Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 11:59

Bernadette Chirac évoque la maladie de sa fille Laurence: "je ne gère pas bien"

20Minutes.fr avec AFP | 11.02.07 | 20h27

Bernadette Chirac, invitée sur France 2 de l'émission "Vivement Dimanche", a évoqué dimanche la maladie mentale de sa fille Laurence, reconnaissant qu'elle "ne gère pas bien" ce mal.

Comme l'a fait son mari Jacques Chirac dans le livre-entretien "L'inconnu de l'Elysée" que publie Pierre Péan, Mme Chirac a parlé en termes très simples de l'anorexie mentale dont souffre sa fille depuis 1974.

Cette dernière, qui à certaines époques n'a pesé que 27 kilos, a fait plusieurs tentatives de suicide et vit dans un appartement parisien accompagnée en permanence d'une garde-malade.

Bernadette Chirac était accompagnée sur le plateau de "Vivement Dimanche" de Véronique Poivre d'Arvor, dont la fille Solenn s'est suicidée et avec qui elle a, grâce aux dons des "pièces jaunes", créé "La maison de Solenn" consacrée aux adolescents en difficulté.

"Je ne gère pas bien", a-t-elle reconnu en réponse à une question de Michel Drucker sur la maladie de sa fille. "Je culpabilise beaucoup, j'ai toujours l'impression que je ne donne pas assez de temps. Et puis ça dure", a-t-elle confié.

Dans le livre-entretien avec Pierre Péan, dont l'hebdomadaire Marianne publie cette semaine des extraits, M. Chirac a de son côté reconnu qu'"il n'y a aucune raison de le nier, cela a été le drame de ma vie. J'ai une fille qui a été intelligente, jolie, et qui, à 15 ans, a été prise d'anorexie mentale", raconte le chef de l'Etat.

"On a essayé, avec des gens très gentils, de l'occuper à un semblant de travail, même non rémunéré... mais il n'y a rien à faire".

Durant l'émission, Mme Chirac a fait visiter le musée du chef de l'Etat en Corrèze, qui rassemble les cadeaux reçus en douze ans de mandat, ainsi que l'Elysée et ses appartements privés, où l'on apprend que le chef de l'Etat a un "chouchou", un petit chien nommé "Sumo", qu'"il gâte terriblement".

Elle raconte notamment comme le président est capable de chercher sous les meubles le jouet du chien, s'il vient à manquer.

Elle reconnait que quitter l'Elysée lui manquera. "Je me suis beaucoup attachée" à ce qu'elle décrit comme "la maison des Français".

Elle évoque également son combat contre la pédophilie sur l'internet et la conférence internationale qu'elle a organisée sur ce sujet à l'Elysée, le 17 janvier.

L'émission donne aussi à Hillary Clinton, candidate démocrate et épouse de l'ex-président américain Bill Clinton, l'occasion d'expliquer, dans un extrait enregistré il y a plusieurs années, son attachement à cette femme de chef d'Etat, élue de Corrèze.

© 2007 AFP

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Célébrités et TCA