Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 18:04

Extrait de l'article du figaro " Un plan antialcool et cannabis pour les jeunes"

Martine Perez
28/02/2008 |

(...)

Les problèmes liés à l'alimentation ont connu un développement considérable partout dans le monde, avec un risque accru d'obésité et de troubles du comportement alimentaire. Même si la France est plus épargnée que ses voisins en ce qui concerne l'obésité, nous sommes sur une pente ascendante. Ainsi, le ministère a engagé une concertation avec les industriels de l'agroalimentaire, afin de les contraindre à arrêter la promotion télévisuelle des produits alimentaires gras, salés ou sucrés. Par ailleurs, les repas servis dans les cantines scolaires ou universitaires vont avoir à répondre à de nouvelles exigences pour améliorer l'équilibre des menus et un label santé sera mis en place dans ce cadre.

Enfin, les troubles du comportement alimentaire et notamment l'anorexie toucheraient entre 30 000 et 40 000 personnes par an en France. Certes, le rôle de l'image du corps véhiculée par les magazines féminins et le cinéma est loin d'être seul en cause dans l'anorexie ; néanmoins, il légitime cette recherche de minceur. Une charte devrait être bientôt signée entre le ministère de la Santé et les acteurs concernés (agences de mannequins, publicitaires, couturiers) visant d'une part à sensibiliser le public à l'acceptation de la diversité corporelle et d'autre part à protéger la santé des mannequins. De surcroît, le ministère de la Santé propose de créer un délit pour les supports médiatiques faisant l'apologie de l'anorexie, qui sera inscrite dans le Code pénal.

 

77137349.jpg



Repost 0
Published by Angélique - dans Revue de presse
20 mars 2008 4 20 /03 /mars /2008 17:53

eye_by_koksuel.jpgDernières nouvelles du bord !!

Mon moral me joue des tours, d’un jour à l’autre, du matin au soir il peut totalement changer. C’est fatiguant et intriguant à la fois…le printemps arrive normalement mon moral se stabilise.

Samedi fût une excellente soirée. J’ai profité d’avoir la maison pour moi toute seule (ma mère est partie en vacances) pour faire la fête avec mes potes. On a commencé par un bon mac do. Je me suis fait plaisir avec une bonne salade au saumon, un coca light et un yaourt & fruits…mais bon je regardais les autres avec envie manger leurs hamburgers, leurs frites et toutes ces délicieuses choses grasses et sucrées.

Retour à la maison. On a sorti les bouteilles. Mais j’ai été sage, pas trop bu…je n’étais pas encore totalement remise de ma cuite au champagne. Excellente soirée à discuter, à rigoler. Je n’ai qu’une chose à dire : à renouveler.

Vers 2h du mat, mon ex est arrivé à la maison. Vive les élections qui nous on a rapproché à nouveau. Et finalement la vie est clémente avec moi en ce moment puisqu’on s’est remis (plus ou moins ) ensemble.  Bref je suis heureuse parce que mes sentiments pour lui n’avaient jamais cessé depuis notre rupture de l’année dernière.

BD4459-007.jpgLundi…une longue journée de cours…pleins de papotages avec mes copines. Sautage de repas…vive les cours.

Mardi coup de blues. La prof d’alimentation nous rend nos copies…17/20…mouais ça me remonte pas le moral. Je repars à midi du lycée. Pas envie de rester, je sens que sinon l’après midi je vais éclater en sanglots. Retour sur Nancy, passage chez H & M. Achat d’un nouveau gilet…j’aurais aimé faire plus de folies mais ma carte de bleue à refuser. Après midi à dormir tranquillement dans mon lit.

Mardi soir je prends mon courage à deux mains, et décide enfin de rompre avec mon copain. Trois mois qu’on était ensemble, mais moi je n’avais plus aucun sentiment pour lui. Ca faisait des semaines que je me triturais l’esprit pour savoir comment le larguer « correctement ». Ce fût par msn. Pas top, mais bon…Y a jamais de bonne rupture…

Ce mardi soir fût folklorique. Mon ex-nouveau copain (dur dur de trouver les appellations) m’apprend qu’un certain S lui a envoyé un mail lui demandant ce qu’on avait fait ensemble samedi soir. Je reste bouche bée devant mon écran d’ordinateur. Mais pour qui ce prend ce « S » pour se mêler de ma vie sentimentale ? Non mais. Bref j’ai du remettre les pendules à l’heure avec  S, et avec cette histoire j’ai bien cru que ma nouvelle relation avec mon ex-nouveau copain  (appelons le M) allait passer à la trappe. Franchement j’en aurais voulu à mort à S !! Et S a intérêt à se calmer et à respecter ce que je vis avec M.

1066180862.jpgUn autre ex a repris aussi contact avec moi. Ma vie est digne d’une série américaine en ce moment. On était sorti ensemble il y a 4 ans (c’est loin 2004), j’avais été super amoureuse…et lui m’avait largué méchamment. A ma plus grande surprise au bout de 4 ans il s’est excusé de s’être mal comporté, et il m’a appris que j’avais été la première fille qui avait compté pour lui. Ca fait plaisir à savoir.

Mercredi, point de motivation pour les cours. Mais mon petit cœur est heureux, alors ça va.  Papotage avec mes copines de promo. On discute un peu de tout, de la mauvaise ambiance dans la classe, de notre petite vie, des cours.

Soirée à papoter avec M, de longues discussions comme j’aime.

Jeudi . Ce n’est pas bien mais je sèche les cours. Pour réviser ma bio. A part qu’il est 17h47 et que je n’ai pas encore ouvert mes cours à cause d’une sale crise d’angoisse. Je déteste avoir une boule d’angoisse à travers de la gorge, surtout qu’on l’a sent à chaque déglutition. Pourquoi suis angoissée ? Un petit écart alimentaire aujourd’hui (bonne nouvelle les compulsions sont moins nombreuses en ce moment) et puis le stress du DS de bio. Bref je crois que demain je vais rester à la maison en prétextant une gastro…

Je me sens plutôt bien dans ma vie en ce moment malgré des coups de blues.

 

 

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route
15 mars 2008 6 15 /03 /mars /2008 15:40
Aujourd'hui la vie est belle même si les TCA me font  chier...

sb10064874d-001.jpg


Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 21:37

22701126_p.jpegJ’avais envie de venir écrire avant, mais  je ne trouvais pas le courage. Je suis en plein spleen.

Bonne nouvelle : on a remporté les municipales dès le premier tour avec 52,99% des voix. Une belle victoire que j’ai bien fêté. J’ai bu sans compter du champagne. J’ai eu une gueule de bois pas possible. L’alcool a du commencé à s’effacer de mon sang lundi soir seulement.

Je ne suis pas élue au conseil municipal, il faut que j’attende encore un peu. Mais ce n’est pas si grave. Tout vient à point à qui sait attendre.

Malgré la joie de dimanche, ma semaine a été morne. La déprime. J’ai déjà eu du mal de me remettre de ma cuite.

 Il y a ma mère qui s’énerve pour un rien.

Il y a ses sentiments que je ressens toujours pour mon ex. Je n’arrive pas à l’oublier. J’ai l’impression à chaque fois de tourner la page et puis il revient en rêve. Foutu inconscient, fiche moi la paix. Bien sûr cela à des répercussions dans ma vie sentimentale…

Pourquoi est-ce que la vie ne peut pas être simple ??

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route
7 mars 2008 5 07 /03 /mars /2008 17:36

200556971-002-copie-1.jpgMardi rdv chez le médecin car plus de médicament pour la thyroïde…et si le taux d’hormones thyroïdiennes augmente, je grossis sans manger plutôt  cocasse pour une anorexique.

Rdv l’après midi avec le remplaçant de ma doc. Point positif je rate des cours plus que chiant. Plus négatif je dois raconter au doc mes problèmes. Oh juste dépression et anorexie depuis 8 ans. Il était un peu perplexe, faut dire que j’étais toute joyeuse pour une fois. Oui ça sent le printemps.

Il finit par me demander de me peser. Je regarde la balance, réfléchis. Ca fait des mois que je ne me suis pas pesée. Je ne veux pas connaître mon poids. Je me pèse de dos et je précise qu’en aucun cas je ne veux connaitre le chiffre. Je ne suis pas un chiffre. Je ne suis pas un poids. Je serais toujours trop lourde à mon goût de toute manière.

Le soir réunion sympathique avec les jeunes de la ville dans le cadre des élections. Franchement les municipales me font un grand bien même si le stress augmente à l’approche du premier tour, même si certain ne sont pas fair-play en s’attaquant aux personnes.

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route
3 mars 2008 1 03 /03 /mars /2008 23:15

76688661.jpgLundi, rentrée scolaire…et miracle je suis allée au lycée. Ca doit être la première rentrée des petites vacances que je parviens à faire. Pour une fois j’ai vaincu mon angoisse. Quoique j’ai songé partir en courant et en pleurant dans l’après-midi mais bon.

L’avantage du lycée c’est de pouvoir s’affamer facilement. Une journée de restriction impeccable. Et depuis le depuis de mon anorexie je ne vois les cours que comme cela : un moyen de ne pas manger, d’être loin des préoccupations de la nourriture. Enfin une fois que je suis assise dans la classe.

Les coups bas des municipales semblent réglés. J’ai le soutien de toute la liste et aussi des sympathisants. Explications également avec l’opposition.

Plus j’y repense, plus je me demande si le petit rigolo qui a lâché mon secret ne serait pas simplement qui me connait et a grief contre moi. C’est stupide mais bon…malheureusement la stupidité est une chose plutôt répandue.

Le moral est assez bon, malgré une grosse journée. 8h de cours, réunion de liste, révisions. Demain même journée…

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route
2 mars 2008 7 02 /03 /mars /2008 23:15
Demain la rentrée...

9c55539f41e84db6.jpg
Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route
1 mars 2008 6 01 /03 /mars /2008 16:56

3c142b0d7801bec7.jpgGros coup de blues. Je ne me supporte pas. Prise d’un peu de poids. Alimentation anarchique et trop de stress. J’ai beau vouloir aller de l’avant, par moment je suis tirée vers le fond, quoique je fasse.

C’était une bonne idée de vouloir me lancer dans les municipales, ça me faisait tellement plaisir. A part qu’il existe cette politique poubelle. On a déjà mis des liens vers mon blog « officiel » en déformant la réalité, puis le mot a été lâché : Angélique est anorexique.

Oui je suis anorexique et alors. Putain c’est une maladie comme une autre. Ce n’est pas une tare. Ca ne remet rien en cause. Comme si je souffrais pas assez comme ça, faut que des personnes sans humanité s’acharne sur moi. Et après on va me dire que la vie est belle. Voilà un des arguments d’une liste opposante : une de vos colistière est anorexique…

Ce ne m’ennuie pas de parler de ma maladie, ce n’est pas une honte. Mais j’ai le droit de choisir si je veux en parler ou non. On est dans une société de merde où personne ne respecte personne. Le but principal est de faire du mal aux autres pour se sentir plus fort. Putain de société individualiste.

 

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route
24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 00:00

76192434.jpgAu bout de 8 ans d’anorexie, j’ai le « cul » entre deux chaises. L’anorexie restrictive pure est terminée, elle est entrecoupée de compulsions vomies ou gardées, ça dépend. Soit je ne mange pas, soit je m’empiffre. C’est épuisant moralement car chaque crise est vécue comme une honte…ne plus être capable de se contrôler…

Le poids reste stable. Enfin je pense, je me fie à mes vêtements, je ne monte plus sur un pèse personne, je ne veux plus être conditionnée par un chiffre. Mais malgré tout l’envie de maigreur persiste. Même si paradoxalement je trouve ça moche.

Ces temps ci beaucoup d’extra dans mon alimentation. Ca me fait littéralement péter les plombs. Bêtement je ravale des laxatifs. Je ne supporte plus mon corps. Je ne sais plus comment m’habiller.

Jeudi soir ce fût un vrai défi de trouver quoi mettre pour sortir chez des amis de mon homme…en plus au programme c’était une raclette. Mon copain ne comprenait pas pourquoi j’essaie 36 habits. « Mais tu étais bien avec le haut là ». J’étais énervée. Je n’ai pas du avoir un ton agréable. J’ai rétorqué que le problème est18835604_w434_h_q80.jpg que je me sentais obèse, que mon corps me dégoûtait au plus au point. J’ai fini par trouver de quoi cacher ces rondeurs que je suis la seule à voir. Quoique je me demande si les autres ne disent rien pour ne pas me blesser. Voilà mes pensées redeviennent tordues.

Je n’ai pas mangé de fromage. Juste trop de jambon et de la salade verte…et puis du gâteau au chocolat. Une vraie catastrophe quoi.

En rentrant je me suis cachée sous un pyjama. Impossible que mon copain touche ce corps qui me donne envie de gerber. Le pauvre, ce n’est pas de tout repos une copine qui a des troubles alimentaires…

Samedi soir…seule devant mon pc…les intestins vident…

J’ai envie de hurler parce que le copain de ma mère est là, et quand monsieur est là je n’ai plus le droit de vivre…ne pas faire de bruit…ne pas exister…Adieu vélo qui me permet de me défouler. La télé est toujours trop forte. C’est génial lorsque le moral n’est pas tellement présent.

Et puis je commence à angoisser. Non je continue à angoisser…à cause de la rentrée dans une semaine…et à cause de « je ne sais quoi ». Angoisse quand tu nous tiens…

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route
18 février 2008 1 18 /02 /février /2008 15:29
Une série que j'ai découverte récemment qu dépeind sans  concession la vie de jeunes britaniques. Chaque épisode est consacré à un personnage.

Dans le groupe d'amis, il y a Cassie...anorexique. Elle est l'héroine de l'épisode 2. Cet épisode est criant de vérité vis à vis des troubles alimentaires: la dissimulation, l'obsession de ranger la  nourriture

18835607_w434_h_q80.jpg


CASSIE
Cassie est la reine du bobard. Dans son monde magique, la jeune fille maladivement maigrichonne se débrouille toujours pour faire croire à tout le monde qu'elle maîtrise ses problèmes d'anorexie. Ses parents Marcus et Margeritte se font bien rouler dans la farine. Mais pas Sid. Ce bon vieux binoclard de Sid sort involontairement de l'ombre de Tony pour gagner une place dans le coeur de Cassie en étant la seule personne qui prête attention et intérêt à ce qui lui arrive. La seule personne avec Allan, le chauffeur de taxi qui l'emmène à la clinique et qui est le seul adulte en qui elle a confiance. Et aussi la seule personne à l'avoir vu manger quelque chose.
Cassie, fragile petite blonde sans estime d'elle-même, dissout son corps et son esprit torturés dans l'anorexie, les drogues et la solitude.
Repost 0
Published by Angélique - dans Emissions télé - reportages - films