Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

5 mai 2008 1 05 /05 /mai /2008 02:06

 

Je me sens exister lorsque je mange le moins possible, lors les kilos s’envolent, lorsque je dépasse mes performances sportives.

 

J’ai passé un excellent week-end. Je suis allée toute seule comme une grande à la piscine parce que personne ne voulait m’accompagner. Mais moi je voulais à tout prix y aller, mais j’en ai marre d’attendre après les autres. Je suis toujours là pour les autres, mais eux ils ne sont jamais là pour moi lorsque j’ai besoin d’eux. Alors je me suis débrouillée avec les transports en commun, et je suis allée nager 1h10, 84x25 mètres soit 2100 mètres. De quoi perdre un maximum de calories et aussi le seul moyen de détendre tout mon corps.

Aujourd’hui sortie Mac doc (salade au saumon pour moi) avec mon neveu, ciné (Iron man) et puis un petit tour sur la foire de Nancy…et je m’en veux encore de ma pomme d’amour. La journée était excellente. J’avais envie de sortir, je suis sortie.

Et pourtant ce soir j’ai fait deux crises d’affilées. Ca faisait longtemps. La première est vomie. La seconde ne devrait pas tarder parce que j’ai des nausées atroces. Mes quelques crises se déplacent la nuit. C’est bizarre. Ca me fait songer à ce foutu retard de mes règles. Putain je veux mes règles, maintenant et toute suite.

 

Je n’arrive pas  à dormir malgré les anxiolytiques. Je n’ai pas mis mes pieds en cours la semaine dernière. J’y retournerais peut-être mardi. Lundi je ne peux pas, c’est trop stressant.

 

Et puis non je ne peux pas grossir. Non c’est impossible. Un pas en avant, deux pas en arrière.

Et LUI qui ne donne pas vraiment de nouvelles, LUI dont je suis folle amoureuse, LUI dont je n’ose pas lui envoyer les textes que je peux lui écrire parce que je crains de lui faire peur. Parce que voilà, il est plus jeune que moi, et on a beau être au 21 ème siècle quand la fille est plus âgée ben c’est mal vu. C’est stupide et idiot. Et puis j’ai du mal de le suivre avec ses signes contradictoires. Je ne me vois pas vivre sans lui, mais je ne peux pas lui dire. Franchement dire ça à un garçon c’est bon pour le faire fuir.

S’il savait comment je me sens vivante dans ses bras, s’il savait que ma vie prend un sens quand je suis avec lui.

J’en ai marre. Il me manque tellement.

Je n’ai plus envie de manger, cette envie de maigrir reprend le dessous et pour oublier le reste je me laisse porter par cette envie. Parce que bêtement dans ma tête, on m’aimera seulement si je suis très mince.

Jme sens perdue…


 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route