Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

4 mai 2012 5 04 /05 /mai /2012 09:48

Article tiré de http://www.lematin.ch/sante/sante/Les-troubles-alimentaires-atypiques-un-probleme-majeur-/story/18826757

 

Si l'anorexie et la boulimie sont bien connues, d'autres formes de troubles du comportement alimentaire moins visibles sont plus répandues, particulièrement à l'adolescence.

 

1-copie-2.jpg

 

 

Une recherche lausannoise souligne la nécessité d'adapter la prévention, les messages sur l'alimentation pouvant même aggraver la situation.

 

Certains comportements alimentaires inappropriés ne remplissent pas tous les critères de l'anorexie ou de la boulimie typiques. Plus discrets, ils peuvent même passer inaperçus, alors qu'ils génèrent une grande souffrance chez les personnes concernées, des jeunes filles le plus souvent, explique Sophie Vust, psychologue-cadre à l'Unité multidisciplinaire de santé des adolescents (UMSA) du CHUV à Lausanne.

 

Dans un livre récemment paru tiré de sa thèse de doctorat, Sophie Vust dresse le portrait clinique de ces troubles dits atypiques. «Ces jeunes filles sont envahies de préoccupations concernant la nourriture et leur poids. Elles alternent des restrictions dans le but de maigrir avec des crises où elles engloutissent tout», décrit la psychothérapeute. Mais les comportements compensatoires (vomissements, sport à outrance) sont plus rares que dans les troubles typiques.

 

Un cercle vicieux s'installe: les privations que ces filles s'imposent entraînent des «crises», où elles craquent pour des aliments qu'elles s'interdisent autrement. Une fois la vanne ouverte, le barrage saute, sur le principe du «tout ou rien». Elles mangent de grandes quantités en peu de temps, en cachette, sans plus pouvoir se contrôler.

 

Après la crise, le mal-être revient encore plus fort, aggravé par la honte et la culpabilité d'avoir craqué. La jeune fille s'impose alors de plus grandes restrictions encore, faisant le lit de la prochaine crise, et ainsi de suite.

 

Les troubles atypiques de l'alimentation sont au moins cinq fois plus fréquents dans la population que l'anorexie (1%) ou la boulimie (2 à 3%). Dans certains groupes, comme les danseuses ou les mannequins, ils peuvent toucher une personne sur cinq. «Ces troubles trouvent un terrain très favorables dans la société actuelle, avec son culte de l'apparence et de la minceur, notamment. C'est un enjeu majeur de santé publique», souligne la spécialiste.

 

Pour Sophie Vust, il est vital d'adapter la prévention: «Les campagnes de santé publique contre l'obésité sont souvent centrées sur l'alimentation et le poids. Or, ces messages sont contreproductifs et peuvent même aggraver la situation». Ils incitent ces jeunes filles à contrôler encore davantage ce qu'elles mangent, sans égard pour leurs besoins physiologiques.

 

Les problèmes alimentaires, même typiques, constituent toujours un écran devant un mal-être et des difficultés intérieures causés par de multiples facteurs. En se focalisant sur la nourriture, les adolescentes concernées mettent leurs autres problèmes à distance. Ces jeunes femmes ont souvent une faible estime d'elles-mêmes, fortement corrélée avec leur poids ou leur apparence, relève la psychologue. Le regard des autres sur elles prend une importance disproportionnée.

 

Pour atteindre son but, le discours préventif doit être centré sur l'estime de soi et promouvoir l'idée que le bien-être est lié à la personne, non à ses performances ou à son apparence. «Les pressions socioculturelles à la minceur et les diktats des régimes doivent être dénoncés», insiste Sophie Vust.

 

«Quand l'alimentation pose problème... Ni anorexie, ni boulimie, les troubles alimentaires atypiques», Sophie Vust, Editions Médecine & Hygiène, Chêne-Bourg (GE), 2012.

 

Repost 0
Published by Eixerona - dans Autres TCA
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 14:31

Anorexie Boulimie Info Ecoute c'est au 0810 037 037


Ce numéro Azur (prix d'un appel local) est anonyme, ouvert les lundi, jeudi et vendredi de 16h à 18h et le mardi de 19h à 21h.

 

Des spécialistes répondent à vos questions sur l’anorexie mentale et la boulimie et vous informent sur les principales ressources thérapeutiques spécialisées en Île-de-France.

 

Permanence tenue par des associations : mardi 19h-21h et vendredi 16h-18h

Permanence tenue par des psychologues : lundi 16h-18h

Permanence tenue par des médecins : jeudi 16h-18h

 

Cette ligne téléphonique, mise en place par le réseau TCA francilien, est ouverte à toutes personnes confrontées directement ou indirectement aux troubles des conduites alimentaires (anorexie mentale ou boulimie) : les patientes ou patients concernés par ces troubles, l’entourage familial, les proches mais également les professionnels de santé (médecins, psychologues, diététiciens), les assistantes sociales ou les associations.

 

L’écoute des professionnels ou membres d’associations doit permettre de guider toute personne à la recherche d’une structure de prise en charge, de répondre à une demande d’information sur ces troubles, d’orienter vers un accueil d’urgence, si besoin est.


Aucun nom de médecin, de psychologue ou de thérapeute ne sera donné lors de l’appel. Ces indications ne seront assurées que lors d’une consultation en établissement de santé, en CMP ou par l’une des associations spécialisées.

 

 ancien_t_l_phone.jpg


Repost 0
Published by Eixerona - dans Besoin d'aide
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 14:14

SOURCE DE L'ARTICLE http://fr.canoe.ca/sante/archives/2012/04/20120418-154852.html

 

Des chercheurs viennent de mettre en lumière la réponse du cerveau face à la nourriture, selon les divers comportements alimentaires. Des neuroscientifiques de l'Université du Kansas mentionnent que le cerveau des personnes anorexiques et celui des obèses sont câblés différemment.


Pour la première fois, on remarque les façons différentes de répondre du cerveau face à la nourriture pour chaque comportement.


«Un des aspects les plus intrigants de ces études du cerveau vis-à-vis de la nourriture est de montrer l'activation de zones de récompense également impliquées dans les études sur la dépendance», explique Laura Martin du Hoglund Brain Center Imaging.


En fait, les réponses des zones de récompense sont différentes selon les comportements alimentaires, d'après les résultats présentés lors de la rencontre de la Cognitive Neuroscience Society.


On a utilisé l'imagerie cérébrale pour des patients souffrant de l'un des trois types de troubles alimentaires, l'anorexie, l'obésité et le syndrome de Prader-Willi, qui se caractérise par une obésité excessive.


On note un lien clair entre les comportements alimentaires et l'activité cérébrale dans les zones de récompense.


Un autre chercheur, Kyle Simmons, travaille à mieux comprendre les préférences gustatives selon les différents comportements.


«Nous ne savons pas encore si des différences entre les réponses du circuit de la récompense existent entre des personnes minces et obèses. Le comprendre est essentiel si nous voulons développer des interventions efficaces contre l'obésité et certains troubles de l'alimentation», mentionne M. Simmons.

 

boostez-votre-cerveau.jpg

Repost 0
Published by Eixerona - dans Etudes - recherches...
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 15:39

On a souvent reproché au mode de la mode de favoriser l’anorexie et les troubles alimentaires en faisant l’apologie d’un corps féminin maigre et androgyne.

 

Pendant longtemps le milieu de la mode s’est défendu d’être une  des  cause de l’anorexie.

 

Lors d’une conférence à l’Université de Harvard lundi dernier, Franca Sozzani, l’éditrice italienne de Vogue a admis que la mode est devenue l’une des causes de l’anorexie.

 

Elle a ainsi déclaré : "Une des raisons pour lesquelles une jeune fille commence un régime trop strict est la nécessité de correspondre à une norme esthétique qui récompense la minceur".

 

"L'inclinaison actuelle à adopter une norme de beauté féminine qui exalte la minceur a des conséquences dévastatrices sur beaucoup d'adolescents concernant leurs habitudes alimentaires."

"Pourquoi le nombre de mannequins belles et féminines a commencé à diminuer lentement au point que nous ayons maintenant des adolescentes encore peu développées avec aucun signe de courbes? Pourquoi est-ce considéré comme beau ?" 

 

Je dis un grand BRAVO à Franca Sozzani d’oser dire cela tout haut. Même si la mode ne provoque pas l’anorexie (on sait que c’est une maladie multifactoriels), ça ne l’empêche pas de la favoriser.


Ce n’est pas la mode qui a fait que je suis devenue anorexique mais c’est la mode et les médias qui vénèrent la maigreur et l’extrême maigreur qui entrainaient mon régime puisqu’ils véhiculent ce message minceur = bonheur.


Par ailleurs je trouve qu’il est difficile de guérir, de reprendre du poids dans un monde où la maigreur est la nouvelle normalité.  On nous dit de grossir alors que la « norme » en vigueur est l’extrême minceur/maigreur.

 

306571_3783530596970_1538146627_3225840_1286727301_n.jpg

 


Repost 0
Published by Eixerona - dans Troubles de l'image corporelle
27 avril 2012 5 27 /04 /avril /2012 14:46

Je ne sais pas si vous connaissez l’application Instagram très populaire sur Iphone qui vient enfin de sortir à ma plus grande joie sur Android. C’est un réseau social de photos, j’en suis venue très rapidement addict, je trouve ça sympa de pouvoir voir et partager des photos choisies avec le monde entier et j’apprécie les différents filtres un peu vieillots qu’on peut mettre sur les photos.

 

instagram-logo.png

 

Sur instagram on peut mettre des hashtags à ses photos pour que les autres utilisateurs les voient plus facilement par exemple #cat pour nos minous.

 

Bien entendu une fois n’est pas coutume on a vite observé des dérives et des hashtags sont apparus du genre « thinspiration », « probulimia » ou encore « proanorexia ». C’est pourquoi Instagram suit l’exemple de Tumblr, Boostragram, Asstagram ou encore Pinterest en interdisant toute publication faisant la promotion des troubles alimentaires et de l’automutilation.


Dans un récent billet sur son blog, Instagram précise que désormais les hashtags tels que #thinspiration, #probulimia et #proanorexia" n'apparaîtront plus parmi les résultats.

 

De plus les hashtags associés à des troubles alimentaires, mais n’en faisant pas l'apologie seront accompagnés du message suivant : "Avertissement : Les images qui suivent peuvent choquer. Pour obtenir des informations et des conseils sur les troubles alimentaires, rendez-vous sur nationaleatingdisorders.org."

 

Alexa Chung, présentatrice et mannequin, a récemment publié puis retirée une photo qui a fait polémique s’attirant un grand nombre de commentaires négatifs qualifiant sa silhouette de malsaine et d’anormalement maigre.

Alexa Chung s’était défendu en disant qu’il existe des personnes de tous les gabarits et qu’elle ne tentait pas d’être une thinspo…(genre…la demoisellle ne cesse de maigrir depuis des années !)


Je suis contente qu'Internet commence à se mobiliser contre l'apologie de la maigreur et des TCA. 

 

4-20120424_214324.jpg

Repost 0
Published by Eixerona - dans Pro-anorexie
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 14:21

Mardi un petit reportage sur l'hyperphagie est passé sur France 5.

Vous pouvez le visionner ICI vers 16 minutes et 30 secondes.

Bon visionnage.

 

GpDZ7u9o-istock-000010375482xsmall-s-.png

Repost 0
Published by Eixerona - dans Vidéos
20 avril 2012 5 20 /04 /avril /2012 09:59

 

De retour après un presque mois d’absence.

 

Dans l’ensemble tout va bien, la fin de l’hiver a juste été un peu rude, bon quand je vois le temps de ces derniers jours je me demande si l’hiver est vraiment derrière nous…ça me chagrine un peu de devoir ressortir les pulls alors qu’on est mi-avril…mais bon on n’a pas le choix il faut faire avec la météo.

 

Les derniers jours de mars et les premiers jours d’avril ont été bien remplis avec un changement de décoration du salon/salle à manger. Démontage de meubles, montage de meuble, rangement…ça prend un temps fou, mais le résultat est au rendez-vous.

 

J’ai pu me reposer un peu lorsque ma fille est partie une semaine chez son père…première fois qu’elle partait…j’étais à la fois morte d’inquiétude et stressée, mais j’ai quand même apprécié de pouvoir avoir un peu de temps pour moi, j’avais presque oublié ce que c’était.

 

La semaine est passée plus que vite entre l’anniversaire de mon neveu et la confection de son gâteau, Pâques, mon rôle de conseillère municipales...

 

2-copie-1.jpg

3-copie-1.jpg

 

J’ai profité de son absence pour installer son coin jardin. Les cloches ont été généreuses (merci à ma mère, mon neveu et ma soeur) et là encore ce fût un casse-tête. J’avais commandé une maisonnette et un toboggan sur Internet…à part qu’au bout de 15 jours je n’avais toujours rien reçu et qu’ils ne semblaient pas bien pressés de m’envoyer mes achats. Je souhaitais que tout soit installé pour le retour de ma poupette, je ne l’avais déjà pas eu à Pâques, je voulais faire un Pâques en retard presque parfait. En me baladant un jour à Cora j’ai vu la maisonnette que j’avais commandé…bref deux jours après je décommandais ma commande internet et je suis allée acheter la maisonnette et le toboggan à Cora (ou comment perdre un après-midi et 3 euros de hors forfait sur le portable). Miraculeusement tout est entré dans la clio. De retour j’ai tout monté. La veille j’avais nettoyé les 5 cm de feuilles mortes du voisin qui recouvraient mon jardin où grouillait des araignées…..beurkkkk.  Une fois la maison montée je me suis rendue compte qu’il manquait une pièce…ben oui fallait bien ça…bref retour lundi dernier à Cora pour récupérer la fameuse pièce.

 

1-copie-1.jpg

 

Par contre depuis le retour de ma princesse j’en bave. Il semblerait que ce soit un grand classique que les enfants soient très turbulents et quasi insupportables après le droit de visite et d’hébergement. Il n’y a plus qu’à être patiente et à oublier qu’environ toutes les 7 semaines il y a des vacances…

 

Niveau santé ça va plutôt bien. J’ai eu une période un peu délicate de je t’aime moi non plus avec mon corps et mes kilos…un grand classique quoi…et puis c’est passé, notamment en prenant un peu de recul face à mon blog. J’apprécie pouvoir aider les autres malades, mais des fois  la souffrance des autres m’atteint et j’ai eu besoin d’une pause. Si vous m'avez écrit un mail et que je ne vous ai pas répondu, ce n'est pas contre vous. Il faudra que j'aille voir aussi ma boîte mail.

 

4-copie-1.jpg

Ca fait quelques jours que je me dis quand même qu’il faut que je vienne donner quelques nouvelles histoire que personne ne s’inquiète mais j’avoue que j’ai dû mal d’atteindre l’ordinateur car mon petit bout me colle énormément et le soir je suis contente de pouvoir enfin me poser devant mes séries. Ce qui fait que je navigue peu sur le web ces temps-ci.

 

J'espère que vous avez passé de Joyeuses Pâques.

 

ko42qu6moepjc8j.jpg

Je me suis faite "empotée" dimanche dernière, je suis maintenant compagnon de la Potée Portoise

 

Repost 0
Published by Eixerona - dans Carnet de route
21 mars 2012 3 21 /03 /mars /2012 10:47

 

Anna Utopia Giordano, une artiste italienne, a détournée une série de Vénus en remodelant leurs formes selon les canons actuels grâce au logiciel Photoshop. La déesse de l’amour avec la taille et les jambes amaigries, la poitrine gonflée a une allure plutôt maladive.

 

Giordano a choisi des Vénus inquiétantes déjà dans leur version originale et le régime photoshop accentue cet effet.

 

J'ai lu pas mal de critiques négatives à propos de ce détournement. Pour beaucoup les Vénus mériteraient de maigrir car elles sont dodues...c'est là qu'on se rend compte qu'il y a une chasse au gras et aux gros. Moi je trouve que ce détournement est une bonne idée et permet de dénoncer l'idéal de maigreur féminin qu'on nous impose à longueurs de journée.Mais j'ai la nette impression que cet idéal de maigreur est vraiment rentré dans la tête de la majorité des gens comme l'idéal à atteindre et à applaudir...

 

 

venus-1.jpg

"Allégorie avec Vénus et Cupidon", Bronzino, revu par www.annautopiagiordano.it

 

venus-2.jpg

venus-3.jpg

Naissance de Vénus de Botticelli (1484)

 

venus-4.jpg

venus-5.jpg

Vénus anadyomène d'Ingres (1848)

venus-6.jpg

venus-7.jpg

Vénus d'Urbino de Titien (1538)

venus-8.jpg

venus-9.jpg

Vénus de Cabanel (1863)

Repost 0
Published by Eixerona - dans Troubles de l'image corporelle
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 22:43

Des fois je demande si certains aspects des TCA persisteront toute ma vie.

 

Même si je suis nettement moins en guerre avec moi-même, même si je parviens à manger sans trop de culpabilité, même si j’arrive un peu près à m’accepter…certains démons persistent.

 

Il y a déjà cette foutue estime de soi qui reste assez foireuse et nourrie ce qui reste de mes TCA. D’ailleurs je me suis rendue compte d’une chose c’est que l’anorexie avec le contrôle du corps est un moyen de rebooster l’estime de soi. A part que c’est une fausse solution, car elle donne seulement l’impression de rebooster l’estime de soi mais c’est juste du vent…

 

PrettyLittleLiars_KeyArt.jpg

 

J’ai remarqué que lorsque je ne suis pas grande forme, que j’ai des doutes, que je ne suis plus sûre de moi d’un coup j’ai cette envie à nouveau de contrôler mon corps et mon appétit, parce que tout simplement à court terme ça me redonne une certaine confiance en moi et puis on pense souvent qu’avec une silhouette parfaite (selon nos critères tordus) permettra de nous aimer alors que c’est totalement faux.

 

Hier j’ai reçu un nouveau jean. Obligé de réinvestir car je paume la majorité de mes pantalons… et c’est lassant de devoir remonter mes jeans à longueur de journée.

 

Hier en début d’après midi je déballe mon nouveau jean slim , et bien entendu je l’essaie pour voir si la taille convient ou bien s’il faut le renvoyer. On ne sait jamais quoi .Je l’enfile et je fais ce triste constat : je suis serrée et j’ai l’impression de ne pas pouvoir bouger. Ma première réaction a été de condamner mon grignotage des derniers jours. Je ne sais pas pourquoi mais je suis affamée et ça m’énerve profondément car je n’ai pas envie de prendre du poids. Bref dans un coin de ma tête je me dis qu’il va falloir résoudre ça et ainsi perdre le ou les kilos que j’ai dû reprendre. Je me vois refaire un carnet alimentaire pour éviter les écarts et me rassurer. Je serais presque tentée d’aller jusqu’à la pharmacie pour acheter une plaquette de laxatifs (alors que je sais que ça ne sert à rien mais j’aime cette sensation de n’avoir plus rien dans les intestins). Une partie de moi se congratule pendant que l’autre partie hurle…

 

Aujourd’hui, je décide quand même de mettre mon nouveau jean. Et là surprise il me va comme un gant. Non je ne suis pas serrée. Non je ne suis pas boudinée. Il me va pile poil.

 

417456_large.jpg

 

Et là je me dis que mon cerveau m’a encore menti, parce que je sais que je n’ai pas perdu 2 kilos en une nuit. Non mon jean ne s’est pas miraculeusement détendu..  Donc c’est encore un foutu mensonge de mon cerveau…. Et je me dis GRRRRRrrrrrrrr!!!


Combien de fois on croit avoir grossi alors que non ?

 

Comment ça se fait que même lorsqu’on parvient à distinguer le réel de l’irréel on se fait encore avoir ?

 

 

 

 

Repost 0
Published by Eixerona - dans Guérir
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 13:36

421972_10150665030734629_186645964628_8912280_553887112_n.jpg

 

Ca change de notre monde photoshoopé à excès!


Repost 0
Published by Eixerona - dans Extraits et citations