Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

22 avril 2008 2 22 /04 /avril /2008 14:16

Si j'arrive à prendre un peu de recul face aux TCA, si je parviens à vivre avec et à m'en accommoder, ce n'est pas le cas de cette foutue dépression et de mes angoisses omniprésentes.

Au mois d'avril tout va mieux d'habitude, je suis sur mon petit nuage, je rentre dans ma période où je ne suis presque pas stressée, où je vois presque la vie en rose…

Mais là non. Cette année ce n'est pas le cas. Je suis étouffée par le stress et les angoisses. J'ai une boule d'angoisse quasi permanente au niveau de l'estomac. Mes muscles sont plus que noués au niveau de ma nuque et de mon dos. Je suffoque. J'ai des crises de larmes. Et je suis tout simplement paralysée sur place.

J'ai passé ma première semaine de vacances à ne rien faire parce que mon niveau de stress est tellement élevé que je suis bloquée sur place.

La première semaine je dormais au moins un peu près bien. Maintenant que la rentrée approche c'est cauchemars sur cauchemars. Je dors de plus en plus mais ce ne sont pas des nuits réparatrices et finalement je me lève encore plus fatiguée.

J’étouffe. Je suffoque. Je ferais n’importe quoi pour que ça s’arrête parce que c’est tout simplement insupportable.

Je n’arrive pas à contrôler mon stress et mes angoisses malgré mes efforts.  Je suis épuisée d’avoir cette épée de Damoclès au dessus de ma tête. 

J’ai l’impression que ma tête va littéralement exploser.  

Je traine ce stress et ces angoisses sans objet depuis toujours. Plus les années passent, plus ça empire. Je ne supporte plus d’être la fille qui est toujours stressée. Je ne supporte plus que ça m’empêche de vivre.

Je suis à bout. Je suis si fatiguée…

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Carnet de route