Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

12 février 2009 4 12 /02 /février /2009 23:07

Le moral commence à être meilleur, normal on est mi-février. Dans l'absolu courant mars la joie de vivre sera revenue en grande partie.


Ca fait maintenant 4 mois que je vois ma psychiatre. D'un je ne vois pas le temps passé, je me sens vraiment déconnectée. De deux ce n'est pas les rendez-vous avec ma psychiatre qui font que je vais mieux.


Si au début ça m'a permis de déculpabiliser par rapport au énième abandon de mes études, maintenant je m'ennuie ferme et je ne sais que dire à chaque séance si bien que la veille je fais des insomnies et des cauchemars.  Je lui ai dit tout ce que je pouvais avoir à dire. Je n'ai plus rien à lui dire à part que je redeviens cinglée avec la nourriture.


J'ai beau me plier au rituel des rdv chaque semaine, je ne crois en rien à leur utilité, ça permet seulement d'être pise au sérieux médicalement parlant. Si parler permettait d'aller mieux, depuis le temps que j'écris et réfléchis je devrais être guérie. Oui parce qu'on ne peut pas dire que ma psy me donne des pistes de réflexions. Pas plus que mes lecteurs en commentaire.


Oui avec la nourriture ca redevient plus que compliquée. Je me dégoûte profondément. J'ai peur à nouveau de grossir en mangeant des pommes et des légumes...c'est incompréhensible d'ailleurs. J'ai plus qu'envie de remonter sur une foutue balance et de revoir le poids qui tombe de jour en jour.


Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route