Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

17 janvier 2009 6 17 /01 /janvier /2009 22:58

Les parents ne sont pas coupables.

Psychologies : que doivent savoir les parents d’anorexiques ?

Xavier Pommereau : Qu’ils ne sont pas coupables. L’anorexie n’est pas le résultat d’une mauvaise éducation ou d’un échec parental. Dans cette maladie, il n’y a pas de responsables, seulement des victimes.

P : Pourquoi les menaces ou les supplications restent-elles sans effets ?

X.P : Parce que les relations d’affection qui unissent enfants et parents sont bien trop complexes. Le mental  anorexique pousse l’adolescent à la manipulation, ce qui risque de briser les liens familiaux. Ceux qui pensent qu’ils vaincront la maladie à force de promesses et d’arrangements se trompent, et ne font que retarder le moment de la prise en charge par les médecins.

P : Quand et qui consulter ?

X.P : Dès qu’ils soupçonnent une anorexie, les parents doivent passer le relais aux spécialistes, démissionner de leur rôle nourriciers. Selon l’état physique de l’ado, le médecin mettra en place différentes stratégies hospitalisations, consultation psychiatrique, psychothérapie ?

Propos Recueillis par M.D

Xavier Pommereau est responsable du centre Abadie, le pôle aquitain de l’adolescent, à Bordeaux. Il est notamment l’autre avec Jean-Philippe de Tornac du Mystère de l’anorexie (Albin Michel, 2007)

Psychologie magazine n°281, janvier 2009                                                                                                                     

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Idées fausses et préjugés