Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

5 décembre 2007 3 05 /12 /décembre /2007 18:44

INDIGESTION

 

1-copie-1.jpgComment peut-on encore tomber malade aujourd’hui quand L’Etat et les publicitaires sont aux petits soins pour nous et font assaut de prévenance ? Au point que cette attention portée à notre intégrité physique devient un rien agaçante. Cela avait commencé au siècle dernier avec le port de la ceinture de sécurité en voiture, vivement conseillé avant de devenir obligatoire puis sévèrement réprimé en cas d’infraction. Avec des résultats incontestables mais en écornant au passage la liberté individuelle.

Forte de ce premier succès, la bonne conscience étatique n’allait pas en rester là. L’alcool et le tabac ont donc fait l’objet de son encombrante sollicitude. On peut encore consommer le premier «  avec modération »- mais cet étrange laxisme ne saurait durer- tandis que la dangerosité du second a vertigineusement cru avec les ans. Hier il nuit gravement à la santé. Aujourd’hui, il « tue », ou bien il « provoque un cancer mortel ».

2-copie-1.jpgPoursuivant sa croisade thérapeutique, le Léviathan s’est fait tutélaire et s’est penché sur le contenu de nos assiettes. Plus moyen de regarder la télé ou de baguenauder en ville et de saliver en paix sur les produits proposés à notre appétit sans qu’aussitôt survienne le redoutable et récurrent rappel à l’ordre : gare au gras, au salé, au sucré ! Reprendre une rondelle de saucisson ou de la crème caramel deviendra bientôt un acte d’un rare incivisme.

Observant scrupuleusement cette ascèse, vous pensiez être devenu un citoyen modèle et en avoir terminé avec les terribles commandements de la bonne santé obligatoire et républicaine ? Que nenni, il vous faut maintenant éviter de « grignoter ». En attendant la suite. Profitez-en, vous pouvez encore 4-copie-1.jpgpicorer. Trop, c’est trop. L’indigestion, nous guette ? Que les pouvoirs publics développent la prévention, voilà qui est fort bien. A condition de le faire intelligemment et non pas sous la forme de ce rabâchage, de ce décervelage, qui relèvent davantage d’une mauvaise propagande que d’une information argumentée délivrée à des consommateurs responsables. L’Etat a déjà fort à faire. Qu’il ne se mêle pas, en plus, de jouer les diététiciens.

Jean-Pierre LANSKIN, édito L’Est Républicain du dimanche 02 décembre 2007

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Revue de presse