Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 10:50

Depuis que je suis maman, je regarde régulièrement les Maternelles le matin sur France 5. Je connaissais de nom depuis longtemps mais voilà je n’avais pas d’intérêt particulier pour regarder l’émission. J’ai commencé à m’y mettre après mon accouchement.


En plus c’est pratique car on  peut maintenant regarder les émissions en Replay sur le net, ce qui fait que si l'on bosse, si l'on dort, enfin si on peut pas être devant sa télé à 8h55, on peut quand même profiter du programme.


Là dessus ça va, tous les matins pendant que ma fille joue, je regarde les Maternelles affalée dans mon fauteuil en me réveillant doucement. Oui c'est pas un secret je ne suis pas du matin.

 

Je tenais à parler de l'émission de ce matin sur l'hyperémotivité. Si vous êtes hyperémotif depuis toujours, vous allez vous retrouver. De plus le pédopsychiatre sur le plateau dit des choses très bien. Je retiens notamment la phrase suivante « Quand on ne contrôle pas quelque chose dans sa vie, ça provoque des pensées négatives. »


Je me suis pas mal retrouvée dans les témoignages des mamans, notamment une qui disait que sa fille pleurait bébé 17 heures par jour...C'est ce que ma mère a vécu quand j'étais bébé...A part qu'à l'époque  (1983) les médecins s'en foutaient…


Pendant longtemps j’ai mal vécu mon hyperémotivité. Elle a engendré une angoisse de séparation plus que forte, divers phobie comme celle de l’échec et scolaire. Quand j’étais au collège les autres gosses ont profité de mon hyperémotivité pour faire de moi leur bouc émissaire. Mais malgré les difficultés passées, et les présentes aussi car un hyperémotif reste un hyperémotif, ma condition s’il on peut dire de me dérange plus et j’ai appris à en faire une force.


J’ai fini aussi par me blinder par rapport aux autres. Sur ce plan je peux dire merci aux commentaires des rageux, à force d’en avoir j’ai fini par ne plus m’en préoccuper.


J’ai appris aussi à passer outre l’avis des autres. Si un tel ne comprends que moi j’ai besoin de calme pour me ressourcer ou que j’angoisse pour des broutilles, eh bien tant pis pour lui. On m’accepte comme je suis, si ce n’est pas le cas, c’est que la personne en face ne mérite pas que je m’intéresse à elle...

 

Pour le replay c'est ici

 

monsieur-heureux-tia720110106080351.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Hyperémotivité