Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 10:42

Soleil, plage... et régimes. Chaque été, nous sommes confrontés à une déferlante de recettes pour maigrir. Attention, certaines risquent d'aggraver les problèmes de poids, explique le Dr Rothiot, de l'hôpital Victor-Provo de Roubaix.

 

228200_2061029485942_1250831310_32444890_5993379_n.jpg

 

L'été approche, nombreuses sont les personnes qui se demandent soudain comment perdre des kilos. Est-ce le bon moment pour faire un régime ?

>> Non, car il n'y a pas de bon moment pour faire un régime. J'irais plus loin, faire un régime au sens restrictif du terme ne peut conduire qu'à des carences, voire des troubles alimentaires. C'est une fausse réponse à ce qui est parfois un vrai problème, mais qui peut aussi être un faux problème. Pour combattre des hanches, ou un ventre qui ne les satisfont pas, des jeunes filles vont perturber leur rapport à l'alimentation ! Même quand on est obèse, faire un régime peut dérégler le corps par des restrictions alimentaires.



Que faire quand on a un réel problème de poids ?
>> Les causes sont souvent plus complexes qu'on ne le croit : ça peut venir de notre façon de vivre, de notre rapport à la nourriture, de notre environnement familial. Ça peut être psychologique - la nourriture sert alors à calmer nos angoisses - ou génétique. Face à l'idéal minceur de notre société, des personnes vont faire un régime plutôt que de s'attaquer à ces causes. Résultat ; une jeune fille de 18 ans, qui pèse 80 kilos, va commencer un régime. Elle va perdre 10 kilos, puis va faire le « yoyo » toute sa vie, avec des variations importantes, des périodes où elle va reprendre du poids...

 

Que pensez-vous des régimes Dukan et Cohen dont on parle beaucoup ?
>> Ces régimes créent des troubles du comportement alimentaire, peuvent engendrer une prise de poids et une estime de soi dégradée : si vous réussissez, c'est grâce à « M. Dupont », et si vous ratez, vous le ressentez comme un échec. Que l'on diminue les lipides, les protéines, ou les glucides, la perte de poids sera identique, l'important c'est les calories. On prend du poids si notre apport calorique est plus grand que notre dépense calorique. C'est tout.



Un traitement efficace contre l'obésité, ça existe ?
>> Il faut apprendre à manger en fonction de son besoin calorique. On réapprend aux patients à s'écouter, à savoir quand ils ont faim. On les sort de la logique du régime qui fait que les gens sont complètement perdus : certains vont se dire "je dois me forcer à manger un petit-déjeuner même si je n'en ai pas l'habitude" puis l'après-midi "je crève la dalle jusqu'au dîner". Qu'est-ce qu'on fait si on travaille de nuit ? Il faut combattre ces croyances, qui engendrent des frustrations et réapprendre à manger en fonction de ses besoins et de ses appétences. Aux États-Unis, il y a 30 % d'obèses, contre 15 % en France, en raison notamment de notre culture de la bonne bouffe. Dans notre service, à Roubaix, on essaie de faire en sorte que les gens retrouvent le plaisir de manger.



Pourtant, on n'arrête pas de nous donner des consignes, comme "mangez des fruits et des légumes"

  >> C'est une énorme confusion : ce message est destiné à protéger les artères, à prévenir des maladies cardio-vasculaires, pas à perdre du poids ! En tant que tels, les fruits et légumes n'ont jamais fait maigrir personne, puisqu'il faut raisonner en terme d'équilibre calorique. Le seul message de santé publique audible c'est : arrêtez de vous prendre la tête sur le poids, retrouvez le plaisir de manger de tout et de manger de bonnes choses !

 

Source http://www.nordeclair.fr/France-Monde/France/2011/06/04/maigrir-c-est-d-abord-une-question-d-equ.shtml

 

zyrv3mj7.png

Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Régime - attention danger!