode
Régulateur du fonctionnement thyroïdien
0,1 - 0,2 mg Algues, morue fraîche, fruits de mer, ananas, crustacés, légumes verts.
Fer
Essentiel à notre vie, il est à la base de l'hémoglobine, véhicule l'oxygène de nos cellules.
0,5 - 5 mg Persil, ortie, foie, cacao, jaune d'œuf, lentilles, amandes, abricots, cresson, noisettes, huitres, céréales complètes.
Magnésium
Constituant des os, mais son action est plus cellulaire, il intervient dans les réactions énergétiques.
  Cacao, bigorneaux ou escargots de mer, flocons d'avoine, légumes verts, fruits secs (noix, noisettes, cacahuètes)Pain complet
Manganèse
Intervient dans la croissance osseuse, la lubrification et souplesse des cartilages. Anti allergique universel.
2 à 5 mg Gingembre, cérélaes complètes, soja, ananas; thé, légumineux, amandes, bananes, crustacés.
Potassium
Intervient dans l'équilibre acido-basique, il régule la teneur cellulaire en eau, transmet l'influx nerveux aux muscles.
  Bananes, légumes frais et secs, artichaut, avocat, chocolat, fruits frais, bière, champignons, persil.
Sélénium
Anti oxydant puissant surtout en synergie avec Vit C, E et A.
0,05 mg Levure de bière, ail, oignons, poisson de mer, foie, chou, lithothamne, céréales, ananas.
Zinc Entre dans plus de 100 fonctions enzymatiques, c'est un indispensable. 0,4 à 16 mg Huitres, cresson, céréales complètes, champignons, oignons, jaune d'œuf, noix, brocolis, hareng.

 

Repost 0
Published by eixerona - dans Nutrition
6 novembre 2005 7 06 /11 /novembre /2005 00:00

 

  •  Trier les bonnes graisses et les bons sucres

Pour distinguer les bonnes des mauvaises graisses, sachez que les aliments riches en bons acides gras (dont les oméga 3) sont liquides à la température ambiante (c'est le cas des huiles d'olive, de pépin de raisin… et des poissons). Si le gras est solide à 20°C, vous pouvez en déduire qu'il est "saturé" (porc, charcuterie, agneau…)


 En matière de féculents, choisissez des farines ou céréales complètes, " non raffinés ", qui contiennent davantage de fibres et de vitamine B. Par exemple, préférez le pain aux céréales (beige) au pain de mie (blanche), les pâtes au blé dur aux pâtes fraîches, le riz complet au riz blanc…

  • Des fruits toute la journée

Pour bien démarrer la journée, offrez-vous une salade de fruits préparée la veille, un milk-shake naturel constitué de lait (et pas glace !) et des fruits (banane + fruits rouges…). Et pour le reste de la journée, prévoyez par exemple des fruits à grignoter, plutôt que des biscuits. Vous suivrez ainsi les saisons tout en faisant le plein de vitamines.

  • Faire le décompte des bonnes choses

Plutôt que de chercher à décompter les calories, écoutez votre cerveau vous signaler si vous êtes rassasiée. Il est le meilleur calculateur de calories ! La preuve : vous pouvez avoir assez d'une entrée de crudités mais envie de viande pour continuer. Le cerveau vous dicte votre besoin de protéines après avoir eu la juste dose de vitamines ! Et si vous aimez vraiment compter, visez chaque jour un minimum de 5 de fruits ou légumes différents…

  • Lutter contre le petit ventre ballonné

Si votre ventre passe par des phases " ballon ou brioche", c'est sans doute lié à votre mode d'alimentation. Prenez-vous bien le temps de vous asseoir à chaque repas ? Prenez-vous vos repas à intervalles réguliers ? Sachez qu'en déjeunant debout et rapidement, vous avalez beaucoup d'air ! De même les sodas, eaux gazeuses et chewing-gum sont anti-ventre plat. Enfin, méfiez-vous des ingrédients irritants pour l'estomac : les oignions, échalotes et les choux (de Bruxelles, Brocolis, chou-fleur) qui peuvent mal fermenter !

  • Un régime anti-cellulite

Ne comptez pas que sur les crèmes pour vous débarrasser de la cellulite. Elles lissent la peau et atténuent la peau d'orange, mais n'agissent pas sur les problèmes de fond : une mauvaise circulation, de la rétention d'eau et un manque d'exercice par rapport aux entrées caloriques. A vous de boire davantage, consommer un maximum de fibres (fruits et légumes), supprimer les agents de sapidité (sucre, sel, arômes industriels), la caféine et l'alcool.

Repost 0
Published by eixerona - dans Nutrition
6 novembre 2005 7 06 /11 /novembre /2005 00:00

auto défense

J'ai 19 ans, je pèse 27 kilos et je mange un pot de fromage blanc par jour. Si je mets deux heures à le terminer et si je fume une cigarette tous les quarts d'heure pour me prouver que je peux m'arrêter de manger, alors tout ira bien. Je conserverai mon emprise sur mon corps, ma vie, mon univers. Mais si un aliment défendu effleure seulement ma langue, je grandirai soudain, comme Alice après avoir mordu du mauvais côté du gâteau. [...]

Les troubles du comportement alimentaire ne sont qu'un exemple de ces systèmes d'auto-défense. Ils étaient le signe, chez moi du moins, de mon incapacité à me sentir en sécurité face à moi-même - dans mon univers.

Piégée, Marya Hornbacher

 

Repost 0
Published by eixerona - dans Extraits et citations
6 novembre 2005 7 06 /11 /novembre /2005 00:00

enfance

J'ai eu une enfance heureuse. Je n'étais pas personnellement une enfant heureuse [...] Je n'étais pas malheureuse, j'étais mal à l'aise. J'avais l'impression de vivre et de me regarder vivre, rêvant d'ouverture et terrifiée par ce désir. [...]

Enfant j'éprouvais toujours une angoisse sourde. J'avais horriblement peur du noir et du satyre qui viendrait m'enlever la nuit pendant que je dormais.

Piégée, Marya Hornbacher

Repost 0
Published by eixerona - dans Extraits et citations
5 novembre 2005 6 05 /11 /novembre /2005 00:00
Dépression : saisonnière, mélancolie ou bi-polaire ?
 : Dépression : saisonnière, mélancolie ou bi-polaire ? La dépression peut revêtir plusieurs formes, donc plusieurs appellations. Lexique des mots les plus souvent employés pour qualifier les troubles psychiques.
Déprime
D'un point de vue médical ce mot ne veut rien dire. Il est utilisé dans le langage courant des patients pour signifier un coup de blues, une baisse de moral.
 
 
Dépression
On peut parler d'état dépressif, de trouble dépressif ou de maladie dépressive. Tous ces mots sont pratiquement synonymes.
Les mots maladie et trouble renvoient à la notion de maladie.
Le mot état à la notion de durée.
La dépression c'est comme la fièvre, cela va du bénin au malin, mais c'est toujours en dehors de la bonne santé.
 
 
Dépression majeure
Attention ce mot n'exprime pas une dépression spécialement grave. C'est une dépression caractérisée (dont les symptômes exprimés possèdent toutes les caractéristiques de la dépression).
 
 
Dépression mineure
De même que pour le terme expliqué ci-dessus, cette expression ne signifie pas que la dépression n'est pas grave. Mais que les symptômes de la maladie s'expriment de façon atténuée.
 

Dépression bi polaire
On parle beaucoup de cette pathologie que l'on appelait encore récemment le trouble maniaco-dépressif.
La personne qui souffre de dépression bi polaire présente plusieurs épisodes récurrents de dépression majeure avec alternance d'états qu'on appelle maniaques ou hypomaniaques.
En termes de symptômes, c'est une dépression que l'on dit " en miroir " : à la tristesse pathologique correspond la joie pathologique, au ralentissement psychomoteur, l'agitation psychomotrice, à l'émoussement du désir, un désir tous azimuts etc.
Le malade passe par trois phases : phase de dépression, phase d'excitation et phase où l'individu est normal et n'a aucun symptôme.
On ne connaît pas les origines de cette forme de dépression. On pourrait l'expliquer par un phénomène d'embrasement au niveau neuronal qui engendre l'apparition des symptômes.


Dépression endogène et exogène
Aujourd'hui, ces deux termes ne sont quasiment plus employés parce qu'il existe des formes mixtes de dépression.
Dépression endogène : dont l'origine vient de l'intérieur.
Dépression exogène : en réaction à un problème extérieur.

Mélancolie
C'est une dépression grave en terme d'intensité qui associe un certain nombre de symptômes, comme la douleur morale, l'idée de culpabilité importante, parfois des troubles délirants. La mélancolie est une urgence psychiatrique car le risque de suicide n'est pas négligeable.
 
 
Dépression saisonnière
La dépression saisonnière débute en général fin septembre et dure jusqu'en mars. Son origine est due à la diminution d'intensité lumineuse. Elle se manifeste par les signes habituels d'une dépression : tristesse, perte de désir, de plaisir et de confiance, hypersomnie et prise de poids entraînée par des compulsions pour le sucré. Une fois le printemps revenu tout rentre dans l'ordre.
 
 
A lire : 
"Le livre blanc de la dépression" Dr Frédéric Raffaitin - Editions Privat
" Je vais craquer " Professeur Henri Cuche - Dr Alain Gérard - Editions Flammarion
 
Repost 0
Published by eixerona - dans Psychologie & cie
5 novembre 2005 6 05 /11 /novembre /2005 00:00
Repost 0
Published by eixerona - dans Besoin d'aide
5 novembre 2005 6 05 /11 /novembre /2005 00:00

Repost 0
Published by eixerona - dans Des choses et d'autres
5 novembre 2005 6 05 /11 /novembre /2005 00:00

Repost 0
Published by eixerona - dans Célébrités et TCA
5 novembre 2005 6 05 /11 /novembre /2005 00:00

 

- 17 kilos!!!!!

Repost 0
Published by eixerona - dans Célébrités et TCA
5 novembre 2005 6 05 /11 /novembre /2005 00:00

Alba's anorexia hell

 

Alba's anorexia hell



Jessica Alba has spoken out about her anorexia hell.

 The stunning actress has confessed she suffered from the dangerous eating disorder several years ago.

Jessica began to starve herself and became obsessed with exercise - training for three hours a day - during her preparation for the TV series 'Dark Angel'.

She admitted to America's Glamour magazine: "A lot of girls have eating disorders, and I did too. I got obsessed with it."

The 'Sin City' beauty - who realised she had a problem when her weight dropped to just 100lbs - claims she first started worrying about her weight when she hit puberty and started developing womanly curves.

She added: "When I went from a girl's body to a woman's body with natural fat in places, I freaked out. It makes you feel weird, like you're not ready for that body."

Jessica, who also suffered from obsessive compulsive disorder and panic attacks, recently admitted she has been cooking meals for herself since the age of 12 - because she didn't want to end up as fat as her family.

She is quoted by Britain's The Sun newspaper as saying: "Everyone in my family is heavily overweight and I wanted to be healthier, so I started cooking for myself when I was 12."

(c) BANG Media International

Repost 0
Published by eixerona - dans Célébrités et TCA