Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

2 août 2011 2 02 /08 /août /2011 21:34

Ca fait quelques jours que ce n’est pas la forme.


Je m’en suis rendue compte car j’ai fait pas mal de crises d’angoisse en peu de temps. Bon j’avoue que ça me gêne pas plus que ça les crises d’angoisses, j’ai tellement l’habitude puisque j’en fais depuis toujours. J’ai appris à gérer, à prendre un médicament si elle est forte et attendre que ça passe.


Alors pourquoi j’angoisse c’est la bonne question, ça c’est encore mon inconscient qui me joue des tours. Avec mon rythme de vie tranquille et qui me convient parfaitement, je devrais ne pas être un poil angoissée. Mais bon c’est comme ça.


Aujourd’hui ce fût le pompon. Une faim plus qu’intense, pourtant je mange correctement, mais voilà c’est la période où va arriver le cadeau mensuel de dame nature…En plus de me faire atrocement mal au ventre mes règles arrivent toujours en me démultipliant l’appétit, ce que j’apprécie moyennement...


Bref me voilà avec un appétit d’ogre et un paquet de Cornetto vanille au congélo. Aie aie. Je vous laisse imaginer la suite.


Maintenant la boite est à la poubelle, et les Cornetto avalés sans le moindre plaisir. Ca je n’aime pas du tout. Et surtout me voilà avec un mal d’estomac atroce car trop rempli et une énorme culpabilité sur les bras.


Oui si la plupart du temps je gère, y a des ratés. Enfin UN.


Et je me suis demandée si je devais le raconter ce raté.Parce qu’il est bien moche. Mais ce n’est pas pour autant que ça remet en cause le fait que je vais mieux. Ça arrive des ratés. Le tout c’est que ça ne devienne pas « la normale ».


C’était une histoire de 1080 calories.


Mais non franchement là je ne pouvais pas. Ca faisait des années que je n’avais pas fait ça : passer par la case WC pour tenter d’effacer la honte et la culpabilité.


Enfin ça efface une partie de la culpabilité et son décuple la honte parce que vomir ce n’est pas glorieux du tout. Et en plus ça fait super mal à la gorge et franchement c’est infecte niveaux goût. Le pire c’est l’odeur du vomi qui persiste…beurk


Au-dessus de la cuvette je me posais la question, est-ce que je dois raconter ce faux pas ou non ?


Oui il faut le raconter. Un faux pas de ne doit pas être honteux. Et puis de toute manière non il est hors de question de prendre ce chemin-là. (En plus la "boulimie vomisseuse" a toujours était rare chez moi!)


Mais voilà même quand on va mieux on n’est pas à l’abri d’un raté, d’un faux pas, tout simplement parce qu’on est des êtres humains. Le tout c’est de continuer d’avancer.


Aller mieux c’est long et difficile. C’est un chemin semé d’embûches. Mais c’est comme ça, on n’a pas le choix, alors on fait avec !


Je ne suis pas fière de moi aujourd’hui, mais malgré tout je tenais à évoquer les évènements du jour parce que je refuse de faire croire que lorsqu’on va mieux tout roule à merveille. Non y a des fois où ça roule pas, mais comme on dit on dédramatise la chose parce qu’on ne baigne plus dedans en permanence.


Bon j’avoue j’ai fait un peu plus de sport aujourd’hui pour compenser mais ce soir j’ai mangé comme d’habitude. Il est vraiment HORS de question que les tca dictent à nouveau ma vie ! 

 

Demain sera un nouveau jour. 

 

ladybug_by_rosse_san-d42ga9s.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Carnet de route