Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

11 janvier 2006 3 11 /01 /janvier /2006 22:58

Mince alors ! A vouloir à tout prix devenir une sylphide, Nicole s’est délestée de tous ses kilos superflus. Carrément trop même…

 

 

 

 

 

Elle se trouvait trop pulpeuse, cette fois Nicole est devenue totalement anorexique. Au cours de l’année passée, cette petite puce de 1.55m a perdu pas moins de 13 kilos. Une véritable victoire aux yeux de celle qui est ainsi passée de la catégorie trash boulotte à celle de l’icône de mode. A elle les robes de grands couturiers et les titres de femme la mieux habillée de L.A., Nicole peut désormais vivre loin de l’ombre de sa meilleure ennemie Paris Hilton.

 

 

 

Pourtant la jeune femme finit par inquiéter son entourage. Et en premier lieu son (ex) fiancé Adam Goldstein. Séparés d’un « comme accord », la rumeur prétend que le DJ en avait assez de l’obsession de sa compagne à vouloir garder la ligne à tout prix. Nicole se défend. Jamais elle n’a fait de régime. Tout au plus a-t-elle engagé un coach chargé de la remettre « en formes ». Trois séances de sport par semaine et là voilà au top. Mince et élégante, elle apparaît cet été, sublime, dans son bikini jaune. Six mois plus tard, elle peine à le remplir. « La faute au stress », explique son père Lionel Richie. A le croire, cela n’a rien à voir avec un quelconque régime ou une dépression post-rupture de fiançailles. « Ma fille subit une incroyable pression professionnelle ces derniers temps. Entre la promotion de son premier roman The truth about diamonds et le tournage de la quatrième saison de The simple life, elle ne sait plus où donner de la tête. » L’explication n’est pas elle aussi un peu trop mince ?

 

 

 

 

Closer 9/15 janvier 2006

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by eixerona - dans Célébrités et TCA
10 janvier 2006 2 10 /01 /janvier /2006 11:11

 

Pour toi mon ange et tous et toutes qui erraientvers la mort comme un appel au secours d'un mal que l'on ignore!......

Si j'avais su que te donner la vie au risque de perdre la mienne, tant j'avais d'amour à partager, j'aurai opté pour mon suicide alors que dans mon ventre tu bougeais!

Si pendant que mon corps se déformait ce ne serait que pour mieux se tordre de douleur devant le tien inerte maigre et si pâle, j'aurai du opter pour l'accident quand j'ai évité ce camion alors que tu dormais dans ton couffin à l'arrire de la voiture!

Si tu me demandes de te laisser en paix pour vivre ton errance et m'interdis de franchir la porte de ton âme, alors je peux laisser ce cancer qui me ronge à vitesse grand V .Je serais avant toi auprès d'un ange et nous t'attendrons. Et tu m'expliqueras ce que j'ai oublié mais surement pas le fait de trop t'aimer!


 Marie DL

Repost 0
Published by eixerona - dans Témoignages -articles - commentaires
2 janvier 2006 1 02 /01 /janvier /2006 18:10

 

Merci pour tous vos commentaires!

Je vous souhaite une bonne et heureuse année 2006.

Et comme on disait au réveillon: bonne année, santé, sexe et fureur jusqu'à la fin de l'année.

GROS BISOUS

 

Repost 0
Published by eixerona - dans Des choses et d'autres
26 décembre 2005 1 26 /12 /décembre /2005 18:30

Un esprit sain dans un corps sain

 

Gérard Apfeldorfer  


Il était une fois une jeune femme qui s’appelait Zoé et qui n’était pas la personne qu’elle aurait dû être. Comme elle était intimement persuadée que nous sommes ce dont nous avons l’air, la solution à son problème était simple : il lui fallait modeler son apparence pour devenir celle qu’elle voulait être. Zoé avait donc commencé par "relooker" son studio, sa voiture, son chien, ses vêtements et accessoires, son maquillage et sa coupe de cheveux, pour les mettre en conformité avec le modèle d’elle-même qu’elle chérissait au fond de son cœur. Mais c’était surtout le corps qui n’allait pas : elle était affublée d’une silhouette démodée, qui aurait sans doute fait l’affaire au début du siècle précédent, mais qui ne convenait guère à notre époque et à notre climat.

Pour commencer, elle fit une diète protéinée afin de perdre son gras inutile, qu’elle associa à deux séances hebdomadaires d’abdo-fessiers et à trois de "muscu". L’aquagym lui permit d’obtenir un muscle bien fuselé, tandis que la pratique de la salsa une fois par semaine lui conféra du pep. Comme Zoé aspirait à être une personne volontaire, dynamique, et dotée d’un brin de malice, elle demanda donc au chirurgien de lui faire un menton volontaire et dynamique, et des seins malicieux.

Bien sûr, il lui faudrait, par la suite, entretenir son investissement et, au besoin, faire des cures amaigrissantes, de la thalasso régénérante, gommer ses rides, retendre sa peau. Certains parvenaient ainsi à garder un corps de 20 ans durant trente, quarante ans, voire davantage encore.

Mais le corps n’est pas tout, se dit Zoé, qui n’était point sotte. Elle poursuivit donc le travail sur sa personne en faisant une psychothérapie, afin d’avoir un mental qui pense droit. Et comme un peu de religion ne pouvait pas faire de mal, elle s’octroya régulièrement de petites retraites dans un couvent bénédictin sur ses RTT. Zoé n’était pas mécontente : elle était l’œuvre de sa vie, avait sculpté son corps, son mental et, grâce à son tempérament artistique, ils étaient devenus parfaitement représentatifs de la personne qu’elle souhaitait être. Restait maintenant à trouver un homme assorti et sa vie pourrait commencer.

Tout, oui, tout était sous contrôle. La maladie, la vieillesse qui pouvaient détériorer son bel ordonnancement ? Il suffisait d’éviter la pollution, de manger sain, de boire sain, de penser sain, de vivre sain et, alors, on ne mourait pas, ou presque. Bienvenue au XXIe siècle !

PS : Ah, j’oubliais ! J’ai rencontré Zoé, reine de la maîtrise, après sa deuxième dépression, causée par son troisième lifting raté et qui lui avait fait prendre vingt kilos.

Psychiatre et psychothérapeute, spécialiste des troubles du comportement alimentaire, Gérard Apfeldorfer est l’auteur, entre autres, de “Maigrir, c’est dans la tête” (Odile Jacob, 2001).  février 2002

Repost 0
Published by eixerona - dans Revue de presse
26 décembre 2005 1 26 /12 /décembre /2005 18:18

 

 « Je suis cyclothymique »

Ils passent du rire aux larmes, de la douceur à la colère sans crier gare. Ils sont jugés lunatiques ou soupe au lait. Mais pourquoi changent-ils tout le temps d’humeur ?

 

« Il le faut avouer, telle est la vie humaine

Chacun a son lutin qui toujours le promène

Des chagrins aux amusements »

... écrivait Voltaire en 1772 dans son poème Jean qui pleure et qui rit. Rien de plus normal que de ressentir de la joie à l’annonce d’une bonne nouvelle et de la peine après un échec, un décès ou tout autre événement douloureux.

 

« L’humeur proprement dite est un état émotionnel qui varie de l’euphorie à la tristesse et fluctue en fonction de notre environnement », explique le psychiatre Christian Gay (coauteur, avec Jean-Alain Génermont, de "Vivre avec des hauts et des bas", J’ai lu, 2004). Certains changent pourtant d’humeur plus souvent que d’autres, et parfois même plusieurs fois par jour. A l’image d’Isabelle, 34 ans, attachée de production : « Il m’arrive de me lever du bon pied, le cœur léger, puis de m’assombrir ou me mettre en colère à la moindre remarque désagréable d’un client, et de retrouver le sourire quelques minutes plus tard. »


Insupportable frustration

Lorsque l’humeur subit ainsi des fluctuations répétées, mais légères et brèves, on parle de cyclothymie. « Cette instabilité se caractérise généralement par des changements de comportements ou d’émotions. L’irritabilité, l’accélération du débit verbal, l’agitation et le pessimisme excessif font place à leur contraire au cours de la journée ou de la semaine », précise Christian Gay. Les cyclothymiques ont beaucoup de mal à se contrôler et ont souvent tendance à exploser à la moindre contrariété. Un embouteillage, un retard, une panne de métro ou de machine à laver suffisent à provoquer leur colère.

Cette susceptibilité à fleur de peau révèle en fait une incapacité à gérer les événements et à supporter la frustration. « Les adultes changeants sont des enfants qui n’ont fait que suivre le principe de plaisir, à qui l’on n’a pas appris à désirer les choses et à se confronter au principe de réalité », analyse le psychologue clinicien GillEric Leininger-Molinier.

 

Une blessure enfouie

Désagréables pour l’entourage, qui ne sait jamais à quoi s’attendre, ces oscillations d’humeur sont surtout handicapantes pour le cyclothymique lui-même. « Comme je ne comprends pas toujours ce qui provoque chez moi l’euphorie ou l’abattement, je me sens un peu perdue. Quand mon fils me désobéit ou quand mon mari me contrarie, je m’en veux de ne pas parvenir à maîtriser mes émotions », déplore Brigitte, 48 ans, laborantine. Culpabiliser ne sert pourtant à rien, car l’incident source du changement d’humeur n’est parfois que l’arbre qui cache la forêt. Pour GillEric Leininger-Molinier, ce comportement peut cacher une blessure due à un traumatisme, une souffrance que l’individu a profondément enfouie, et qui rejaillit à son insu, au détour du quotidien.

 

Amélie Cordonnier psychologies.com

Repost 0
Published by eixerona - dans Psychologie & cie
26 décembre 2005 1 26 /12 /décembre /2005 18:04

Je ne supporte plus mon amie anorexique
Ma meilleure amie est anorexique. Je ne supporte plus de la voir dans cet état-là. J'en viens à la détester, et plus elle va mal, plus elle est agressive. Je me rends compte que je ne peux pas l'aider. Au contraire, c'est elle qui m'entraînerait dans sa folie. Je me suis donc beaucoup éloignée d'elle, mais je culpabilise énormément de la "lâcher" ainsi...
Milena, 18
ans

Gérard Apfeldorfer répond :

Dans un monde qui jette l’opprobre sur les gros et les dodus, les anorexiques apparaissent comme des personnes d’une volonté à toute épreuve, des championnes de la maîtrise pondérale. Si bien que souvent, elles fascinent et peuvent même générer des imitatrices dans leur sillage, qui adhèrent à ces valeurs de pureté désincarnée, de maîtrise du corps et de l’esprit par la martyrisation de la chair.

Pourtant, la maîtrise des anorexiques ne se nourrit que de l’énergie du désespoir : les personnes anorexiques sont souvent d’une sensibilité extrême, et leur anorexie est un mécanisme de défense destiné à les protéger contre des sentiments trop intensément ressentis. En fixant leur attention sur la privation de nourriture, la maîtrise du poids, l’éviction de toute graisse, voire de toute chair, les anorexiques cherchent avant tout à anesthésier leurs émotions et sensations. Dans certains cas, il s’agit en outre de devenir le centre de l’intérêt familial afin que celle-ci retrouve son unité.

Il n’y a donc pas grand-chose à leur envier, et il convient de les comprendre plutôt que de se laisser séduire. Vous avez donc bien raison de vous méfier de cette séduction que je sens opérer en vous, de même qu’on doit se méfier de l’attrait exercé par les paradis artificiels engendrés par les drogues dures. Pour certains médecins, l’anorexie mentale est d’ailleurs une forme d’addiction, de toxicomanie sans drogue.

Vous avez donc bien raison de penser à vous en premier lieu, et de garder les pieds sur terre. Dites-le à votre amie : elle ne va pas bien, elle doit faire le nécessaire pour s’en sortir, et vous refusez de couler avec elle ! Sa proximité vous fait peur, et vous tenez à vous préserver, voilà pourquoi vous prenez vos distances. Vous serez là, bien sûr, dès qu’elle-même se déprendra de son système pernicieux. J’espère d’ailleurs qu’elle n’est pas livrée à elle-même, que ses parents sont conscients de son problème, et qu’elle est suivie par des professionnels de santé compétents en la matière. Dans le cas contraire, vous aiderez votre amie en signalant la gravité de son état à ses parents.

Gérard Apfeldorfer est psychiatre et psychothérapeute

http://www.psychologies.com

Repost 0
Published by eixerona - dans Anorexie
24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 02:16

Kate Beckinsale regrette d’en avoir dit trop

TQS.ca) L’actrice Kate Beckinsale confiait il y a peu qu’elle regrettait d’en avoir dit trop au sujet de ses problèmes d’anorexie.

En effet, Beckinsale insiste sur le fait que les médias en ont fait tout un plat alors que ses soi-disant troubles alimentaires n’avaient été vécus qu’au moment de son adolescence et que son anorexie était maintenant chose du passé.

« C’était une période de ma vie qui n’a pas duré longtemps. Je trouve cela difficile de constater que l’on m’identifie maintenant comme étant une anorexique. J’ai simplement été anorexique pendant quelque six mois misérables », de conclure l’actrice.


Repost 0
Published by eixerona - dans Célébrités et TCA
24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 02:00

Ashlee Simpson admet avoir souffert d'anorexie
Véronique Juneau [AgenceNews]
Le 8 décembre 2005 - 11:58


Dans un entretien accordé à la revue Cosmopolitain, la chanteuse Ashlee Simpson révèle avoir souffert d'anorexie à l’âge de 10 ans.

Alors qu'elle n'était qu'une enfant, Simpson, qui pratiquait le ballet, s’astreignait à un régime draconien.

"À l'époque, je mesurais environ 5 pieds deux pouces, et je ne pesais que 70 livres", d'admettre la chanteuse de 21 ans.

Les parents d'Ashlee ont joué un rôle majeur pour aider leur fille à briser une habitude alimentaire mettant en péril sa santé. "Ils m'ont incitée à mieux m'occuper de mon corps, et m'ont aidée à développer et à renforcir ma propre estime", conclue Simpson.

 


Repost 0
Published by eixerona - dans Célébrités et TCA
24 décembre 2005 6 24 /12 /décembre /2005 01:11

Des mois que Jenifer ne s'était pas retrouvée dans Gala. La première gagnante de la Star Ac' fait sont retour dans l'hebdo people pour "une mise au point" sur différentes rumeurs qui l'ont récemment atteinte. Non, elle ne souffre pas d'anorexie : "Comme toute ma famille, du côté de ma mère, je brûle très facilement les graisses, se justifie-t-elle. Je ne me pèse jamais. Je ne suis pas de régime." Tout va bien aussi dans son couple, Maxim et elle songent même à donner un petit frère ou une petite soeur à Aaron. Mais "nous ne passons pas nos journées à planifier tout ça. Nous avons le temps", explique la jeune femme de 23 ans...

-->> Voilà c'est la grande question que je me pose, Jeni serait-elle anorexique? Ce n'est bien sûr pas contre elle que je dis ça.

Ce soir je viens de la voir aux 5 ans de la Star Academy. Jeni est maigre, nage dans son pantalon, ne sait que faire de son corps, elle a le regard terne et des valises sous les yeux.

Bien sur dans gala elle a dit que tout allait bien. Mais bon on sait très bien qu'on n'avoue rarement qu'on souffre d'anorexie, faut-il déja l'admettre soi-même et se considerer malade.

Enfin cette excuse de brûler facilement les graisses, c'est digne d'un de mes pieux mensonge! Surtout qu'avant la miss est un peu rondelette.

Mais le plus grave dans cette histoire, outre que Jeni risque sa santé, en me baladant sur le net j'ai vu de nombreuses filles qui trouvaient Jeni très bien faite. Franchement ça me fait peur, notre société a tellement imposé la taille mannequin que les ado ( moi??) ne font pas la différence entre la maigreur et la minceur??

Repost 0
Published by eixerona - dans Célébrités et TCA
23 décembre 2005 5 23 /12 /décembre /2005 18:52

 

Présentation de l'éditeur
" …Non, ne pleure pas… Tiens, prends mon mouchoir, petite fille… Mais il y a une chose que je dois te dire : les gens qui s'arrêtent de parler deviennent fous. Chu Ta, par exemple, je ne te l'ai pas dit tout à l'heure, mais il est devenu fou et très malheureux aussi… Très, très malheureux et très, très fou. Il n'a retrouvé la paix que lorsqu'il était un vieillard. Tu ne vas pas attendre d'être une vieillarde, toi, n'est-ce pas ? Dis-moi que non. Tu es très douée, tu sais ? Tu es la plus douée de tous les élèves que j'aie jamais eus, mais ce n'est pas une raison, Camille... Ce n'est pas une raison… Le monde d'aujourd'hui n'est plus comme celui de Chu Ta et tu dois te remettre à parler. Tu es obligée, tu comprends ? Sinon, ils vont t'enfermer avec de vrais fous et personne ne verra jamais tous tes beaux dessins… "

" Ce livre ne raconte rien d'autre qu'une histoire d'amour. Une histoire d'amour entre quatre éclopés de la vie. Camille, Franck, Philibert et Paulette. Des bons à rien, des cabossés, des cœurs purs. Quatre allumettes placées ensemble au-dessus d'une flamme. Et, pfiou… Tout s'embrase. " Anna Gavalda

Biographie de l'auteur
Anna Gavalda est née le 9 décembre 1970. Elle vit dans la région parisienne. Elle a deux enfants très mignons et écrit quand ils sont à l'école. Le reste du temps, elle regarde les gens vivre. Ensemble, c'est tout est son quatrième livre après Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part, Je l'aimais (Le Dilettante) et 35 kilos d'espoir (Bayard jeunesse).

Repost 0
Published by eixerona - dans Bibliothèque