Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

7 février 2006 2 07 /02 /février /2006 00:36

Un jour, j’ai découvert dans mon miroir le reflet d’une fille trop grosse à mon goût. J’ai décidé de reprendre les rênes en main. Je me suis privée de tout ce que j’aimais : sucreries, gâteaux, chocolat, pain, charcuterie, fromage. J’ai entrepris un régime sauvage et désordonné. Comme je déjeunais à la cantine, il m’était aisé d’échapper au contrôle de mes parents. Je ne tolérais désormais que les crudités, les légumes verts, les fruits, traquant les calories, les bannissant sans pitié de mon assiette. Le soir, je boudais le dîner, prétextant d’abondants goûters.

 

 

J’ai maigri. Beaucoup. Très vite. Trop peut-être. J’étais constamment fatiguée, facilement irritable. Mon régime a tourné à la catastrophe. Ma perte de poids excessive et brutale avait provoqué l’apparition de vergetures sur ma peau. J’étais désespérée. Je ne supportais plus mon corps, je me trouvais laide, détestable. J’aurais voulu mourir. Je me suis mise à manger comme quatre, alignant crise de boulimie sur crise de boulimie. Je ne contrôlais plus rien.

 

 

J’ai de nouveau grossi. J’avais honte de moi. Au collège, les cours de gym, les sorties à la piscine m’étaient un épouvantable supplice. L’image grotesque que je renvoyais ne ressemblait en rien à la jeune fille que je savais tapie au plus profond de moi : une Emma infiniment mince, infiniment désirable, mais si lointaine. J’étais mal dans ma peau, ironique ou distante avec mes camarades, souvent angoissée. Je me réfugiais dans le travail scolaire pour oublier la petite musique triste et monotone qui résonnait dans ma tête.

 

 

 

 

Jean Molla Sobibor

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eixerona - dans Extraits et citations