Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 15:49

source http://www.huffingtonpost.fr/2012/12/28/femme-parfaite-1912_n_2374664.html

 

Elsie Scheel, jeune étudiante de 24 ans, avait été élue femme idéale en hiver 1912. Non par un quelconque concours de beauté mais par des scientifiques de l'Université médicale de Cornell.

 

r-PERFECTWOMAN1912-large570.jpg

 

La particularité de cette miss est qu'elle ne correspond plus du tout au canon de beauté actuelle. Depuis le début du vingtième siècle, ces critères ont bien évolué et la femme parfaite de 1912 serait considérée comme trop voluptueuse en 2012.

 

Elsie ne faisait surement pas une taille 34 comme les mannequins de Yves Saint Laurent mais plutôt une taille 40-42. Les journaux de l'époque, comme le Star et le New York Times, la décrivaient comme une jeune femme blonde pesant 77,5 kilos (171 livres) et mesurant 1m76 (5 ft. 7).

 

Selon la blogueuse Kate Harding, avec de telles proportions Elsie Scheel serait considérée comme une personne en surpoids aujourd'hui. Son IMC indique ainsi une masse corporelle de 26.5, sachant qu'une masse corporelle "normale" doit se trouver entre 18.5 et 24.9, selon l'Organisation mondiale de la santé.

Le docteur Esther Parker, à l'origine de cette étude scientifique, a pourtant choisi Elsie Scheel parmi 400 autres concurrentes. L'un des arguments pour légitimer sa beauté était de la comparer à la célèbre Vénus de Milo dont elle portait les mêmes mensurations.

 

Le New York Times décrivait aussi son caractère "parfait" de femme battante, suffragette aimant les automobiles et l'horticulture, mais qui ne buvait pas une goutte de thé ou de café. Le Times quant à lui la qualifiait de "spécimen le plus proche de la perfection physique de la femme".

 

Une preuve de plus que la femme parfaite avec des mensurations parfaites n'existe pas. Comme nous le prouve cette ancienne étude, la beauté est une perception subjective et culturelle qui varie selon l'époque et le lieu. Kate Upton peut sembler pour les hommes d'aujourd'hui comme une femme occidentale idéale, mais elle n'aurait certainement pas plus aux hommes de 1912.

 

Depuis, les canons de beauté ont beaucoup changé, comme le prouvent ces impressionnantes photos des mannequins de Victoria Secret. Sont-elles trop maigres? Les critères de beauté sont-ils désormais excessifs

 

--> L'article parle de l'idéal féminin des hommes mais aux dernières nouvelles si la maigreur est reine ce n'est pas parce que ça plait aux hommes. L'idéal de la maigreur d'aujourd'hui est imposée par la mode, le cinéma & cie

Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Revue de presse