Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

24 janvier 2009 6 24 /01 /janvier /2009 13:08

Mon dernier post était triste à souhait, mais fallait que ça sorte. Je n’arrive pas à dire tout ça à ma psychiatre. Elle est gentille. Mais non je parviens à mieux m’exprimer par écrit. Je crois aussi qu’une partie de moi pense qu’on ne guérit pas à raconter ses problèmes. L’anorexie comme la dépression, je pense que c’est un dysfonctionnement physiologique du cerveau, et ce n’est pas du blabla qui va faire qu’on va aller mieux.

Des fois nos cellules s’affolent, et hop ça provoque un cancer. Pourquoi le cerveau ne pourrait pas merder aussi après tout. Merci par les IRM on voit bien qu’un cerveau déprimé ne fonctionne pas comme un cerveau normal.

Depuis octobre ma généraliste m’a augmenté mes AD . On voit le résultat. Bref j’ai décidé de les arrêter puisqu’ils ne sont pas efficaces. Comme l’effexor est super méchant au niveau du manque je commence par diviser la dose par deux. D’ailleurs je ne conseille pas cet AD, parce que vous oubliez un ou deux jours de la prendre et vous petez les plombs.

Je me demande toujours si je vais vraiment de la dépression ou si ça ne serait pas plutôt une forme de troubles bipolaires. Ce qui expliquerait pourquoi l’été je suis plutôt euphorique et l’hiver désespérée.

Cette semaine j’ai profité des deux rdv avec ma psy pour aller au ciné. Ca fait du bien. Mais bon c’est comme tout, ça taxe quoi.  Heureusement j’ai eu une place gratuite.

Y a des jours où le moral est un peu meilleur, c'est-à-dire que je n’ai pas cette envie de mourir. Pourquoi d’un seul coup un léger mieux aucune idée.

J’ai peur. De la vie. Du changement. Du temps qui passe. De me tromper. De tout.


 

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route