Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

21 octobre 2005 5 21 /10 /octobre /2005 23:00
La boulimie

Elle concerne 1,1% des filles et 0,2% des garçons entre 12 et 20 ans. La maladie n'est donc pas une exclusivité féminine. Elle peut s'accompagner aussi bien d'un excès que d'une insuffisance pondérale.

Les principaux critères diagnostiques de boulimie sont (DSM IV) :


-Survenue récurrente de crises de boulimie :
*absorption en une période de temps limité, par exemple moins de 2 heures, d'une quantité de nourriture largement supérieure à celle que la plupart des personnes absorberait en une période de temps similaire et dans les mêmes circonstances.
*sentiment d'une perte de contrôle sur le comportement alimentaire pendant la crise (par exemple sentiment de ne pas pouvoir s'arrêter de manger ou de ne pas pouvoir contrôler ce que l'on mange ou la quantité que l'on mange).
- Comportements compensatoires inappropriés et récurrents visant à prévenir la prise de poids, tels que vomissements provoqués, emploi abusif de laxatifs, de diurétiques, de lavements ou d'autres médicaments, jeûne, exercices physiques excessifs (jogging, gymnastique).
- les crises de boulimie et les comportements compensatoires inappropriés surviennent, en moyenne, au moins 2 fois par semaine pendant 3 mois.
- L'estime de soi est influencée de manière excessive par le poids et la forme corporelle.
- le trouble ne survient pas exclusivement pendant des épisodes d'anorexie mentale.


En fait boulimie et anorexie mentale sont liées. Elles naissent d'une même problématique s'exprimant différemment selon les individus. Ces deux troubles comportementaux, souvent associés ou alternatifs, sont classés parmi les troubles dit "addictifs" (voir article).

Les troubles anorexiques ou boulimiques se remarquent surtout à la puberté. A minima, ils touchent pratiquement toutes les adolescentes sans pour autant avoir une valeur pathologique.
C'est l'intensité, l'aspect prolongé du comportement, et les troubles associés qui font évoquer le diagnostic.Ainsi, les symptômes anxio-dépressifs sont plus fréquents que chez les autres adolescents, de même ils sont plus sujets à des troubles fonctionnels (douleurs du dos, de l'abdomen, maux de tête). Chez la jeune femme, l'absence de menstruation (règles) est quasi constante.

Le poids n'est pas forcément excessif, parfois il est même inférieur à la normale, en raison des périodes de jeûne, des vomissements provoqués et des laxatifs (surtout chez la fille).
Cependant les quantités de nourriture absorbées en cas d'accès de boulimie peuvent être considérables (3500 à 15000 calories par jour) et de préférence des aliments habituellement interdits pour « garder la ligne » (pâtisserie, chocolat, frites, charcuterie, etc) ; parfois ils seront mangés sans préparation (crus, froids voire congelés).
Ces accès seront cachés à l'entourage car empreints d'un fort sentiment de culpabilité.
Repost 0
Published by eixerona - dans Boulimie & compulsions
21 octobre 2005 5 21 /10 /octobre /2005 23:00

Plus de 90% des malades atteintes d'anorexie et près de 98% des boulimiques affirment que leur maladie est comme une drogue pour elles: "Ca s'impose à moi dès le matin, je voudrais m'en sortir à tout prix, mais je recommence sans cesse..." Et face à ce besoin, il n'y a rien qui compte vraiment: ni les amis, ni les parents, ni les sorties entre copains...ni l'amour!

Anorexie, boulimie et compulsions Professeur Daniel Rigaud

Repost 0
Published by eixerona - dans Anorexie
21 octobre 2005 5 21 /10 /octobre /2005 23:00
Rien ne permet de dire quand l'anorexie s'installe ou que la boulimie a commencé. Ces maladies n'aiment pas la lumière. Elles se développent dans la pénombre et le silence, à l'insu même des "futurs malades". Le monstre anorexie est là, qui ne dort jamais que d'un oeil: un kilos de plus et voilà qu'il se réveille. Il vous happe alors et ne lâche plus sa prise qu'à de rares moments. On coule sans y prêter attention. On en souffre ensuite pendant d'interminables années, rythméers par la douleur, le sentiment d'être incompris. Qui peut comprendre? C'est tellement fou, hors normes, contre nature.

Anorexie, boulimie et compulsions Professeur Daniel Rigaud
Repost 0
Published by eixerona - dans Anorexie
21 octobre 2005 5 21 /10 /octobre /2005 23:00
L'anorexie mentale, c'est le besoin obsessionnel de maigrir. Un besoin, pas une envie. Une force inconsciente et incomprise qui vous pousse à restreindre votre alimentation alors que votre poids ne le justifie pas. Il est est inutile d'y chercher quelques stratégie de séduction, ce besoin dérive d'une peur panique de grossir, de devenir obèse. Les jeunes femme touchées ne perdent pas ces kilos pour plaire au sexe pposé. Elles le font pour elles (oserais-je dire "contre elles!"), parce qu'elles se sentent mal dans leur peau, parce qu'elles "comptent pour du beurre", qu'elles ne sont pas écoutées, entendues, comprises. C'est une façon d'acquérir une autonomie, de poser une différence par rapport à l'autre, mais ô combien destructrice.

L'anorexie commence non pas quand une personne "veut" maigrir, mais quand, sans s'en rendre compte, elle ne peut plus rien faire d'autre que maigrir. La pensée de maigrir n'est pas anorexique. Mais le fait de ne penser qu'à ça, de balyer tout le reste, témoigne de la pensée anorexique. A bien y réfléchir, c'est parce que l'anorexique a peu de poids à ses propres yeux qu'elle souhaite perdre des kilos.

Et le besoin de maigrir se transforme très vite en angoisse de regrossir. Tout est bon alors pour intensifier la perte de poids. Ainsi l'anorexie s'associe-t-elle à l'hyperactivité physique, qui est, en fait, plus une agitation, une excitation, un besoin de brûler des calories, que la manifestation d'un goût pour l'activité sportive. L'angoisse de regrossir agit comme un miroir déformant dans lequel la malade se voit grosse alors qu'elle se sait maigre. Elle s'ilflige de terribles restrictions alimentaires, car contrairement à l'anorexie vraie, où l'absence d'appétit est la conséquence d'une perte de la sensation de faim, dans l'anorexie mentale, au moins au début, la malade a faim et lutte contre celle-ci. Ce n'est pas une psychose, car la malade est consciente de son trouble.


Anorexie, boulimie et compulsions Professeur Daniel Rigaud
Repost 0
Published by eixerona - dans Anorexie
21 octobre 2005 5 21 /10 /octobre /2005 23:00

L'anorexie mentale

On peut souffrir d'anorexie mentale  à tout âge. La plupart du temps la maladie se déclare lors de l'adolescence. Les garçons ne sont pas épargnés.

On ne devient pas anorexique du jour au lendemain: le passage d'une alimentation normal à la privation peut prendre des semaines, voire des mois.

Principales caractéristiques de l'anorexie mentale
• refus de maintenir son poids au-dessus du poids normal minimum pour son âge et sa taille
• perte de poids de 15 % ou plus de son poids originel (cependant on peut être anorexique avec un poids normal, voir un peu supérieur à la normale)
• peur intense de prendre du poids ou de grossir
• peur de ne pouvoir contrôler la prise de poids
• image déformée de son corps
• aménorrhée chez la femme (absence des règles)

Comportements associés à l'anorexie mentale
• restrictions alimentaires
• stockage, dissimulation, grignotage, émiettement ou mise à la poubelle des aliments
• comportements compulsifs ou ritualisés, tels que le découpage de la nourriture en petits morceaux ou sa réorganisation dans l'assiette
• comportements associés à l'anxiété lorsqu'une personne doit manipuler certains aliments (les mesurer, les peser)
• préoccupation d'ordre alimentaire, lecture de recettes, préparation de plats uniquement pour les autres
• port d'habits amples ou superposés de façon à dissimuler la perte de poids
• activités et exercices physiques compulsifs
• repli sur soi et dissimulation

Conséquences physiques de la perte de poids
• difficulté à se concentrer, à penser clairement
• sensibilité au froid
• abaissement de la tension artérielle pouvant entraîner des évanouissements, des vertiges ou des pertes de connaissance
• affaiblissement général
• rétrécissement des muscles et autres organes tels que le cerveau
• amincissement ou chute des cheveux
• pâleur de la carnation (anémie)
• déshydratation pouvant entraîner la constipation, le dessèchement et le craquèlement de la peau
• ostéoporose
• apparition de lanugo (duvet) sur le visage et les bras

L'anorexie mentale se manifeste surtout chez la femme (95 %) et commence habituellement au début ou à la fin de l'adolescence. Elle frappe généralement des adolescentes très performantes. Les anorexiques ont tendance à être perfectionnistes et ont de la difficulté à s'adapter au changement.
L'anorexie mentale peut se manifester à la suite d'un régime et engendrer un cycle de perte de poids et de jeûne. Les sujets anorexiques peuvent manifester des comportements combinant la restriction et la purge (prise de laxatifs, de diurétiques, vomissements volontaires) afin de conserver un poids minimal. Se sous-alimenter, éviter les aliments hypercaloriques et faire des exercices physiques vigoureux sont parmi les comportements restrictifs de l'anorexique. Ces comportements détruisent la santé physique, l'estime de soi et les sentiments valorisants. 15 % des sujets anorexiques meurent soit directement, soit des conséquences de ce trouble alimentaire, notamment d'une défaillance cardiaque.

Repost 0
Published by eixerona - dans Anorexie
21 octobre 2005 5 21 /10 /octobre /2005 23:00
Un médecin qui connaît bien ses malades, a conçu ce texte pour les aider à s en sortir.
Il l'a rédigé comme un conte.



Promesses carnivores
L'aurore tissait lentement son manteau de couleur,
Princesse, tristement, lissait ses poils de douceur/
Elle regardait au loin. Elle ne voyait rien.
Elle avait froid, et mal,
et les deux à la fois.
Elle appela.
Du fond e l horizon,
Elle vint : Elle avait nom "Lanor"
Elle vint et s'assit, tout au bord.
Je t'attends depuis longtemps, dit princesse.
Et pour la première fois, la jeune fille regarda Lanor.
Sa Lanor; ne l avait-elle pas appelée?
Dans le scintillement de l 'aurore,
Fatiguée paraissait Lanor,
Et maigre, et vieille, sommairement assise
au bord d une jeune fille passive.
Celle-ci se sentit fondre.
Une larme troua sa nuit.
"Lanor fidèle, tu m aimes?".
J'ai faim, dit Lanor.
"Ca se voit tu es si maigre:
Mange", dit la princesse, en prêtant son flanc.
Il était si gras, et Lanor mangea.
Tu me fias mal, dit la princesse à la peau si douce.
Je sais, jeune fille, c'est parce que je t aime.
Lanor se lécha les babines et d'un bond disparut.
Tout le jour, la jeune fille pleura.
Sur le soir, dans un rougeoiement de crépuscule,
Lanor revient, minuscule.
Comme tu viens tard, dit princesse, un peu triste.
Je tarde a venir, je sais mais je suis frêle!
Et princesse prêtait son flanc.
Que faut-il pour venir plus vite, que je t aime?
"ton flanc", dit Lanor...très vite.
Tiens manges et ne me quitte.
Je ne suis jamais très loin, dit Lanor.
Deux jours passèrent, et princesse était en colère.
Lanor surgit hors de l'ombre
d'un saule.
Elle avait mille poils de plus.
Lanor dit a princesse, très fière:
"Tu as vu, tu me réussis"
Les semaines passaient.
Lanor mangeait du flanc et de plus en plus vite accourait.
Du fond de la mémoire, elle venait;
Du clair de la joie, elle bondissait;
Tjrs vainqueur, du combat elle sortait.
Et princesse donnait son flanc.
Et plu lisse, plus gras il repoussait.
De mémoire de princesse, on n 'avait jamais vu ça.
N'y tenant plus, un jour princesse murmure.
Lanor, Ma Lanor, reste avec moi
Je file, je vole, je ne sais plus rien du sol, répondit Lanor


"Tu m'écoute à la fin?" dit princesse blessée.
Ds l'espace de toi, je promène ma faim,
répondit l'animal égoïste.
Tu es bien cruelle, mais je t'aime, dit princesse.
J'en conviens, répondit Lanor
Repost 0
Published by eixerona - dans Anorexie
21 octobre 2005 5 21 /10 /octobre /2005 23:00
Voilà un texte que j'ai glané sur un forum et qui provient d'un blog. Je le trouve très juste.

"Je me sens portée à cette époque de ma vie par une force immense, étrange; au début, c'est une force fascinante, enivrante, exaltante. Je plane, fière de mes succès : l'aiguille de la balance descend en flèche. La souffrance est comme anesthésiée; j'ai un contrôle presque total sur mon corps, je suis maître à bord, j'ai un pouvoir illimité sur moi, sur ma vie, ma mort. J'ai même un certain pouvoir sur les autres, qui, affolés, regardent impuissants fondre ce corps. J'ai enfin l'impression d'exister, oui, dans cette grande entreprise de destruction, j'existe enfin et je suis reconnue !! Tout tourne maintenant autour de l'axe POIDS-MAIGRIR. J'y pense jour et nuit. La journée se programme en fonction des repas, ou plutôt, autour des stratégies à employer pour les éviter à tout prix. Je vais mal mais tout va très bien. Ce démon intérieur décide tout à ma place, je ne sais plus qui parle en moi : est-ce lui ou moi ? Qui aura le dernier mot ? Je veux m'en sortir mais je ne peux pas. Je ne peux pas car cela signifierait lâcher mon oeuvre, ma superbe et cruelle oeuvre d'art... "
Repost 0
Published by eixerona - dans Anorexie
21 octobre 2005 5 21 /10 /octobre /2005 23:00

imc

23 / 21 / 19 -> Zone de poids normal

17.5 -> critère diagnostique de l'anorexie

16 -> soin nécessaires

15 -> hospitalisation

14 -> hospitalisation contrainte

13 -> réanimation souvent utile

13 / 12 / moins... -> zone de décès possible

17.5 correspond à la valeur retenue par le DSM IV pour parler de maigreur pathologique. Cette valeur est une valeur de référence autour on peut évoquer le diagnostic de l'anorexie.

10% des personnes atteintes d'anorexie mentale meurent.

L'anorexie est une maladie très grave, elle fait partie de celles qui menacent le plus la vie des femmes de 15 à 25 ans.
Repost 0
Published by eixerona - dans Anorexie
21 octobre 2005 5 21 /10 /octobre /2005 23:00
Repost 0
Published by eixerona - dans Célébrités et TCA
21 octobre 2005 5 21 /10 /octobre /2005 23:00

 

Repost 0
Published by eixerona - dans Célébrités et TCA