Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

28 avril 2007 6 28 /04 /avril /2007 15:36

Chapitre 1

Jour J pour les élections présidentielles !

 

Du mal de sortir de mon lit, mais bon monsieur chat et bébé chien ne m’ont pas laissé le choix…Miaou miaou à 8h du matin et de gros ronronnements. J’adore ça mais quand je suis réveillée quoi.

 

9h30 c’est bébé Bacchus qui vient me faire la fête. Bon je n’ai plus d’autre choix à part me lever et malgré un mal de tête atroce.

 

11h je pars avec mon chien pour voter. Il faut lui apprendre la citoyenneté au petit là non mais ! En sortant des urnes je croise le Maire et lui fais la bise. Il me demande en plaisantant si j’ai pu voter pour deux…nan bébé chien est pas majeur encore.

 

Passage à l’épicerie du coin pour acheter le pain, le journal et d’autres bricoles. Au moment où je paie un imbécile parle à Bacchus qui du coup fait le bordel. ZEN, non je n’ai pas envie de hurler contre idiot.

 

Le moral n’est pas vraiment top aujourd’hui. J’ai la fâcheuse impression d’être grosse et ça m’énerve au plus haut point ! Ca me lasse vraiment de rentre dans du 34/36 et de me sentir comme si  j’avais 10 kilos de plus. Je ne demanderais pas mieux de me supporter comme je suis. Bien entendu ces fausses impressions de grosseur ont une répercussion directe sur mon alimentation et je culpabilise sur mon triste et minuscule déjeuner : une tomate, une pomme et un yaourt vanille 0%. Je bave devant Chef la recette et son risotto…qu’est ce que j’aimerais manger en me faisant plaisir et sans me prendre la tête…

Chapitre 2

Je suis au bord de la syncope…Mes mains sont glacés, je ne sens plus mes lèvres et toute une sensation bizarre m’envahit. J’ai l’impression que je vais tomber dans les vapes d’une minute à l’autre.

 

Ce que je ne comprends pas c’est que je mange ces temps-ci, je ne vais pas dire que je mange  normalement mais bon je suis loin d’être à jeun. Par moment je ne comprends rien au fonctionnement du corps humain.

 

J’avale une violette pour prendre un peu de sucre, a contre cœur…et non ça ne change rien…

 

Je comptais aller au dépouillement du premier tour, finalement je suis restée à la maison, trop peur de m’écrouler dans la rue ou je ne sais où.

 

La télévision au fond sonore, j’attends les premières estimations des élections…

 

23h37, deux épisodes de Buffy et 510 calories de vélo. Paradoxalement je me sens mieux. A n’y rien comprendre. Certes au dîner j’ai mangé du pain…à mon plus grand désespoir.  N’ayant pas envie d’aller embrasser le sol il fallait bien avaler autre chose que des pommes, de la salade ou un yaourt. Bien sûr je l’ai mal vécu…sans blagues ! Est-ce qu’un beau jour je mangerais sans soucis ?

 

Bref il fallait évacuer par du vélo. Ce fameux vélo dont je peine à faire ces derniers temps. Le temps de mes 510 calories de vélo quotidienne est révolue, quoique je retrouve peu à peu un rythme de croisière…

 

Ma sœur est passée à la maison ce soir. Toujours égale à elle-même, toujours la même, toujours aussi désagréable. J’ai dû lui adresser deux mots, ni plus ni moins. Elle est plus qu’agressive avec moi et moins je la vois mieux je me porte. Mais c’est plus fort qu’elle, elle s’incruste. Et c’est elle qui ose me dire que je ne parviens à couper le cordon avec ma mère, ben tiens elle est bien bonne celle-là.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route