Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

5 novembre 2008 3 05 /11 /novembre /2008 12:25

Des lustres que je n'ai pas pris le temps d'écrire un post...un peu plus de deux mois.

J'ai toujours ce besoin de me couper du monde des TCA, pas parce que je vais mieux au contraire. En ce moment je vogue entre restriction et compulsion. Et bien entendu quand je compulse trop j'ai cette envie de me foutre en l'air et surtout je n'arrive plus à sortir de chez moi tellement j'ai honte de ce corps qui ne me semble plus le mieux.

Je n'ai pas pris tant de poids que ça, juste assez pour me détester et ne plus rentrer dans une partie de mes habits. Reste que je le vis plus que mal, et je n'ai qu'une envie reperdre ses kilos qui me donnent la nausée.

Manque de chance pour moi, je suis dans une spirale de poisse depuis septembre. Mon copain m'a finalement quitté au bout de 3 semaines par msn comme un sale con, soit disant que je n'étais pas la femme de sa vie. Enfin quand maintenant je lis son blog, je suis contente de ne plus être avec, c'est un connard de première.

Reste que ça m'a bien tiré vers le bas cette rupture.

Niveau des cours c'est la catastrophe. Ca ne me plait vraiment plus. Je n'ai même plus envie de bosser dans le social...j'ai déjà assez de problème à moi toute seule. Je n'ai pas pu terminer mon stage en septembre. J'ai juste envie de tout envoyer valser.

Et puis la dépression s'incruste à nouveau : résultat je n'arrive plus à aller en cours. J'ai manqué une semaine complète avant les vacances. Demain c'est la rentrée et je ne me sens vraiment pas capable d'y retourner, psychologiquement j'ai vraiment laissé tomber.

Bon malgré tout j'ai de bons moments...quelques sorties avec une de mes meilleures potes où l'on boit trop pour oublier...mais au moins durant ces quelques heures on rigole bien.

Cependant je rencontre une incompréhension totale de ma mère face à ma rechute dans la dépression. Comme argument de réconfort elle sait seulement me dire que la vie est merdique. Merci maman je l'avais remarqué mais il me faudrait quelque chose de concret histoire de ne plus avoir envie d'avaler mes boites d'anxio ou de sauter par ma fenêtre.

Et bien sûr dans le contexte économique il y a le problème de l'argent...

C'est joyeux la vie en ce moment...

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route