Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

7 octobre 2011 5 07 /10 /octobre /2011 19:23

Les anorexiques sont connues pour être des freak contrôle. Tout contrôler donne cette impression que l’on peut tout maitriser surtout notre vie qui semble nous échapper.


J’ai cette fâcheuse tendance à vouloir tout faire, tout contrôler, pour que tout soit parfait. Oui parce que si le linge n’est pas étendu comme moi je l’étends, c’est « une catastrophe ». Bien entendu je consciente de l’absurdité de la chose.


Tout contrôler rassure. Tout contrôler calme nos angoisses.


Alors quand d’un seul coup le contrôle de l’alimentation nous échappe, c’est un véritable tsunami qui s’abat sur nous.


Pendant longtemps je me suis punie de mes pertes de contrôles alimentaires. Je continuais à me gaver jusqu’à la nausée. Puisque je n’étais pas capable de me limiter, de me contrôler, je devais me punir.


Maintenant ça mieux. Cette histoire de punition est de l’histoire ancienne. Bien sûr j’ai toujours cette tendance à contrôler l’alimentation, mais nettement moins et un écart n’est plus synonyme de catastrophe et de punition.


Ca m’arrive d’avoir des fringales, des compulsions e  je déteste ça, mais je les accepte. Avant je me battais corps et âme pour les éviter, sans grand succès le plus souvent. J’obtenais l’inverse, et au bout du compte je doublais voire triplais ce que j’avais envie de manger à la base.


Hier soir j’avais faim. Mais vraiment faim. Ca m’énervait car j’avais envie de manger de bonnes choses sucrées…La faim je la supporte nettement moins bien maintenant, probablement parce que je sais qu’elle est dangereuse et à cette tendance à provoquer des compulsions et des crises.


Alors j’ai fini par céder, tant pis s’il était minuit et hors de question de grignoter une pomme ou un yaourt. Du fromage, quelques barres de céréales. Pas forcément l’idéal mais tant pis. L’important c’est que je suis parvenue à m’arrêter. J’ai eu cette sensation d’être rassasié et réconfortée par ces aliments régressifs. Je ne m’en suis pas trop voulu. Je sais que j’en avais besoin. Donc j’ai accepté.


La culpabilité fût légère. J’ai mangé plus léger aujourd’hui pour rattraper le coup.


J’ai appris à refaire confiance à mon corps et à mon organisme. Il gère plutôt bien. Non on ne prend pas un kilo pour un petit excès au milieu de la nuit, ça c’est une légende urbaine. Si on a une alimentation diversifiée et équilibrée, les petits écarts et les petits plaisirs s’ils ne sont pas quotidiens seront absorbés et non stockés.


Il faut arrêter de croire que le corps stocke comme ça. Il fait des réserves uniquement si on lui donne très régulièrement des excès de calories. Alors il faut arrêter de stresser, de culpabiliser, il faut apprendre à refaire confiance à son corps et à soi même.

 

62066122.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Carnet de route