Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

6 octobre 2006 5 06 /10 /octobre /2006 20:29

 

« Je l'entendais depuis des mois... Aujourd'hui enfin je la

vois !!! Ana , le 01 janvier 2000  à minuit. »

 

Voilà le faire part de naissance que j’aurais pu écrire le premier janvier 2000, date de naissance de mon Anorexie. A cette époque pourtant, je mangeais encore normalement quoique je faisais attention et je n’étais pas maigre. Pourquoi est-ce je fixe le début des mes TCA à cette date fatidique ? Simplement parce que c’est la dernière fois où j’ai eu mes règles (jusqu’à 2004 où elles sont revenues…).

Il plait aux médecins de dire que l’aménorrhée est la conséquence de la perte de poids dans l’anorexie.

Non je ne suis pas d’accord ! L’aménorrhée pour moi a précédé ma perte de poids de plusieurs mois. Et étant donné que je n’ai jamais été une grande fan des tracas mensuels féminins ça ne m’a ni gêné, ni inquiété…

A proprement parler, mon amaigrissement  a du commencé vers mars/ avril…il y a donc quelques mois qui sépare l’arrêt de mes règles et le début de la perte de poids. Comme quoi l’aménorrhée ne se résume pas à une histoire de poids.

J’ai pu le voir car je n’ai jamais pris de moyen de contraception, donc je n’ai jamais eu mes règles artificiellement par la pilule.

Miss Anorexie aura donc sept ans dans un peu près 3 mois…Déjà…Ca fait des années que je comptabilise les années de maladie sans pouvoir connaître un mieux. A l’anniversaire de ses 3 ans, je savais que son cadeau était la chronicité…

Est-ce que je me vois guérir un jour ? J’avoue que non. Je ne me vois plus vivre autrement qu’avec elle, surtout que j’ai toujours cette peur de grossir…et pour ne pas grossir il faut ne pas manger…cercle infernal…

La société nous dit chaque jour « Sois toi-même, mais sois dans la norme »…c'est-à-dire qu’il ne faut pas être grosse, mais il ne faut pas non plus être maigre, il ne faut pas être trop blonde ou trop brune, il ne faut pas être trop sexy mais y être quand même un peu, il faut être joyeuse mais pas trop…pour tout c’est la même chose : il faut être dans la fichue sacro-sainte norme…

Moi je n’ai pas envie de faire partie de cette norme. Petite j’en ai pris plein la poire parce que je n’étais pas dans la norme. Maintenant mon anormalité je la revendique, c’est elle qui fait ma différence par rapport aux autres. Je ne veux pas être une blondinette fade qui ressemble à toutes les autres blondinettes.

Non je n’ai rien contre les blondes, mais on le sait bien que c’est le fantasme masculin par excellence…et l’idéal féminin qu’on nous impose.

A cette heure-ci j’ai récupéré mon blond foncé et je me sens bien avec. Je n’ai plus envie d’être un clone de je ne sais pas qui. Je veux être moi. Et être moi c’est d’abord accepter ce que je suis donc une anorexique dépressive. On aurait pu penser que je suis devenue anorexique pour ressembler à ma star favorite…Avec les années je me rends compte que l’anorexie est un acte de rébellion. Je hurle par l’intermédiaire de mon corps contre ce monde dans lequel je ne trouve pas ma place.

Partager cet article

Repost 0
Published by Lyla - dans Carnet de route