Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 23:56

Actuellement se joue au Théâtre des Mathurins à Paris une pièce sur l'anorexie: "Annabelle M, une histoire sans faim".

 

Une jeune fille, comme beaucoup d'autres... En apparence, seulement, car Annabelle cache bien des choses. En elle, c'est l'enfer, silencieux et dévastateur. Celui de l'anorexie.

 

Autour d'elle c'est l'incompréhension et le silence. Comment exprimer sa douleur quand on est si seule ? Que dire quand on a perdu le goût de la vie ?

 

C'est Annabelle " la rescapée ", heureuse et pleine d'appétit qui commence le récit et retrace les incroyables méandres de sa guérison. Elle incarne ensuite tour à tour Annabelle " la malade ", sa mère, son père, et les différents protagonistes de cette chronique d'une mort annoncée qui va évoluer lente-ment vers une rémission totale. Le récit des Annabelles emprunte des chemins inattendus qui nous rendent accessible ce terrible sujet et nous font vibrer avec elles.

 



 

 

Dommage que c'est à Paris car je serais bien allée la voir.

 

Pour en savoir plus c'est ICI

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Eixerona - dans Emissions télé - reportages - films