Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

12 novembre 2005 6 12 /11 /novembre /2005 00:00
 
Courteney Cox dégoûtée des rumeurs d'anorexie
 
L'actrice est très en colère des articles qui parlent de ses supposés problèmes alimentaires et indique qu'elle s'aime comme elle est.
 
Courteney Cox est critiquée en ce moment pour sa maigreur, après avoir souffert d'une dépression suite à la naissance de sa fille Coco tant attendue. Des articles de presse ont exprimé leurs craintes de voir des adolescentes suivre son exemple et se priver de nourriture pour lui ressembler.
Elle répond : "Ce n'est pas parce que je m'aime de cette façon, que j'ai à me sentir responsable de tous les anorexiques du pays. Je n'ai jamais eu aucun contrôle sur ce que font les autres. Si je m'aime à un certain poids, c'est à ce poids que je serais. Je n'ai pas de problème avec la nourriture. Je me souviens qu'une fois, un magazine avait titré : 'Courteney Cox parle de sa boulimie'. Je ne leur avais même pas dit un mot !"
 

http://www.actustar.com/

Repost 0
Published by eixerona - dans Célébrités et TCA
12 novembre 2005 6 12 /11 /novembre /2005 00:00

 Jennifer, Calista, etc seraient-elles anorexique?

Jennifer Aniston

Mais quelle allure la fille! Mince, belle, en forme, bien dans sa peau.

Pourtant, elle vient de dévoiler qu’elle avait toujours eu d’énormes problèmes avec la nourriture. Durant des années, Jennifer Aniston a suivi des diètes de fou pour maigrir. A un point tel qu’elle s’est rendue malade. Elle suivait une diète aux hydrates de carbone, avalait trop de vitamines, n’avait aucune énergie et pleurait tout le temps.

"Cette diète est peut-être parfaite pour les autres, mais elle est nulle pour moi, a-t-elle dit.. Je ne pensais qu’à ça toute la journée, comme une junkie qui pense à sa drogue. C’était devenu une obsession, ça frôlait même l’anorexie. Je devenais folle, j’ai des problèmes avec mon foie et j’ai des problèmes de stérilité. Je ne pouvais concevoir."

Un jour, elle en a eu assez. Elle a décidé d’arrêter la diète, de manger normalement tout en surveillant son alimentation. "Mon caractère changeait. Brad m’a beaucoup aidée tout au long de ma réhabilitation. J’ai un mari en or. Il me supporte et me conseille."

Jennifer prétend que son obsession pour la nourriture lui vient de son adolescence alors qu’elle passait des journées entières à regarder les téléromans et à admirer le look des vedettes. "Tout était parfait avec elle. Le maquillage, la coiffure, le look en général. Ca me fascinait et je voulais leur ressembler. Quand j’ai débuté dans le métier, j’habillais du 14 ans…J’ai tout fait pour maigrir. Contrairement à d'autres, je ne me suis jamais fait vomir et je n'ai pas souffert de boulimie. J'ai juste arrêté de manger."

Des milliers de femmes voudraient son look. Elle symbolise la classe et l’élégance. Elle en est consciente, mais en même temps, elle dit : "Ne faites pas des diètes de fou. Ne vous ruinez pas la santé physique ou mentale mangez sainement et faites de l’exercice. Ne vous rendez pas malade pour maigrir, c'est ridicule."

Il lui reste un an comme actrice dans la sitcom Friends. Après, elle espère bien avoir un enfant. En attendant, elle se fait soigner. Et pour son anorexie, et pour sa stérilité.

A 33 ans, elle regrette amèrement ses diètes de fou.

Geri halliwel

Quand elle a commencé à vraiment maigrir, la presse s'est indignée, les groupes de parents l'ont accusé d'être un très mauvais exemple pour la jeunesse. On la traitait d’anorexique et de boulimique. Jamais l’ex Spice Girl Gerri Halliwell n’avait répondu à quoi que ce soit. Elle restait muette comme une carpe et continuait de maigrir.

Aujourd'hui, Gerri admet qu’elle était tellement obsédée par la minceur qu’elle en faisait une maladie. Elle faisait trois heures d’exercice par jour en plus de suivre une diète très sévère. Elle était rendue anorexique.

Le signal d’alarme est arrivé le jour où, amoureuse, elle a pensé avoir un enfant. Mais son corps rejetait cette idée. Elle n’avait plus ses règles et son gynécologue a haussé la voix: "Ou elle recommençait à manger où elle disait adieu à une maternité et se préparait à mourir." Elle a opté pour la deuxième solution.

Gerri a repris quelques kilos et jure que ce n’est pas fini. Sa période anorexie-boulimie est terminée. A 30 ans, elle veut vivre normalement après un long calvaire de sept ans.

Si elle parle enfin de cette période noire de sa vie, c’est dire aux femmes que le bonheur n’est pas nécessairement dans un corps squelettique et qu’il est inutile de se rendre malade au nom de la sacro sainte minceur.


Elle raconte tout ça dans son autobiographie qui vient de sortir: Just For The Record…

Ça va vendre.

Calista Flockhart

Des rumeurs sur la fiancé d'Harrison Ford ....


Qui ne connait pas la fameuse série « Ally Mc Beal » et son attachante et déjantée héroïne. L’actrice qui interprète avec brio Ally, lui a donné aussi une personnalité hors du commun grâce à son physique quelque peu spécial. Mince à la limite de l’anorexie, une démarche d’enfant, une moue boudeuse, des yeux expressif au plaisir, Calista fut longtemps décriée pour sa maigreur. On la dit anorexique, d’ailleurs elle fut victime de nombreux malaises sur le plateau de la série, mais malgré tout elle dément ardemment les rumeurs en invoquant plutôt une vie stressée pour cause de cette maigreur. En tous les cas l’acteur Harrison Ford doit bien aimer les jeunes maigrichonnes car il compte bien l’épouser sous peu après un divorce.

Source:   http://www.rondinet.com/fr/default.asp?id=49&ACT=5&content=186&mnu=49

 

Repost 0
Published by eixerona - dans Célébrités et TCA
11 novembre 2005 5 11 /11 /novembre /2005 00:00

- Alors, tu n'as pas de problèmes alimentaires?

- Non.

- Ce n'est pas ce que dit ton corps.

- Pardon?

- Ton sang est anémié. Tu as de l'acétone dans les urines, ce qui veut dire que tes muscles se désagrègent dans ton pipi, ta pression artérielle est totalement instable. Ton rythme cardiaque est déplorable.

- Mais je ne suis pas maigre.

- Pas aussi maigre que certaines, non.

- Alors, ce n'est pas grave.

- Si c'est très grave.

Marya Hornbacher, Piégée

Repost 0
Published by eixerona - dans Extraits et citations
11 novembre 2005 5 11 /11 /novembre /2005 00:00

Et je me souviens que j'étais complètement, totalement satisfaite de moi.

Pourquoi? Parce que je disparaissais. Je faisais un numéro de prestidigitation. Quelqu'un qui devient invisible passe rarement inaperçu. Il y a une drôle de logique là-dessous. Les gens partent du principe que les êtres humains ont une certaine pesanteur et ils sont fascinés par tout ce qui échappe aux lois de la nature, par toute incursion dans le surnaturel ou ce qui leur semble tel. Je ne dis pas que l'acte d'effacer son corps est de la magie, mais il vous donne un sentiment de magie. Houdini marche pieds nus sur des charbons ardents: la foule retient son souffle. Houdini se volatilise dans l'air: l'assemblée murmure et se demande où il a bien pu s'envoler.

Le corps anorexique exerce une attraction plus puissante encore. Les journaux féminins nous ont appris que, nous aussi, nous pouvions nous débarrasser de notre chair, perdre "magiquement" des kilos, les "faire fondre", les regader "disparaître". Pour une somme modique, nous pouvions aussi prétendre à un corps squelettique. A mesure que l'Américain moyen devient plus gros, la fascination pour le corps anorexique croît. Les femmes se jettent la tête la première dans le terrier du lapin. Puisque tout le monde y va, c'est que ce n'est pas si dangereux. Certains se diront peut être en lisant ce livre: "Si j'essayais? Si je perdais simplement quelques kilos de plus? Après tout, elle est toujours en vie."

Pas tout à fait.

Marya Hornbacher, Piégée

Repost 0
Published by eixerona - dans Extraits et citations
11 novembre 2005 5 11 /11 /novembre /2005 00:00

On a tendance à l'oublier. On voit la boulimie et l'anorexie comme une psychose bizarre, une manie un peu étrange, une phase que traversent les jeunes filles. On oublie que c'est d'abord un acte d'une grande violence qui trahit une colère et une angoisse profondes envers soi-même. Cette année-là, la voix de ma conscience s'est tue.

Et avec sa disparition, mon univers a changé. Je me suis mise à aimer la douleur: elle m'était devenue nécessaire. Je pensais aussi qu'elle était méritée. La fierté arrogante devant l'exploit accompli et la certitude d'être si foncièrement mauvaise que l'on mérite les tortures de la faim, ces deux sentiments coexistent parce que l'on est dédoublé. D'un côté, le corps, la partie faible de soi qu'on essaie de tuer; de l'autre, l'esprit, la partie forte qu'on essaie de devenir. Ce dédoublement n'a rien de psychotique. Il ne fait que reprendre l'histoire de la culture occidentale. La résistance à la douleur permet d'accéder à la célébrité. C'est un signe d'ascèse et de sainteté. Et de maîtrise de soi. C'est aussi un signe de masochisme. Et le masochisme est jouissif, sauf que nous n'aimons pas voir les choses ains. Nous refusons d'admettre cette forme d'érotisme pervers où l'on jouit à la fois d'infliger de la douleur au corps et d'être ce corps que l'on malmène en sachant que chaque coup est mérité.

Marya Hornbacher, Piégée

Repost 0
Published by eixerona - dans Extraits et citations
11 novembre 2005 5 11 /11 /novembre /2005 00:00

l'oubli

[...] on oublie ce que vivre veut dire. On oublie beaucoup de choses. On oublie qu'il fut un temps où l'on se sentait bien. On oublie ce que veut dire se sentir bien parce qu'on se sent constamment mal. Pour les gens normaux, la santé va de soi. Ils n'ont pas constamment les mains qui tremblent, la tête qui bourdonne, la gorge irritée par la bile et l'égratignure des ongles. Ils n'ont pas l'estomac attaqué par l'acidité de la caféine et des laxatifs. Ils ne se réveillent pas la nuit avec des crampes aux mollets et aux cuisses parce que leurs muscles commencent à se ronger eux-mêmes. Ils ne sont pas tirés de leur sommeil par d'inexplicables sanglots.

Mais on finit par s'habituer à la faim, à cette bruyante rébellion du corps face aux tortures que l'on s'impose. Et quand on retrouve la santé, ça paraît anormal. On a le vertige, on se sent désorienté et on retombe malade parce qu'on ne sait rien faire d'autre.

Marya Hornbacher, Piégée

Repost 0
Published by eixerona - dans Extraits et citations
11 novembre 2005 5 11 /11 /novembre /2005 00:00

obsession

L'obsession du poids ne décroît pas avec le poids qu'on perd. Au contraire. Plus on s'inquiète de son poids, plus on a envie de maigrir. Il faut vraiment détester beaucoup son corps pour se convaincre que le jeûne est le seul moyen d'atteindre la minceur. Normalement, la psyché dispose de mécanismes d'auto-défense qui dissuadent le cerveau d'entreprendre des activités foncièrement dangeureuses, aussi séduisants qu'en soient les effets. Je n'avais aucun de ces mécanismes de défense et je n'avais plus aucun respect pour mon corps. Quand on perd la notion de son intégrité physique - signifiant qu'il faut prendre soin de son corps-, on s'en prend directement à la chair. Le corps cesse d'être cet instrument précieux qui permet de penser et de sentir et qui a besoin d'énérgie pour y arriver. Il devient un appendice indésirable, une verrue qu'il faut enlever. "J'ai un corps, vous dites-vous dans le meilleurs des cas. Et non, je suis un corps. Le corps est devenu une entit" séparée, possédée par le "Je". Le "Je"" et le corps ne sont plus grammaticalement inséparables. Le corps est traité comme une femme dévoyée à qui il faut montrer qui commande, même s'il faut pour celui lui donner quelques gifles."

Marya Hornbacher, Piégée

Repost 0
Published by eixerona - dans Extraits et citations
11 novembre 2005 5 11 /11 /novembre /2005 00:00

"Mince, disait la voix, il faut que tu sois mince."

Marya Hornbacher, Piégée

Repost 0
Published by eixerona - dans Extraits et citations
9 novembre 2005 3 09 /11 /novembre /2005 00:00
Repost 0
Published by eixerona - dans Bibliothèque
9 novembre 2005 3 09 /11 /novembre /2005 00:00
Repost 0
Published by eixerona - dans Bibliothèque