Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 19:26

 

Carton rouge pour la marque de vêtements The Kooples, qui s'est fait taper sur les doigts par le Jury de Déontologie Publicitaire. La raison ? Une campagne vidéo mettant en scène Warren et Margaux, le couple star de la marque, et montrant en gros plan l’effrayante maigreur de la jeune femme.

 

 

Dans la famille Elicha, on demande les fils, Laurent et Raphaël. Créateurs de la marque The Kooples, lancée en 2008, les petits ont glorieusement repris le flambeau du papa, Tony. Le nom ne vous dit rien ? Tony Elicha a lancé le Comptoir des Cotonniers en 1995.

 

 

Chez les Elicha, on vend donc de la fringue branchée de père en fils, et pour asseoir la petite dynastie familiale, on soigne le marketing : duos mères-filles chez Comptoir des Cotonniers, et tandem amoureux chez The Kooples, qui cible plutôt les couples.

 

 

Mais si on table avant tout sur la qualité des produits (les vêtements sont fabriqués à Savile Row), chez The Kooples on sait aussi communiquer et pour cela, la marque a mis en ligne un blog, tenu par Warren et Margaux. La jeune femme, qui tient également son blog personnel, Killing Moon, est donc mise en scène avec son compagnon dans un univers vaguement rock'n'roll et un peu vintage.


 

margaux-lonnberg-the-kooples-L-MBpbWW

 

 

 

 

Le marketing pro-ana ne plaît pas aux clients

 

C'est une récente campagne vidéo, mise en ligne sur le blog, qui a indigné les lecteurs. Bien que les photos déjà en ligne sur le blog personnel de Margaux ne fassent pas mystère de son impressionnante maigreur, le teaser de la campagne a poussé des particuliers à déposer plainte auprès du Jury de Déontologie Publicitaire, qui a promptement réagi en faisant interdire la campagne.

 

 

Les plaignants ont en effet dénoncé l'exploitation commerciale de la maigreur, soulignant le danger que représente la promotion de l'anorexie auprès des jeunes filles, considérées comme cibles de la marque. C'est donc bien une réelle incitation à l'anorexie qui est reprochée à The Kooples.

 

 

Par ailleurs, la mise en évidence des os saillants de Margaux sur le blog The Kooples a permis de renvoyer la marque à l'application des règles que se sont fixées les professionnels de la mode et de l'alimentation, concernant l'image du corps : en effet, l'ARPP (autorité de régulation professionnelle de la publicité) a choisi de reprendre, dans sa "recommandation enfant", l'article 18 du Code de la CCI (chambre de commerce internationale), qui dispose que "la communication de marketing ne doit comporter aucune déclaration ou aucun traitement visuel qui risquerait de causer aux enfants ou aux adolescents un dommage sur le plan mental, moral ou physique".


 

Et bien que The Kooples ait assuré n'avoir eu aucune conscience du caractère choquant des images diffusées, l'image véhiculée par cette campagne, et par les photos de Margaux sur le blog The Kooples, rappelle fortement les idéaux défendus par le mouvement pro-ana, qui a fait des émules s'exprimant via blogs et forums depuis 2001, date de création du mouvement.

 

29aqtr7.jpg

 

 

 

 

 

"Jusqu'à ce que la mort nous sépare" : un slogan sur mesure ?

 

Le 6 mai 2011, le Jury a donc rendu une décision intimant à l'ARPP de prendre toutes les mesures nécessaires pour faire cesser la diffusion de cette publicité, rappelant également que le 9 avril 2008, les professionnels de la mode faisant usage de l'image du corps avaient signé une charte sous l'égide du ministère de la santé, de la jeunesse et des sports, par laquelle ils s'engageaient explicitement "à ne pas promouvoir par leur action les modèles d'une extrême maigreur".

 

 

Le slogan de The Kooples, "Jusqu'à ce que la mort nous sépare", semble aujourd'hui d'une cruelle ironie quand on se souvient du décès de la jeune Ana Carolina Reston en 2006, un mannequin brésilien anorexique de 18 ans, morte des suites d'une infection urinaire aggravée : au moment de son décès, la jeune femme ne pesait plus que 40 kg pour 1m74.

 


Suite à cette décision, la marque de vêtements a mis un terme à sa collaboration avec les deux blogueurs et a retiré de son blog toutes les photos litigieuses.

 

 

117fj4i.jpg

 

 

SOURCE http://leplus.nouvelobs.com/contribution/1154;anorexie-chez-the-kooples-deux-pour-le-poids-d-un.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Revue de presse