Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

5 février 2007 1 05 /02 /février /2007 13:33

Mon réveil affiche 6h06, et ça fait au moins ¾ d’heure que je suis réveillée. Impossible de me rendormir. J’ai lu un peu espérant retrouver le sommeil sans la moindre réussite. Je suis trop fatiguée pour lire mais pas assez pour dormir. Et puis il y a ce fichu estomac qui se manifeste. Comment retrouver le sommeil alors que mon cerveau tourne à 100 à l’heure ? Toutes mes pensées m’angoissent et me stressent. Je suis épuisée de penser et d’être troublée par chacune de mes pensées.

 

Ce matin je dois aller faire une prise de sang pour vérifier ma TSH. Qu’est-ce que je vais pouvoir mettre sur mon dos ? Je me sens boulotte de partout. C’est décidé je vais me battre corps et âme contre les crises de boulimie, s’il faut je mettrais du ruban adhésif sur ma bouche pour ne plus rien avaler. Chaque crise me détruit un peu plus. Je n’ai jamais eu autant d’idées noires de ma vie depuis que je suis passée du mode anorexique restrictive au mode anorexique compulsive. Si ça continue je fais finir par me tuer.

 

J’aimerais pouvoir lâcher prise, me dire tant pis pour cette crise…mais non c’est tout simplement impossible. L’anorexie est bien trop forte. Sept ans qu’on cohabite (ça me donne des frissons quand j’y pense), elle ne veut pas me lâcher et bizarrement je suis dans l’incapacité de la lâcher aussi. Grossir me terrifie de trop. Et puis je n’ai même cette envie de manger normalement. J’ai compris maintenant en quoi consistait la chronicité de l’anorexie mentale.

 

Peut-être qu’un jour je parviendrais à aller mieux, mais sincèrement je ne pense plus pouvoir guérir à 100%. Je suis extrêmement en colère contre le système médical car il y a quelques années chacune des démarches que j’ai entreprise pour me faire soigner n’a jamais aboutit. Tout simplement parce que je n’ai jamais été assez maigre. Finalement ma mère aurait du me laisser tomber à 30 kilos au moins j’aurais pu être hospitalisée dès le début de la maladie et peut-être que l’anorexie ne serait plus qu’un mauvais souvenir.

 

L’anorexie, les TCA en général, doivent être traités dans les plus brefs délais pour s’en sortir au plus vite. Une fois la chronicité, les chances de guérison s’affaiblissent énormément.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lyla - dans Carnet de route