Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

12 janvier 2007 5 12 /01 /janvier /2007 13:23

 

Maurice Corcos Psychiatre à l’Institut mutualiste Montsouris, Paris

 

Comment différencier anorexie et maigreur ?  

source : Sciences et Avenir le 01/01/2007 auteur : Sylvie Riou-Milliot

 

L’anorexie se définit comme un refus volontaire, actif et conscient de l’alimentation. Cela n’a rien à voir avec une perte d’appétit ni une maigreur constitutionnelle. La conséquence est un amaigrissement qui peut aller jusqu’à une perte de 15 à 20 % du poids initial. Il n’est pas rare de voir des jeunes filles passer de 50 à 31 kilos. Evidemment, cela ne se fait pas du jour au lendemain. Mais il suffit de quelques semaines pour qu’un corps insuffisamment alimenté maigrisse. Face à des conduites répétées de restriction alimentaire, il est essentiel de consulter précocement un pédopsychiatre qui saura soit simplement rassurer, soit mettre en place un suivi. Car il faut intervenir le plus tôt possible. En pratique quotidienne, on observe souvent un décalage de deux à trois ans entre le moment où la patiente consulte et le début des troubles. Ce retard de prise en charge a plusieurs raisons. La première est le profond déni de la patiente. Mais il y a aussi de nombreuses failles dans l’accompagnement de l’adolescente par la famille, les proches, les enseignants. Ce symptôme du corps amaigri, comme tous les symptômes, est pourtant fait pour être vu ; mais, souvent, les proches ne peuvent ou ne veulent pas voir. La souffrance est en effet extrême de voir un enfant ainsi dépérir.

Les cas d’anorexie sont-ils en augmentation ?

Oui. Pourtant, si l’on en croit les études épidémiologiques anglo-saxonnes, les formes graves restent stables. Ce qui est en nette augmentation, ce sont les formes dites subcliniques, celles qui s’expriment sous une forme moins intense, avec un amaigrissement moindre. L’anorexie devient de plus en plus souvent l’expression de la souffrance des jeunes femmes dépressives.
Après le décès d’un top-modèle brésilien, au mois de novembre, doit-on en vouloir au milieu de la mode ?
Non. Car il faut que les professionnels de ce milieu restent des artistes et que leurs créations puissent s’exprimer sans interdit. Mais il faut qu’ils aient conscience de ce qui se joue pour les adolescents et certaines personnalités fragiles.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Lyla - dans Revue de presse