Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

30 janvier 2007 2 30 /01 /janvier /2007 10:14

Évolution difficile de l'anorexie sévère traitée à l'âge adulte.

Le rétablissement complet de l'anorexie sévère traitée à l'âge adulte est lent et les femmes qui en souffrent ont un risque de mortalité neuf fois plus élevé selon une recherche ayant suivi 111 femmes sévèrement atteintes pendant 12 ans.

L'évolution à long terme de l'anorexie sévère n'est pas très favorable rapportent les auteurs. Beaucoup reste à faire, jugent-ils, pour améliorer les traitements existants et les rendre plus accessibles à ceux qui sont réticents à chercher de l'aide.

Les femmes suivies avaient été hospitalisées pour anorexie à l'âge de 25 ans en moyenne. Les chercheurs mentionnent que les patientes traitées à l'adolescence s'en sortent beaucoup mieux que celles, comme dans cette recherche, traitées à l'âge adulte. Les femmes suivies dans cette recherche présentaient une anorexie inhabituellement sévère et des résistances au traitement. La plupart d'entre elles avaient déjà essayé des traitements auparavant.

Elles ont généralement fait peu de progrès dans les deux ans qui ont suivi le traitement et en ont graduellement fait davantage dans les dix ans qui ont suivi.

Douze ans après l'hospitalisation, presque 30% des participantes étaient encore anorexiques. Un peu plus de 50% n'avaient plus de trouble alimentaire majeur. Sept d'entre elles étaient décédées de diverses causes reliées à la maladie. D'autres recherches ont aussi obtenu des taux de mortalité aussi élevés chez les femmes traitées pour anorexie à l'âge adulte.

SOURCE: International Journal of Eating Disorders, March 2006.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lyla - dans Anorexie