Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

19 janvier 2009 1 19 /01 /janvier /2009 03:06

Je suis épuisée depuis le mois de septembre, sans raisons apparentes. J’avais un poids tout à faire correct que je détestais.

La rentrée scolaire est arrivée. Je me suis accrochée comme je pouvais. Mais je n’y suis pas parvenue. Trop de stress. Trop de pression. Une ambiance exécrable. La dépression qui refait surface. Les jours passent, l’espoir disparaît petit à petit. La vie n’est plus aucun sens. Je suis rongée par un stress sans objet. Personne ne comprend. Tout le monde me dit de m’accrocher. Et moi j’ai envie de mourir. Je suis trop grosse, c’est aussi la dépression de trop.

Personne ne semble comprendre qu’à 25 ans on ne puisse plus avoir la moindre envie de vivre. Je voulais me suicider le jour de mon anniversaire. Une relation éphémère m’a permis d’abandonner ce plan morbide, et de me redonner de quoi respirer un peu.

Depuis que j’ai abandonné à nouveau mes études. Tout le monde me dit que j’aurais pu m’accrocher et tenir jusqu’à mai pour avoir mon bac +2. Personne n’a compris que ça me tuait à petit feu. Personne n’a compris que malgré tout cet échec je le vivais mal et me sentais honteuse. Ma mère m’a fait un chantage monstre. Le lycée m’a forcé à signer ma convocation pour l’épreuve de BTS alors que je leur ai dit que je n’en pouvais plus.

Pourquoi les gens sont incapables de comprendre qu’on peut ne plus avoir envie de vivre à 25 ans. Plus rien ne me retient. Je suis l’amie bouche trou qu’on oublie d’inviter à nouvel an. Je suis l’amie bouche trop à laquelle on pense quand on a besoin d’un coup de mains.

Ma mère a fini par comprendre que je ne retournerai pas en cours. Maintenant elle me harcèle pour trouver un boulot. Pourtant j’ai tenté de lui expliquer maintes fois que j’avais besoin de quelques mois pour apprendre à prendre soin de moi, pour avancer dans ma thérapie.

Comment avoir un boulot quand je ne fais de dormir parce que je suis fatiguée. Je n’ai même plus la force de faire de sport. Je mets des heures à me décider pour choisir entre regarder un film ou lire un livre.

Vendredi avant d’aller à mon rdv chez ma psy, je suis allée au Monoprix avec pour idée d’acheter des lames. J’ai envie de me couper, je fais sortir cette douleur intérieure. D’être apaisée en voyant le sang couler. D’avoir une preuve concrète que je vais mal.

En ce moment j’ai vraiment envie de mourir parce que je n’ai plus le moindre espoir dans la vie. Je ne parviens plus à avoir rien que 5 minutes de bonheur. Je pleure, beaucoup et souvent. Je pleure cachée.

L’unique chose qui pendant quelques minutes me réconforte c’est de voir réapparaitre mes os parce que je recommence à contrôle mon alimentation d’une main de fer. Maigrir pour oublier. Maigrir pour mourir ?

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route