Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 19:46

Chaque mois j’achète deux magazines féminins pour me divertir un peu, suivre les tendances et toussa. Je suis plutôt contente de voir que cette année ils ne prônent pas des régimes débiles et farfelus. Pour info je lis Cosmo et Glamour.

 

Avant-hier, alors que j’ouvrais le dernier glamour en mangeant ma tartine de vache qui j’ai été intriguée par l’article « Marre des filles qui ne bouffent rien » écrit par une blogueuse et journaliste. Après avoir lu quelques lignes, je lui aurais bien fait bouffer son article à Mélanie Mendelewitsch.

 

Pourquoi cette colère soudaine ? Car la demoiselle se croit maligne en identifiant un soit disant nouveau syndrome « l’anorexie politiquement correcte ».

 

 Oh oui mon sang n’a fait qu’un tour. Je commence à en avoir marre des préjugés sur l’anorexie et qu’on en parle de manière légère. J’en ai marre qu’on parle à tout va de l’anorexie.

 

Non l’anorexie ce n’est pas un mode de vie, ce n’est pas une mode non plus. C’est une maladie, grave et même mortelle, qui même si on guérit laisse de beaux stigmates. Alors non même si son article est humoristique ou dénonciateur du culte de la maigreur, je dis stop.


Dénoncer le culte de la maigreur en attaquant des malades, c’est bas. Parce qu’aux dernières nouvelles ce n’est pas les anorexiques qui ont imposées au monde le culte insensé de l’extrême minceur. Non ce sont les différentes industries qu’elles soient pharmaceutiques (ouais ça rapporte des pépettes les soit disant médicaments qui font maigreur), agroalimentaires (les produits lights sont plus chers et on n’arrête pas ne nous en vanter les intérêts à longueurs de spots publicitaires) mais aussi la mode et les médias qui nous impose un idéal maigreur depuis des décennies.

 

Alors pour la fameuse blogueuse il parait qu’il n’y a plus de culte de la maigreur dans la mode. Les mannequins ne seraient plus maigres et la taille zéro aurait disparu. Ah bon ? A la dernière fashion week j’ai pas trouvé que les mannequins étaient plus épaisses et remplumées. La taille zéro est toujours d’actualité, il suffit de voir l’histoire avec Miss Suisse qui est soit disant trop grosse.

 

« La néo-anorexique, c’est cette nana mince comme un fil, flirtant dangereusement avec la maigreur sans jamais passer la barrière maladive ». Non on est anorexique, donc malade où on ne l’est pas. Le terme anorexie ou anorexique n’est pas un terme à banaliser ou à utiliser à tout va. La néo anorexie ça n’existe pas.

 

Dans la suite de l’article il y a une critique des tailles petites dans les magasins. Comme si c’était une nouvauté. Les tailles c’est d’un aléatoire d’un magasin à l’autre. Les magasins types Jennifer même quand on fait 40 kg on ne rentre pas forcément dans du 36 « l’anorexie de masse, c’est ça : les 38 font du 42 ». Mais non l’anorexie de masse ça n’existe pas, c’est les connards de créateurs et de styliste qui ont un problème à faire des tailles hors tailles. Pourquoi parler d’anorexie ? On y peut quelques choses nous malade, à part se sentir une fois de plus agressée ? Une fois de plus on décrédibilise une maladie…

 

« Elle trouve ses jambes trop maigres et aimerait vraiment grossir, mais elle n’y arrive pas. La vie est injuste, n’est-ce pas ? » Ou comment en une phrase franchement insulter toutes les personnes souffrant d’anorexie ou de TCA. Comme si l’anorexie était un caprice. Non mais stop il faut différencier les régimeuses acharnées (qui ont quand même un problème de TCA à  mon humble avis) et les malades de TCA.

 

sL’article se clôt sur les stars que l’on classe comme rondes : Alicia Keys, Katherine Heigl, Drew Barrymore…Mais qui les classes comme rondes ? Les médias, les publicistes et tous les métiers du genre. Non ce n’est pas les anorexiques qui les classent comme rondes, ce n’est pas plus toutes les nana lambda. Non la télé, les magazines nous parlent toujours des rondeurs de Scarlett Johansson. J’ai beau être anorexique, j’ai beau vénéré la maigreur, je la trouve magnifique et normale Scarlett. J’aimerais bien pouvoir assumer et accepter les formes normales du corps féminin et ne pas me sentir grosse.

 

Alors franchement oui, c’était article me gonfle parce qu’on ne parlera jamais de néo cancer, de néo sida…non ce sont des maladies trop graves. C’est tellement facile de monter en dérision l’anorexie et les troubles alimentaires.

 

Avant d’attaquer les malades, les regimeuses et toussa, c’est notre société qui nous impose et vénère le culte de la minceur qu’il faut condamner. Pourquoi à 10 ans les gamines se trouvent trop grosses ? Parce que partout on nous dit que la minceur c’est si bien, c’est si beau, ça rend tellement heureusement et ça résout tous les problèmes. Il suffit de voir le nombre d’émissions sur les régimes, les unes de magazines sur les régimes…

 

Il ne faut pas se tromper de coupable. Et arrêter se s’en prendre aux malades. Même si ce foutu article ne s’attaquent pas « aux vrais malades », je me suis sentie insultée et attaquée. Que la demoiselle écrive sur des sujets qu’elle connaisse  et arrête avec son nouveau concept de « l’anorexie mainstream ». A bon entendeur, salut !

 

numerisation0001-copie-1.jpg

 

numerisation0002-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Mes écrits