Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

6 mars 2006 1 06 /03 /mars /2006 18:22

Les sites de la honte

 

 

 

C’est une mode aussi surprenante qu’ultra dangereuse. Depuis quelques temps, des sites dédiés aux « supportrices » de l’anorexie fleurissent sur le net. « C’est un endroit où l’anorexie est regardée comme un choix, comme un mode de vie et non pas comme une maladie », peut-on lire sur les pages d’accueil. Les pro ana, le surnom que se donnent les pro anorexiques, y exposent des techniques et des astuces pour plus maigre que maigre. Voici un florilège de ces honteux « conseils ».

 -         la liste des bons et mauvais aliments : S’ils ont des qualités vomitives ou bourratives sans être caloriques c’est parfait.

-         Comment ne pas craquer : Pour éviter d’avoir faim, ce qui semble formellement interdit, chacun y va de son conseil comme « Bois beaucoup d’eau chaude ».

-         Les repas ne sont pas un moment agréable : il faut manger seule et inconfortablement, donc il faut éviter de s’asseoir dans un canapé ou de regarder la télé.

-         Comment se faire vomir : le processus est extrêmement détaillé avec en préambule la liste des aliments et les médicaments vomitifs.

-         Comment berner son docteur : Les trucs pour paraître plus lourde sur la balance comme boire des litres d’eau avant une visite médicale.

-         Les Ana célèbres : Des photos de célébrités squelettiques comme Nicole Richie ou Lindsay Lohan jalonnent telles des icônes la plupart de ces sites.

 

 

 

L’avis du psy :

 Closer : Y a-t-il plus d’anorexiques aujourd’hui ?

 Karen Demange : D’une certaine manière oui. On assiste à un nouveau phénomène : alors que cela touchait plutôt des adolescentes, cela concerne aussi des jeunes filles de 8 à 10 ans et des adultes.

 C : Peut-on en mourir ?

 K.D : Oui. Les anorexiques ne décèdent pas forcément de dénutrition mais aussi et surtout des conséquences de leur maladie : pneumonie, dépression, suicide et même de la grippe. Par exemple, une de mes patientes qui n’a que 20 ans a fait une crise cardiaque.

 C : Pourquoi des jeunes femmes prônent-elles l’anorexie via des sites internet ?

 K.D : C’est selon moi, une part de mégalomanie. Elles semblent nous dire « regardez-moi comme j’arrive à me contrôler, je suis forte, et je ne me rabaisse pas à me goinfrer ». Elles nient la maladie et ses conséquences.

Karen Demange, psychologue spécialiste des troubles alimentaires

 

Magazine CLOSER  du 6 mars - 12 mars 2006 n°38

Partager cet article

Repost 0
Published by eixerona - dans Revue de presse