Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 16:13

Je tiens à répondre publiquement à Grenadine suite à son commentaire, car je pense que ses questions méritent un vrai article.

 


Si tu avais su avant de l'avoir, que ton bébé t'apporterait autant de bonheur, est-ce que tu aurais voulu l'avoir plus tôt, il y a quelques années par exemple ?

Je veux être maman depuis toujours. Une de mes plus grandes d’ailleurs c’était de ne pas pouvoir l’être. Même si j’avais su qu’un bébé m’apporterait autant de bonheur, je ne  deviendrais pas maman plus tôt, car je pense qu’avant je n’étais pas prête car trop ancrée dans la maladie.

Je crois que ma fille est arrivée pile au bon moment.

 


 

Comment fais-tu pour être heureuse malgré un avenir incertain pour ton bébé et toi ? Je veux dire par là que tu ne sais pas ce que tu feras dans les années à venir, parce que tu ne travailles pas etc. Est-ce que cela t'angoisse ou est-ce que tu arrives à rester zen ? (si c'est le cas je veux bien savoir comme tu fais !)

Quand on a une situation qui peut paraitre idéal : bon taf, couple uni, maison…tout peut s’écrouler du jour en lendemain. Je le vois malheureusement  avec mes amis. L’avenir est toujours imprévisible, et avoir une bonne situation ne nous épargne pas.


J’ai appris à vivre dans le présent.


Pour être heureuse, il faut vivre dans le présent. On ne sait pas de quoi sera fait l’avenir, il pourra être beau comme il pourra être moche. Une chose est certaine quand on l’imagine, on a tendance à le voir sombre et triste, on imagine le pire et ça nous mine.


Alors j’ai choisi de vivre pleinement le présent.  De profiter de ce que j’ai maintenant. On ne peut en profiter  qu’une seule fois.


Pour le moment j’ai choisi de me consacrer à ma fille, mais il est prévu tôt ou tard que je me trouve un travail. On verra le moment venu si je trouve quelque chose, vu que le marché du travail est plutôt moche pour le moment, je préfère ne pas y penser plus que de stresser dans le vide.

 


 

Est-ce que tu n'as pas parfois des coups de blues en pensant au bonheur futur de ta fille, quand elle sera grande, et de songer que peut-être elle sera dépressive et traversera des moments pas gais du tout comme toi tu en as eu ?


Il est certain que ma fille traversera des moments difficiles, c’est la vie.


La vie est difficile. Je serai toujours là à ses côtés pour l’aider, la soutenir et l’aimer. J’espère qu’elle ne connaitra pas la dépression ou une autre maladie, mais c’est des choses qui ne se décident pas.


Donc on verra et puis il ne se passera peut être rien, donc pourquoi s’inquiéter ?

 


Enfin, j'aime bien savoir si tu as des buts dans la vie et comment tu t'imagines vivre plus tard.


Mon but principal c’est de voir ma fille grandir et de m’occuper d’elle.

J’aimerais aussi rencontrer ma moitié et peut être avoir d’autres enfants. J’aimerais une « vraie » famille.

J’ai aussi quelques endroits/pays que j’aimerais bien visiter.

J’aimerais aussi gagner au loto…mais c’est quand même du pur fantasme…….lol

 

Je te pose simplement des questions par rapport à celles que je me pose et qui me font profondément déprimer et parce que j'ai du mal à voir comment toi tu fais pour être heureuse.

 


Mon secret, même si ce n’en est pas vraiment un, c’est d’éviter de stresser dans le vide en se posant des questions auxquelles on ne peut pas répondre.


Après je ne vais pas mentir, y a des moments  où je m’inquiète quand je vois toutes les augmentations : gaz, électricité, eau, essence… quand je vois que la santé est de plus en plus à deux vitesses et qu’avec les déremboursement massifs, si on n’a pas les moyens on ne peut pas se soigner. Je peste en voyant la boîte de lait bébé prendre un euro en même pas 3 mois…


Tout ça me fait peur, mais bon on n’a pas le choix malgré tout faut vivre, et comme mes moyens sont limités je fais comme tout le monde en utilisant le système D. J’arrondis par exemple mes fins de mois en vendant sur ebay les habits trop petits de bébé.


Pendant près de 10 ans, j’étais déprimée et  malheureuse, j’imaginais toujours le pire et j’étais rongée par mes angoisses.


Maintenant je ne suis plus déprimée, j’ai toujours des angoisses mais je refuse qu’elles dictent ma vie.


Je suis heureuse d’aller mieux car je ne pensais vraiment pas que c’était possible. Je suis heureuse d’être maman. Et rien que c’est deux choses-là pèsent plus lourd que les tracas de la vie.


 

bonheur.jpg

Et puis qui sait, l’avenir sera peut-être beau après tout.

Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Carnet de route