Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

5 septembre 2011 1 05 /09 /septembre /2011 21:50

 

 

 

Vous devez vous souvenir de mes deux gros coups de colère contre le magazine Glamour.

 

Si vous prenez la lecture de mon blog en cours de route ou si votre mémoire vous fait défaut c’est ici et .

Voici donc le troisième volet !

J’ai reçu un mail de Camille, dont le courrier tronqué de la partie la plus importante a été publié dans la Mailbox de Glamour à lire ci-dessous.

 

numérisation0001-copie-2

Je tiens d’abord à remercier Camille d’avoir écrit à Glamour et à Mélanie Mendelewitsch. Je voulais écrire un mail virulent à Glamour mais je n’ai malheureusement  jamais trouvé le temps. Je tiens aussi à remercier Camille de partager les réponses de la rédaction de Glamour et de la fameuse Mélanie Mendelewisch, et une chose est certaine ça renforce ma décision de ne plus acheter ce magazine et de ne plus le lire !

 

Et je souhaite à Mélanie Mendelewitsch de ne jamais être confrontée aux TCA même si ça la ferait descendre un peu de son pied d’estal. Par ailleurs la demoiselle ferait bien de regarder moins son nombril et d’arrêter de juger à tout va.

 

Bonjour,

 

Je viens de tomber sur ton article en réaction à ce qu'a écrit mademoiselle Mendelewitsch. Ayant souffert du même trouble, j'ai été véritablement choquée. J'ai entretenu une correspondance avec la rédactrice en chef de Glamour ainsi que Mendelewitsch. Mon mail a été publié dans le numéro du mois d'août sous le nom de Camille. Quand à la chroniqueuse, celle-ci ne m'a témoigné que du mépris, me rétorquant qu'au vu de mon message, elle estimait que je ne devais pas être guérie (1er jugement de valeur), qu'elle était fière des compliments qu'elle avait reçus et que sur ce, elle allait s'enfiler une 2e part de pizza, plaisir de la vie que je ne devais sûrement pas connaître selon elle.

 

Il est parfois difficile de lutter contre tant de méconnaissance, de maladresse. Cependant, Glamour a plus ou moins présenté son mea culpa sur le fait d'avoir publié une chronique "inhabituelle dans le ton qu'elle utilise", qui ne souhaitait pas faire de division entre les rondes et les minces, ce que j'ai quand même apprécié. Malheureusement, on ne peut que leur reprocher de juger sans arrêt entre " glam" et "pas glam", et de nous décortiquer le régime de graines de Madonna afin de savoir si les lectrices peuvent le suivre sans danger (3 pages après l'article de Mendelewitsch)...

 

Glamour a bien évidemment évité de faire paraître les parties de mon message qui les mettaient en porte-à-faux. Je leur disais qu'il s'agissait d'une faute professionnelle extrêmement grave que de confondre un phénomène de mode avec la maladie. Pire, ils la pointaient du doigt de la honte, comme un comportement volontaire et supérieur, tandis qu'il s'agit d'un mouvement intérieur incontrôlable.

 

Ton post prouve bien que tu quelqu'un de réactif, de vivant, sensible aux sujets qui t'affectent. La maladie est peut-être encore là (moi même je ne pense pas être guérie à 100%) mais cela prouve que tu la combats avec force et intelligence. Tes mots sont ta plus belle arme, n'hésite pas à te défendre contre ce qui te rabaisse. Cela te valorise et te donne espoir pour lutter contre ton ennemi le plus redoutable qui est toi-même.

 

Camille, 22ans, étudiante en arts graphiques.

 

Sur ce, je vous souhaite une bonne rentrée.

 

Et demain je n’irais acheter que Cosmo en lecture détente, non mais !

 

rentree-2.jpg

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Témoignages -articles - commentaires