Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 17:09

Les gens qui me connaissent vous dirons que je suis gourmande.


Ce qui n’est pas faux. D’ailleurs ma mère avait ri au nez de la nutritionniste du CHU pour enfants en 1998 quand elle avait évoqué qu’un régime pouvait aboutir éventuellement sur une anorexie.


Franchement vous connaissez des anorexiques gourmandes ? Ce sont deux mots antinomiques.


Pourtant même quand je ne mangeais presque plus et que j’étais trop légère, je laissais toujours cette impression que j’aimais manger et que j’étais gourmande.


Parce que voilà, contrairement à la grande majorité je n’avais pas trop de problèmes pour manger en public (sauf les repas de famille). Je mentirais si je ne disais pas qu’au début c’était un peu compliqué. Même comme je ne sortais pas souvent, les seules où j’étais à l’extérieur je me lâchais et mangeais sachant pertinemment que les jours suivant ça serait la diète pour rattraper ça. C’était un peu des compulsions ou de la boulimie programmée.


Je me souviens d’ailleurs d’une connaissance qui me disait au combien j’avais de la chance de pouvoir m’enfiler deux pâtisseries et de rester toute mince. Bien entendu elle ne savait pas pour les TCA.


Mais je crois que je serai marquée à vie par une réflexion d’une collègue de ma mère qui admirait ma capacité à résister à la tentation et à se contrôler. Franchement elle ne sait pas la chance qu’elle a de pouvoir avaler une tablette de chocolat sans trop culpabiliser et sans compensation ultérieure pour effacer le « crime ».


Moi-même plus jeune, au début de mon anorexie j’étais en admiration devant les nanas filiformes qui s’avalaient une glace énorme. Après j’ai compris.


Je sais que les filles minces et qui mangent pour 4 existent. Oui la minceur naturelle ça existe mais c’est rare. Je parle de la minceur qu’on nous vante à longueur de journée dans les magazines et à la télé. Ça représente 2% de la population mondiale  d’après ce que j’ai pu lire. Donc y a surtout beaucoup de menteuses.


Mais ça c’est comme au lycée quand certains se vantent d’avoir un 16/20 a un DS sans réviser, ce sont pour la plupart des menteurs.


Une chose est certaine la gourmandise ce n’est pas un vilain défaut comme on l’entend trop souvent. Ce n’est pas non plus un péché capital. C’est dingue que depuis des millénaires on cherche à nous culpabiliser.

Je pense que aimer manger, c’est juste aimer la vie et en profiter.


gourmandises-gourmandise-img.jpg


Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Mes écrits