Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

11 octobre 2012 4 11 /10 /octobre /2012 08:27

Il y a quelques jours dans une interview pour la télévision, Nicole Scherzinger ex-Pussycat doll a parlé pour la première publiquement de sa boulimie.

 

Je tiens à préciser que si je parle des troubles alimentaires des peoples sur mon blog ce n’est en aucun pour dire qu’ils donnent un mauvais exemple ou un truc du genre. Je pense au contraire, que certains messages passent mieux avec des gens célébres. C’est un peu débile mais c’est comme ça.

 

Bref revenons au sujet.

 

Nicole Scherzinger a donc révélé qu’elle avait souffert de boulimie pendant plus années. 


 Je trouve qu’elle en parle très bien :

"Je suppose que c’était comme si c’était mon addiction (...) Je n’ai jamais pris de drogues, mais on peut considérer que ses choses que je me faisais à moi-même c’était ma dépendance. C’est comme quand je sortais de la scène, j’étais dans les nuages, et puis je revenais dans ma chambre et j’étais seule (...) je voulais juste m’occuper. Ma boulimie était ma drogue et me faire du mal était mon addiction".

"J'ai vraiment été tellement dégoûtée de moi-même et si embarrassée. Je me sentais tellement seule. J'étais dans un groupe, et je n'ai jamais ressentie autant de solitude dans ma vie"

 

La jeune femme a admis qu’il était encore difficile pour elle d’en parler et qu’elle ne tient pas à jouer les victimes. Elle a d’ailleurs caché sa boulimie de tous, même si elle reconnait qu’à un moment donné son entourage a dû se douter de quelque chose.

"À chaque fois que je pouvais m’isoler, je faisais des crises. À force, j’avais des cicatrices et des plaques sur mes mains et j’essayais de les cacher. Je pense que les filles avaient compris".

 

Finalement, c’est la musique qui la sauvé ce que je veux bien croire car pour sortir de cet enfer il nous faut quelque chose qui nous donne envie de nous battre et nous redonne goût à la vie.

 

Bref bravo à Nicole d'en avoir parlé en grand jour, c'est comme ça que les TCA deviendront de moins en moins un tabou.

 

50001-nicole_scherzinger.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Célébrités et TCA