Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

25 septembre 2006 1 25 /09 /septembre /2006 14:55

Sortir de l’anorexie c’est comme décrocher d’une drogue dure.

 

 

Alain Meunier est psychiatre, président de la Note Bleue et de SOS Anor, deux associations d’aide de prévention et de soutien aux victimes de troubles du comportement alimentaire (TCA)

 Closer : Pour lutter contre l’anorexie, des mannequins trop maigres ont été privées de défiles de mode à Madrid…

Alain Meunier : C’est une bonne décision. Car lorsque la maladie s’est déjà installée chez une adolescente, ces personnalités trop maigres peuvent jouer un rôle très négatif. Mais attention, l’image de ces tops models ne « fabrique » pas d’anorexiques. Le gros leurre, c’est de penser uniquement qu’il s’agit d’un problème de poids. L’anorexie est d’abord une maladie mentale où l’adolescent choisit d’apaiser ses souffrances par le contrôle de la nourriture et le jeûne.

C : Quels indices inquiétants doivent alertes les parents ?

A.M :il existe des signes facilement détectables. Le plus grave, c’est un amaigrissement régulier. Mais si la jeune fille s’isole des autres, n’a plus ses règles, est obsédée par les aliments qu’elle ingurgite ou se pèse plusieurs fois par jour, il faut réagir

C : Comment guérit-on de l’anorexie ?

A.M. : Il faut détecter la maladie le plus tôt possible et d’intervenir au plus vite. Sortir une adolescente de son trouble du comportement alimentaire, c’est aussi difficile que de ce défaire d’une drogue dure. Les thérapies en station thermale sont souvent très efficaces. Nous leur proposons des psychothérapies, des séances d’hypnose pour écarter les pensées parasites alimentaires, des cours de gym, des massages ou des groupes de paroles, très bénéfiques puisque la plupart d’entre elles sont dans le déni de leur maladie.

 

C : Que pensez-vous des sites pro-ana ?

A.M : Ils font beaucoup de prosélytisme. En général les anorexiques trouvent sur ces sites la force de ne pas manger, les trucs pour vomir, les médicaments à prendre…Ils représentent donc un vrai danger. Mais je suis toutefois contre l’idée de supprimer ces sites car cela revient à couper la parole à un malade. De plus, cela nous permet de détecter les anorexiques et de leur proposer des solutions à leur maladie.

 Interview : Julie RIGOULET

Closer semaine du 25 au 1 er octobre 2006

www.lanotebleue.org

01 40 45 73 73 ou 01 40 47 73 74

Partager cet article

Repost 0
Published by Lyla - dans Revue de presse