Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 18:00

Peu de motivation pour le restaurant chinois. Buffet à volonté. Je commence par prendre des choses légères…puis des mois légères. Fort  heureusement c’était mon estomac d’anorexique que j’avais…donc en étant objective j’ai mangé normalement. En tout cas l’apéro et les deux verres de vin m’ont emmené sur un petit nuage loin du pays des calories.

 

Je n’ai qu’une envie rentrer à la maison, aller discuter sur MSN avec un charmant garçon (c’est juste un ami) qui m’avait proposer avant de partir au resto de sortir.

 

De retour à la maison je cours devant mon pc…papotage sur MSN. Il me propose de sortir dans une boîte sur une péniche, en tout bien tout honneur. Bien sûr que j’ai envie d’y aller je ne supporte plus de jouer les ermites. Je passe outre mon angoisse et dis oui.

 

15 minutes pour me préparer. Changement de jeans, un petit t-shirt sympa, un coup de brosse. Je dis à ma mère que je sors, elle a du mal à caler…bon c’est vrai c’est bien la première fois que je décide de sortir comme ça de manière impulsive. Je sens l’angoisse qui monte, mais j’ai dit oui je ne peux plus reculer.

 

La voiture arrive, je monte, bises, papotages. Je suis tendue…ZEN ma chérie.

 

Arrivée à la boîte très zolie, un bon cocktail, papotages, l’anxiété finit peu à peu par s’estomper. Il connaît tout le staff de la boîte et leur fait la bise quand on part. Je fais de même. Un gars près du bar me sort « eh moi ». Beurk… « Eh non… »

 

Poursuite de la discussion dans la voiture, ma timidité s’envole, je suis plus à l’aise. Le monde est petit, sa mère travaille au même endroit que ma mère. Sa mère connaît même feu mon père…le Dédé…Le monde est si petit et paradoxalement c’est grâce au net qu’on se connaît.

 

Il me dépose chez moi, bises et au revoir.

 

Il a tenu promesse.

 

J’ai bien fait de sortir. Soirée très sympathique. Aucun regret.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route