Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 14:23

Katya Zharkova est un mannequin  dite « plus size », elle  vient de poser nue dans le dernier numéro de PLUS Model un magazine américain consacré aux « rondes ». Quand je regarde Katya je ne vois pas une ronde, je vois juste une femme normale avec des fesses, des seins, des hanches, j’en croise un paquet dans la rue des femmes comme elle.

 

p3--1-.png

 

Cette séance photo avait  pour but de dénoncer la dictature de la maigreur des podiums et de réhabiliter une image de la femme qui ressemble à la femme « moyenne ». L’attention du magazine est louable car moi aussi j’en ai marre de ces mannequins frôlant l’anorexie (en plus les vêtements ne sont même pas mis en valeur sur elle, ça tombe comme des sacs poubelles et on se demande bien ce que ça peut donner sur nous…mais ça c’est un autre sujet).


Chaque photo est accompagnée d’un texte dénonçant la maigreur extrême des mannequins comme :

« Il y a 20 ans le mannequin moyen pesait 8% de moins que la femme moyenne. Aujourd’hui, elle pèse 23% de moins »

 

 « La plupart des mannequins ont un indice de masse corporelle semblable à celui qui définit l’anorexie.

 

Il y a des photos de dos, allongée, la tête en bas…et puis deux photos où Katya enlace une mannequin beaucoup plus mince au visage caché.

 

p4--1-.png

 

La série de photos a rapidement créée une polémique mais pas celle qu’on attendait, je reste d’ailleurs abasourdir par  certaines de ces polémiques…

 

Le premier point qui fâche c’est le visage caché de la fille mince. Alors que le photographe ait voulu transmettre une impression de tendresse et de protections, certains au contraire dénonce la femme ronde étouffant la plus mince car si vous ne le saviez pas les femmes minces sont fatiguées d’être rejetées ou montrées du doigts…bouh on va pleurer Et là je me dis qu’il y a un gros problème car la mince c’est la celle qu’on met toujours sur un pieds d’estal, c’est celle qu’on nous présente comme le symbole de la superwoman et de la réussite, jamais entendu parler du phénomène de la mince rejetée (Et puis en plus comme si notre société ne rejetait pas les gros.)

Mais pour d’autres c’est le contraire, ils trouvent dommage qu’à travers ces photos la femme ronde soit associée à la figure maternelle alors que la mince est présentés comme la « fragile ». En attendant j’avais lu un article il y a quelques années qui disait qu’aujourd’hui de nombreuses femmes ont des soucis de fécondité car elles sont trop minces. Je dis ça, je dis rien. Et reste qu’on peut être mince et maternelle, mince et forte….

 

p1.png

Autre polémique : les photos ont été retouchées…mais quelle horreur (ironie) ! Oui ils ont osé lisser la peau, supprimer un peu de cellulite et les vergetures…comme toutes les photos actuelles quoi. Par contre pour des photos avec des minces/maigre c’est normal de les retoucher car on nous dit « mais vous ne comprenez pas les photos de mode c’est de l’art ». Par contre  là on nous dit « mais pour déculpabiliser les femmes rondes il faut montrer des corps sans artifices ».Déjà pourquoi il faudrait déculpabiliser les femmes soient disant rondes, ce n’est pas une tare à ce que je sache d’avoir un poids et un corps normal. Je ne vois pas pourquoi on serait complexée de ne pas avoir un corps que la société vénère et pourquoi on ne se sentirait pas bien dedans.

 

Et bien sûr il y a eu pas mal de réponses par rapport à la dénonciation de l’anorexie  comme quoi une personne maigre ou mince n’est pas automatiquement anorexique. Ok je suis bien d’accord sur ce point mais le problème n’est pas là, le problème c’est qu’on nous impose un modèle féminin maigre qui ne correspond qu’à une minorité.

 

Le magazine Plus model a donc dû se justifier en expliquant que le but n’était pas de stigmatiser les personnes maigres ou de les mettre au ban de la société.

 

p2.png

 

Il précise que ces photos tendent à montrer qu’il n’y a rien d’anormal à avoir un corps qui ne correspond pas aux critères actuels. Ces clichés ont aussi le but de dénonce  le bombardement de corps ultra minces dans les campagnes publicitaires auquel nous assistons à longueur de journée car c’est une industrie multimillionnaire qui s’appuie sur la peur du gros pour s’enrichir encore plus.

 

Plus Model réclame aussi l’égalité et la liberté pour les femmes rondes de pouvoir s’identifier à des mannequins qui leur ressemblent et ainsi de pouvoir choisir les vêtements qui leur vont tout comme les femmes qui sont plus petites (c’est vrai moi je suis petite et j’en ai marre des pantalons avec 15 cm de trop, heureusement maintenant il y a les collections petite chez les anglo-saxons).

 

Je n’ai qu’une seule déception, qu’un seul reproche c’est ce terme de ronde qui englobe les femmes faisant aussi bien un 38 qu’un 54. Bref à l’heure d’aujourd’hui on est soit mince, soit ronde mais non il n’y a pas d’entre deux.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Revue de presse