Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

25 mai 2008 7 25 /05 /mai /2008 15:49

La semaine dernière, je crois que c’était mardi soir, ma mère m’appelle dans sa chambre me disant que « ma » copine passe à la télévision. Une fois de plus qui vois-je à la télé, mais c’est Isabelle toujours aussi cadavérique sur le plateau de Fogiel. Toujours le même discours tout fait, mais cette fois-ci elle est là pour la promotion de son livre.

Journal de 20h sur France 2 le lendemain, reportage sur l’anorexie et une fois de plus interview d’Isabelle.

Cette fille elle me tape sur les nerfs à courir les plateaux télévisés parce qu’elle est juste une anorexique maigrissime. Elle se veut porte drapeaux des malades de TCA, en attendant je chercher toujours les kilos qu’elle a pu prendre. Allez elle a du en prendre 5 mais c’est d’au moins 20 kilos dont elle a besoin pour être avoir physiologiquement un corps en forme.

Je trouve son comportement indécent. Elle se sert de son anorexie pour passer à la télévision, se faire un nom et se faire de l’argent. Tu parles d’une dénonciation de l’anorexie.

Plus je la vois et plus je suis dégoutée de la maigreur. La peau sur les os c’est une véritable horreur. C’est moche, ça fait peur, ça ne ressemble à rien.

Non je n’ai plus envie de maigreur.

Mais cependant ce qui m’inquiète c’est le nombre d’anorexique qui doivent baver sur ce corps décharné, ce corps « parfait » d’anorexique et qui pensent qu’avec un IMC minuscule on peut parvenir à vivre, puisqu’elle elle y arrive.

Le plus drôle fût hier sur mon lieu de stage. Stage dans un restaurant d’entreprise. Vers 10h45, je prends mon repas avec mes collègues. J’ai beau faire des avancées au niveau psychologique, manger reste une problématique non négligeable.

Voilà que quelqu’un lance le sujet de l’anorexie. Normal on n’arrête pas d’en parler partout. Au fond de moi je me disais « s’ils savaient que je souffre aussi de cette saloperie de maladie. » Mais finalement ça me fait plaisir qu’on me voyant on ne se dit pas « tiens encore une anorexique », parce que voilà, je ne veux plus être cette maladie.

Ils ont parlé d’Isabelle. Et figurez vous qu’elle agace les non malades. Donc elle fait du tort à tous les autres malades de France et de Navarre.

Et là je me suis posée une question. Est-ce qu’à l’heure actuelle si une maison d’édition me proposait d’écrire un bouquin sur les TCA j’accepterais ? Eh bien je refuserais. J’ai un blog où je peux témoigner et que les gens peuvent consulter gratuitement. On a pas le droit de se faire de l’argent grâce à une maladie.

D’ailleurs je ne veux pas être un porte drapeau des TCA, en étant malade on est quand même ma placée pour faire la morale, pour donner des conseils.

La commercialisation de l’anorexie me répugne.

A l’heure actuelle, je sais que je ne suis pas guérie. Mon comportement d’anorexique persiste mais je ne me définirais plus à proprement dit comme anorexique. Non je n’ai plus envie de me trimbaler cette étiquette, cette maladie.

Même si je reste une adepte de la minceur (il faut être franche !) la maigreur me donne envie de vomir. Même si l’envie de maigrir est toujours présente, je ne suis plus réellement fixée sur un poids idéal.

Je ne me pèse plus parce que ça ne sert à rien.

Je ne note pas ce que je mange parce que ce serait une fois de plus s’aliéner à la nourriture.

Je sors les week-ends. Je vais au restaurant. Je bois de l’alcool. Je m’amuse. Je m’éclate et pour déculpabiliser il y  a le sport.

Non je ne veux plus m’empêcher de vivre. La vie ce n’est pas les TCA

Dimanche soir, par hasard, je suis tombée sur les 15 ans de Zone Interdite. Il y avait Chloé Lafon. Son reportage en 2002 m’avait bouleversé. Je me souviens que ce dimanche de 2002, j’étais allée voir en famille Harry Potter & la chambre des secrets. Je me souviens comment ses 25 kilos me faisaient envie et je me souviens de la boule au ventre que j’avais tout au long du reportage parce que je me voyais dans sa souffrance.

Six ans après, elle témoigne à nouveau. Elle est belle, elle est vivante, elle est guérie.

Elle est l’espoir qu’on peut aller mieux avec de la patience et un énorme travail.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route