Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 22:40

Récit autobiographique de Ganaël Joffo.


«Franchement, cette autobiographie sur ma vie de vieille ex-anorexique, je ne l’aurais pas écrite, s’il n’y avait pas un mauvais vent de folie «maigreur» qui se remet à caresser les esprits des gamines. Cette avalanche de Victoria Beckham, Nicole Richie et autres, qui prônent la squelette attitude.»


Ainsi commence le récit de Ganaël Joffo. Lorsqu’elle voit Lena, sa fille de 19 ans, sa «petite princesse», pianoter sur les sites type Pro Ana qui encouragent à l’anorexie, son sang se fige. Des souvenirs terribles remontent à sa mémoire. Et la colère la gagne

.

Dans un texte vif, décapant, drôle, Ganaël Joffo raconte sa propre maladie, qu’elle avait longtemps gardée enfouie, dans l’espoir de convaincre sa fille. Comme si elle faisait elle-même une rechute. Elle décrit les mécanismes qui l’ont conduit au désastre psychologique et au délabrement physique. Elle raconte aussi comment on peut se dépêtrer de ce mal pernicieux.


Ce témoignage vrai raconte aussi la solitude et l’incompréhension pour une jeune fille anorexique dans les années 1960 et 1970, entre guerre d’Algérie et Mai-68

.

L’époque change, mais l’anorexie persiste avec les mêmes causes et les mêmes effets mortels sur de nombreuses jeunes filles. La «princesse au petit poids» ne doit pas revivre le calvaire qu’a connu sa mère.


Parution le 27 mai 2011

 

couvmaprincesshd.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Bibliothèque