Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

24 janvier 2013 4 24 /01 /janvier /2013 13:55

Source de l'article: http://topactu.fr/sante/anorexie-mentale-et-hyperactivite-physique-seraient-liees/18639/2013/01/12.html

 

db3522b8661f11e2ab5722000a9e0907_7.jpg

 

 

Un mécanisme moléculaire commun entre l’hyperactivité physique et l’anorexie mentale vient d’être mis en évidence par une équipe mixte de chercheurs de L’Inserm, du CNRS et des Universités Montpellier-Nîmes. Cette découverte pourrait  ouvrir des pistes nouvelles pour le traitement de l’anorexie.

Pour parvenir à cette conclusion, les chercheurs ont travaillé sur des souris modifiées génétiquement de telle sorte à pouvoir imiter une anorexie mentale humaine.

Ils ont constaté que ces souris avaient une anomalie moléculaire dans une des régions du cerveau associée à la récompense caractérisée par l’excès d’expression des gènes du récepteur 5 HT4 à la sérotonine. Ce récepteur est également impliqué dans l’hyperactivité motrice de la souris.

Dans le cas où ce récepteur est inactif, cela entraîne une surconsommation d’aliments. Les résultats permettent donc de montrer que les perturbations du récepteur 5 HT4 à la sérotonine influencent l’appétit. Dans le cas où ils sont trop actif, cela coupe la faim, dans le cas contraire, quand ils sont inactifs, cela augmente la faim et conduit à une surconsommation d’aliments.

Ce sont ces perturbations qui pourraient expliquer l’alternance des phases d’anorexie puis de boulimie que vivent certaines malades.

Il n’existe pas à l’heure actuelle de médicament pour soigner l’anorexie. Cette nouvelle découverte devrait permettre de nouvelles perspectives pour trouver des traitements pour la soigner. En inactivant ce récepteur en effet, les personnes pourraient de nouveau accepter de manger, alors qu’en l’activant, cela pourrait être un frein par rapport à la surconsommation alimentaire.

 

Personnellement je reste plutôt perplexe vis à vis de cette découverte. Pourquoi certaines finissent par aller mieux et remangent si c'est une histoire de récepteur à désactiver? Ce genre de pertubation de récepteur ça ne régle pas miraculeusement. Ensuite si au début de l'anorexie il y a une restriction cognitive qui ne demande aucun effort pour se restreindre à manger on sait que cette restriction ne dure pas éternellement et à un moment donné on se restreint volontairement pour ne pas prendre de poids.

Et vous, vous en pensez quoi?

Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Anorexie