Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

25 avril 2006 2 25 /04 /avril /2006 12:32

Intoxication mortelle avec un produit amaigrissant

 

 

Martine Perez

25 avril 2006, (Rubrique Sciences & Médecine)

www.lefigaro.fr

Quinze personnes étaient toujours hospitalisées hier pour un surdosage en hormones thyroïdiennes.

UNE des 48 personnes ayant consommé des gélules à base d'extraits thyroïdiens préparées dans une pharmacie parisienne est décédée mardi dernier à l'hôpital Saint-Antoine à Paris, avant que l'intoxication n'ait été identifiée, selon le ministère de la santé. Quinze personnes sont toujours hospitalisées, deux sont dans un état critique et deux sont sorties. Tous ces malades – qui avaient reçu cette préparation dans le cadre d'une cure d'amaigrissement – souffrent d'un surdosage en hormone thyroïdienne qui se caractérise par une fièvre élevée, des palpitations, une insomnie, des diarrhées, vomissements, déshydratation... Le ministère de la Santé a lancé par voie de presse une information large pour tenter d'alerter les personnes encore en possession de la préparation suspecte.

Le 19 avril, la Direction générale de la santé a été alertée d'une intoxication concernant six femmes ayant reçu une préparation à base d'extraits thyroïdiens produite par la pharmacie Demours (80, rue de Prony, dans le 17e arrondissement) et souffrant de signes d'intoxication thyroïdienne.

Analyse des gélules incriminées

 

Après une mobilisation des services d'urgence et des centres antipoisons, 48 personnes à qui cette préparation a été prescrite par le même médecin ont pu être identifiées, dont 15 ont dû être hospitalisés. Le laboratoire de l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS) a fait une première analyse des gélules incriminées et a mis en évidence non seulement des extraits de glande thyroïde de porc, mais également une substance d'origine thyroïdienne en quantité importante, qui n'aurait pas dû apparemment s'y trouver. La loi Talon interdit en effet, dans les préparations à base d'extraits thyroïdiens, d'y associer d'autres produits amaigrissants.

Par ailleurs, certaines de ces personnes recevaient d'autres préparations magistrales en gélules, toujours pour maigrir.

Selon le ministère de la Santé, le problème est clairement localisé aux produits prescrits par ce médecin et distribués par cette même pharmacie.

Il s'agit de gélules de petite taille, blanches et bleues, conditionnées dans un pot en plastique cristal, fermé par un bouchon blanc et étiqueté «gélules de poudre d'extraits de thyroïde». Les personnes ayant reçu cette prescription doivent l'arrêter et consulter rapidement leur médecin en cas de symptômes anormaux.

A cette occasion, une enquête approfondie sur l'étendue de l'utilisation de préparations magistrales dans les traitements amaigrissants en France a été demandée à la Direction générale de la santé. Xavier Bertrand, le ministre de la Santé, a souhaité que «soient prises sans délai toutes les mesures permettant d'interdire ce type de préparations magistrales à base d'extraits thyroïdiens et leur prescription».

 Il a également demandé que les professionnels qui ne respecteraient pas les recommandations ou la réglementation puissent être sanctionnés. Une enquête judiciaire est ouverte.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eixerona - dans Revue de presse