Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 10:11
1171324634-small.jpgMardi 28 août (1)

Quelles nouvelles pour mon anniversaire ?

Une belle insomnie pour cause de mal de dents...hier soir je croque un morceau de pain et crac un plombs casse tout en m'explosant la dent jusqu'à la racine. Douleurs insupportables, j'ai dû dormir deux heures cette nuit. Vive le Ipod qui m'a occupé.

Ce matin c'est la bataille pour trouver un dentiste qui puisse me prendre en urgence. Ils sont gentils. Si j'avais une petite carie je ne serais pas presser mais là j'ai un morceau de dents qui gigote et j'ai énormément mal. Après avoir téléphoné à 3 dentistes j'obtiens un rdv demain à 9h. Maintenant faut que je vois avec le boulot comment ça va se passer.

Partie dans mes coups de téléphone j'ai appelé au lycée au sujet de mon BTS. Ils en sont à prendre la sixième sur la liste complémentaire...et moi je suis à la place numéro 12. La dame m'a conseillé de prévoir un autre plan car j'avais peu de chance d'être prise...et puis si au pire s'il y avait vraiment 6 désistements il serait tant de rechanger de plan. Bref c'est la joie. L'angoisse remonte d'un cran. Il va falloir que je trouve une entreprise si je veux faire mon BTS en alternance d'assistante de direction, sinon je peux toujours faire mon BTS ESF par correspondance.

Bref deux mauvaises nouvelles pour mon anniversaire. J'espère que le reste de la journée sera meilleure.
Enfin avec ma dent j'ai une raison valable de ne pas manger ce soir...
Dire que j'angoisse toujours vis-à-vis de mes dents...
Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route
4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 10:07
1098432526-small.jpgLundi 27 août 2007

Une douce journée ensoleillée. Le moral est toujours au top. J'adore toujours mon boulot, les gâteaux ont fait plaisir.

I'm so happy même si je culpabilise sur des stupides pommes. C'est quoi des pommes franchement ? Rien ! C'est dingue de culpabiliser sur des pommes...

Sinon j'ai eu ma paie. Je suis contente mais dégoûtée par tout ce qu'on nous retient à la source ! En tout je perds presque 150 euros avec tout ce qu'on nous prend pour la sécu, la retraite et tout le tintouin. Ce qui m'énerve c'est qu'on nous retire de l'argent pour financer la sécu, la retraite et compagnie, ce que je ne reproche pas puisque je suis bien contente du confort social de la France. Ce qui me répugne c'est quand j'entends parler de la TVA sociale, de la franchise santé et tout le reste, comme si on donnait déjà pas assez d'argent. J'étais déjà contre toutes les réformes en cours du gouvernement qui sont en notre défaveur, mais là j'y suis encore plus. Impression qu'on nous prend pour des vaches à lait !

Demain c'est mon anniversaire. Bizarrement je me fiche éperdument d'avoir 24 ans. J'ai grandi. J'ai tiré un trait sur le passé, plus aucune envie de retourner en arrière. Par contre demain je n'échappe pas au repas de famille, je sais bien que c'est pour me faire plaisir, mais bon un repas reste un repas. Enfin demain au boulot on sabre le champagne pour moi. Trop sympa !!

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 17:24

200557525-001.jpgLa semaine en détails

La semaine fût bonne dans son ensemble même si j'ai eu froid à cause du mauvais temps.  J'ai dû me résoudre à ressortir les pulls d'hiver.

La semaine n'a pas été de tout repos vis-à-vis des troubles alimentaires...quelques compulsions...beaucoup de culpabilité...toujours la même chose quoi. Rien ne change. Heureusement le travail à la mairie me réussit, je m'y plais et m'y épanouie, ce qui fait que le moral est excellent.

Je me suis régalée les yeux quand un beau brun ténébreux est venu à la mairie...Il m'a tellement déconcerté que je m'emmêlais les pinceaux.
Je me suis pas mal plongée dans le regard bleu profond d'un de mes collègues.
Oui sentimentalement je me sens très seule. J'ai besoin de câlins, de bisous et d'amour. L'avantage lorsqu'on travaille, c'est qu'on pense moins...

 
J'ai profité de mon temps libre au boulot pour creuser des pistes pour la rentrée. Oui dans une semaine et demie c'est la rentrée des classes. Pour le moment je ne sais toujours pas de nouvelles pour mon BTS. Si je ne suis pas prise j'ai la possibilité de le faire par le CNED, mais voilà je n'ai pas tellement l'envie de me renfermer encore à la maison. Alors je me suis renseignée pour un BTS d'assistante de direction en alternance, normalement je peux encore m'inscrire mais je dois trouver une entreprise...dur dur...

Au niveau de mon boulot, comme je le disais je me rends compte de mon potentiel. On m'a confié la ligne téléphonique spéciale pour les sinistrés du feu ( Il y a eu un feu dans une zone industrielle de ma ville) et je participe donc à la cellule de crise. C'est intéressant d'observer la mairie en ébullition, je regarde, j'écoute, j'apprends...

Sinon qu'est ce qu'il s'est passé d'autre dans ma petite vie ? Mes genoux persistent à me faire souffrir. J'ai fini par ressortir les talons puisque j'ai aussi mal en baskets qu'en petits talons. Finalement c'est les talons que j'ai ressorti et c'est paradoxal mais j'ai moins mal aux genoux.

Jeudi soir aller/retour au Luxembourg avec ma mère pour faire sa réserve de clopes. Mon dieu elle m'a stressé tout le chemin en me faisant par de toutes ses angoisses. Moi qui en ce moment n'aie pas beaucoup d'angoisse, je n'ai pas du tout envie que ma mère me pollue avec les siennes. En rentrant on a dîné à Buffalo...je me suis lâchée et fait plaisir en prenant du saumon mais aussi un gros dessert. Si je pouvais avoir l'impression d'une trêve des TCA ce ne fût pas le cas car j'ai fait une crise d'angoisse...celle bien agréable où j'ai ma gorge qui se sert.

D'ailleurs cette maudite crise a persisté vendredi. Le soir j'ai squatté chez ma sœur où j'ai bien bu et bien mangé...bref la culpabilité étant trop grande et ayant cette foutue phobie de grossir je me suis blindée de laxatifs. Ca m'énerver parce que je sais en plus que ça ne sert à rien.

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route
27 août 2007 1 27 /08 /août /2007 17:19
Bilan de la semaine du 20 au 25 août

Une semaine délicieuse malgré la pluie.

Une semaine de joie et de bonheur.

Une semaine où je me suis envie sentie épanouie.

Une semaine où l'on m'a montré que j'avais du potentiel.

Une semaine où je me suis sentie bien dans ma vie.

Waterfall.jpg
Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route
20 août 2007 1 20 /08 /août /2007 12:01

Qui dort, dîne ?

 

Inutile de s’affaler le soir pour garder la ligne. S’il est vrai que le métabolisme et la digestion sont ralentis la nuit, ce n’est pas l’heure où l’on mange qui fait grossir, mais le total des calories absorbées dans la journée (certains nutritionnistes raisonnent même en termes de semaine). Les horaires de repas sont avant tout d’ordre culturel et l’on ne stocke pas plus la nuit que le jour (l’organisme n’arrête pas de consommer de l’oxygène et de l’énergie sous prétexte qu’il dort).

 

Néanmoins, l’activité physique produite après le déjeuner permet de brûler plus rapidement les calories ingérées, à la différence du dîner qui, lui, précède le sommeil.

 

 

 

Version Fémina du 19 août 2007

d.jpg

Repost 0
Published by Angélique - dans Nutrition
19 août 2007 7 19 /08 /août /2007 20:04

Anorexie, guérison et poids normal


un--65-.jpg

 

 Peut-on être anorexique avec un poids dit "normal", tout en ayant des comportements de restrictions, en évitant certains aliments, en continuant à calculer les calories...?

D’après le psychiatre Alain Meunier :

-
Le physique n'est pas le signe de la guérison.

-Seul le mental, le sentiment d'être libre devant la nourriture signe la sortie de la maladie.

 

Quand peut-on dire que l'on est définitivement guérie?

D’après le psychiatre Alain Meunier :

-Les signes d'entrée dans la maladie comme les signes de guérison sont d'abord mentaux

-La guérison s'est avoir retrouvé la liberté d'esprit d'avant les troubles du comportement alimentaire.

Repost 0
Published by Angélique - dans Anorexie
19 août 2007 7 19 /08 /août /2007 11:24

Les pro-guérisons


ill--13-.jpg

 

On entend parler sans cesse du clan des pro-ana, mais on n’évoque jamais le clan des pro-guérison. Pourquoi on n’en parle pas, simplement parce que leur but est de guérir. Ce but est noble, sauf qu’il y aussi pas mal de dérives.

En 2005 après des années de fidélités à un forum d’entre aide, je suis partie. Pourquoi ? Parce que tout le monde était tellement focalisé sur la guérison qu’on n’avait même plus le droit d’aller mal. D’ailleurs actuellement on ne peut plus dire grand-chose sur ce forum, du moment que l’on n’est pas dans l’optique de la guérison à 100% on n’y a plus notre place.

C’est comme ça  qu’un beau jour je me suis retrouvée sur un forum pro-ana. J’ai déjà infiltré les pro-ana par curiosité, pour voir qui elles étaient réellement car on les critique toujours vivement sans savoir finalement qui elles sont. Et comment juger quelque chose qu’on ne connait pas ? Et puis puisque je ne pouvais plus parler de mes souffrances sur le forum d’entre aide, il fallait trouver ailleurs des personnes qui m’écouteraient.

Sur ce forum, j’ai découvert des personnes malades de troubles du comportement alimentaires qui ne parvenaient pas à aller mieux et pataugeaient dans la maladie (Comme moi). Finalement ce forum m’a beaucoup apporté, je n’étais plus seule dans ma souffrance et mon désespoir. On se serrait les coudes quand ça n’allait pas, et même si chacune avait envie de perdre du poids il n’y avait aucune compétition sur qui serait la plus maigre ou sur qui mangerait le moins. Au contraire on secouait les filles qui perdaient trop et qui était en danger, car on ne veut jamais voir mourir une amie. Au fond de nous chacune avait envie de guérir et d’aller mieux mais n’y réussissait pas.

 Bon je ne cache pas qu’on se refilait parfois des astuces, mais je n’ai pas appris à vomir grâce à ce forum mais uniquement en écoutant les documentaires sur les TCA qui sont une mine d’information pour devenir encore plus malade. ..vive la télévision trash.

La chose est que sur ce forum il n’y avait que des malades de TCA, les autres filles étaient exclues, parce qu’on ne voulait entraîner personne dans la spirale infernale des TCA.  Depuis je l’ai quitté car il ne me convenait plus.

Finalement les pro-ana tel qu’on les définit à la télévision on le retrouve essentiellement sur skyblog. Ce sont des petites minettes qui ont grandi avec le culte de la minceur et ne pense qu’à maigrir, essayant n’importe quel régime et pensant que l’anorexie et la boulimie c’est génial puisqu’on peut maigrir. La dessus la société devrait se remettre en question car ce n’est pas normal que des gamines de 10 ans, voire moins soient complexées par leur poids et veuillent maigrir à n’importe quel prix.

Le problème est que souvent une malade qui n’arrive pas aller mieux est considérée par les pro-guérison comme une pro-ana. Non ce n’est pas parce qu’on n’arrive pas à guérir qu’on fait l’apologie des troubles alimentaires.  On a  seulement besoin d’écrire notre mal-être via un blog pour se libérer de nos démons et trouver du soutien.

C’est là que les pro-guérisons opèrent. C’est comme si elles avaient oublié la souffrance qu’engendre les troubles du comportement alimentaires. Dans des commentaires sans pitiés elles vous rabaissent, vous répètent que vous n’êtes pas malade, que vous inventez tout. Elles n’ont aucune pitié, aucun tact, aucune compassion, aucune tolérance. Je comprends qu’elles vouent une haine à la maladie, mais il ne faut pas oublier que derrière la maladie il y a aussi un malade qui est touché par les mots. Attaquer une personne faible c’est bas, et c’est l’enfoncer encore plus dans son mal-être.

Les reproches des pro-guérisons, je ne connais que trop bien. C’est souvent qu’elles m’attaquent. Elles prennent un malin plaisir à me faire du mal. Mais pourquoi ? Qu’est ce que je fais de mal en parlant de ma maladie sur internet ?

J’ai tenté en vain de me justifier pour me défendre, maintenant j’ignore ses filles sans scrupules guéries et fières de l’être (ou en voie de guérison).

Reste que j’ai remarqué qu’elles formaient un clan que je nommerais les pro-guérisons où la compétitivité est de mise. C’est à celle qui ira le mieux, qui mangera le plus équilibré…Dérive vers l’orthorexie ? Personnellement je trouve ça malsain, après ce n’est que mon avis.

Heureusement les guéries et fières de l’être sont une minorité (comme les pro-ana d’ailleurs).

Reste qu’elles existent et elles font beaucoup de mal aux filles encore malades. Combien d’amies ont dû arrêter leur blog parce qu’elles étaient harcelées par ce genre de fille ? C’est sordide d’aller mieux et de s’en prendre à ceux qui vont mal.

 

 

Repost 0
Published by Angélique - dans Mes écrits
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 19:47


1120829298.jpgOn se plaît à dire que le physique est secondaire. Il y a de nombreuses situations où se n’est pas du tout le cas. J’en ai encore eu la preuve ce matin même. Balader vous en mini short et débardeur, et vous remarquez que lors de vous engagez sur un passage pour piéton les voitures vous laissent passer plus facilement, je devrais dire ‘les hommes’ s’arrêter plus facilement pour vous laisser traverser.

La culpabilité de la compulsion d’hier s’accroche à mon moral. J’avais déjà l’envie de mettre mes doigts au fond de ma gorge pour vomir…mais non j’ai tenu bon. Je me suis accrochée malgré les nausées et je me suis défoulée comme j’ai pu sur mon vélo…mais pas trop car le genou droit est plus que douloureux.

Ce matin le réveil fût difficile, il faut que la veille j’avais forcé sur les médicaments pour oublier…

En me levant j’étais bien décidée à jeter mon argent par les fenêtres en achetant des laxatifs. Je me suis préparée plus vite…et puis non en passant devant la pharmacie je ne suis pas arrêtée. Ca ne sert à rien de se vider les intestins à part avoir une diarhée d’enfer et de bousiller le transit intestinal.

Non je me suis contentée d’acheter deux magazines à la libraire, trois carottes et une grappe de raisin au Proxi. Sur le chemin du retour j’ai croisé ma sœur, j’en ai profité pour aller voir les petits chatons puis je suis revenue chez moi grignoter un bout. Les petits minets grandissent bien. Le petit mâle est un petit fauve, et la minette est toute douce.

Le soleil étant de sortie, j’ai tenté de faire bronzette…mais j’ai dû faire vite marche arrière…froid….

675557000-copie-1.gifFin d’après-midi me voilà motivée pour faire du vélo…mais ce maudit genou proteste, j’ai mal. Je dois vite abandonnée par séance du sport pour appliquer et bander mes deux genoux. Sous la couette je finis par m’endormir à moitié. C’est bien le temps passe. Les programmes télé ne sont pas folichons. Le moral est très mauvais. Je me sens seule. Si seule. Je ne parle pas de la solitude dans le sens où personne n’est auprès de vous. Non c’est cette solitude dans laquelle on est plongée lorsqu’on ne va pas bien, lorsqu’on angoisse plus qu’on ne sourit,  celle qui fait que vous n’arrivez à rien faire, celle qui nous étouffe et nous détruit.

 

J’ai fini par retourner voir ma sœur avant le dîner. Ca me fait plaisir de voir les chatons.  Puis retour de nouveau chez  moi pour dîner en tête à tête avec la télévision.

Ce sera un samedi soir en tête à tête avec moi-même.

 

1 pomme, 1 bol de  café au lait

 

1 grappe de raisin, 1 pomme, 1 bouillon chinois

 

1 pomme, 1 mug de café au lait

 

1 bouillon chinois, salade de carottes et courgette.

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route
17 août 2007 5 17 /08 /août /2007 20:28
Déprime (cause inconnue) -> compulsions ( 350g de salade, un petit pot de bébé, 4 princes) -> culpabilité -> déprime de base envolée -> nouvel objet de déprime : la nourriture -> obsession perdre des calories et maigrir -> sport et restriction.


1030247206-small-copie-1.jpg
Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route
17 août 2007 5 17 /08 /août /2007 20:25

Je ne prends pas le temps de cuisiner, mon ventre me l’empêche ; il m’ordonne d’avaler tout ce que je trouve sur mon passage, et je lui obéis incapable de résister ; ma faim est trop importante. J’avale ainsi une quantité innombrable de nourriture (…)  Je mange, de plus en plus vite, jusqu’à ne plus mâcher mes aliments, car ma faim est insatiable.

Habituellement, je ne me m’arrêter que lorsque je ne peux vraiment plus rien avaler, presque à la limite du mal de ventre. Aujourd’hui, je vais vraiment trop loin, et n’écoutant plus mon corps, j’avale aliment sur aliment jusqu’à l’écœurement

Voyage en anorexie, Alice Bairoch

pic--12-.jpg



Repost 0
Published by Angélique - dans Extraits et citations