Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

19 décembre 2005 1 19 /12 /décembre /2005 10:51

  • Pourquoi le régime protéiné fait-il maigrir ?
  1. Tout simplement parce que les aliments consommés lors de ce type de régime sont riches en protéines, qui ont deux avantages : le premier, c'est qu'elles ne peuvent être stockées et que les protéines qui ne peuvent servir à l'organisme sont éliminées. Le second, c'est qu'elles dégagent 4 kcal/gramme, comme les glucides (qui en revanche peuvent être stockés), contre 9 kcal/g pour les lipides, facilement stockables eux aussi
  2. L'assimilation des protéines par l'organisme demande beaucoup d'énergie. 25 % des protides sont brûlées immédiatement par l'organisme après ingestion, contre seulement 3 % des graisses
  3. Les protéines sont très rassasiantes : si vous consommez un repas riche en protéines, vous n'aurez plus faim pendant plusieurs heures !
  4. Le régime protéiné permet de perdre du gras tout en conservant la masse musculaire. Et vous savez peut-être que l'entretien de la masse musculaire demande davantage d'énergie que l'entretien de la masse grasse. Conclusion : plus la masse musculaire est importante, plus on brûle d'énergie, même en dormant, et plus on parvient à maintenir son poids ou à mincir. Autre avantage : un corps mince et musclé est plus appétissant qu'une silhouette fine mais enrobée de graisse !
  5. Des expériences scientifiques ont prouvé que la thermogenèse (le nombre de calories brûlées au repos) était 2 fois plus importante après un repas riche en protéines qu'après un repas " normal ". Conclusion : pour brûler davantage d'énergie, même sans rien faire, mangez protéiné !
  6. Quand on supprime le sucre de son alimentation, l'organisme puise dans la réserve de glycogène présente dans le foie, puis quand cette réserve est épuisée, il puise dans les graisses du corps. En consommant davantage de protéines et moins de sucres, l'organisme puise ainsi dans ses réserves de gras (parfait !) ; de plus, il produit lors de cette opération une substance spécifique, les corps cétoniques, qui ont un effet coupe-faim puissant et sont naturellement euphorisants.
 
 
 
  • Les aliments alliés
1.       les produits de la mer
Coquillages, crustacés et poissons sont riches en protéines et généralement pauvres en graisses. Mais celles qui contiennent sont excellentes pour la santé : elles permettent de lutter efficacement contre les maladies cardio-vasculaires.
  • Bigorneau : 26 g de protéines/100 g
  • Brochet : 21.5 g de protéines/100 g
  • Cabillaud : 18 g de protéines/100 g
  • Calamar : 16 g de protéines/100 g
  • Carpe : 17 g de protéines/100 g
  • Carrelet : 19 g de protéines/100 g
  • Colin : 17 g de protéines/100 g
  • Congre : 20 g de protéines/100 g
  • Coquille saint jacques : 15 g de protéines/100 g
  • Crabe en boîte : 20 g de protéines/100 g
  • Crevette : 24 g de protéines/100 g
  • Daurade : 17 g de protéines/100 g
  • Eglefin : 17 g de protéines/100 g
  • Flétan : 18 g de protéines/100 g
  • Homard : 19 g de protéines/100 g
  • Huître : 10 g de protéines/100 g
  • Lieu noir : 18 g de protéines/100 g
  • Lotte : 18 g de protéines/100 g
  • Merlan : 16 g de protéines/100 g
  • Moule : 20 g de protéines/100 g
  • Morue salée : 32.5 g de protéines/100 g
  • Morue séchée : 75 g de protéines/100 g
  • Œufs de lump : 14 g de protéines/100 g
  • Raie : 20 g de protéines/100 g
  • Thon : 27 g de protéines/100 g
  • Truite sauvage : 18 g de protéines/100 g
  • Truite d'élevage : 22 g de protéines/100 g
  • Truite fumée : 25 g de protéines/100 g
  • Turbot : 16.5 g de protéines/100 g
 
2.       Les viandes
Préférez les viandes maigres aux viandes grasses : dinde, poulet, bœuf maigre, abats, jambon dégraissé, car les graisses contenues dans les viandes sont dites " saturées ". Leur forme semi-solide leur donne le désavantage de se déposer dans la paroi des artères et de favoriser l'apparition de maladies cardio-vasculaires.
 
abats
Cœur : 17 g de protéines/100 g
Foie de génisse : 21 g de protéines/100 g
Foie de veau : 20 g de protéines/100 g
Foie de mouton : 21 g de protéines/100 g
Foie de porc : 21 g de protéines/100 g
Ris de veau : 20 g de protéines/100 g
Tête de veau : 25 g de protéines/100 g
 
bœuf
Bifteck grillé : 28 g de protéines/100 g
Bifteck haché à 5 % de mg : 21 g de protéines/100 g
Faux-filet grillé : 28 g de protéines/100 g
Onglet : 28 g de protéines/100 g
Rosbif rôti : 28 g de protéines/100 g
Steak : 28 g de protéines/100 g
 
gibier
Chevreuil : 22 g de protéines/100 g
Sanglier : 21 g de protéines/100 g
Faisan : 22 g de protéines/100 g
 
porc
Filet maigre : 28 g de protéines/100 g
Jambon dégraissé : 21 g de protéines/100 g
Rôti maigre : 28 g de protéines/100 g
 
veau
Blanquette dégraissée : 19.5 g de protéines/100 g
Côtelette :21 g de protéines/100 g
Escalope : 31 g de protéines/100 g
Filet rôti : 21 g de protéines/100 g
Poitrine : 19.5 g de protéines/100 g
Rôti : 29 g de protéines/100 g
 
volailles dégraissées sans la peau
Dinde (rôti) : 29 g de protéines/100 g
Dindonneau : 29 g de protéines/100 g
Poulet rôti : 22 g de protéines/100 g
Escalope de dinde ou de poulet : 29 g de protéines/100 g
Pintade : 23 g de protéines/100 g
Chapon : 22 g de protéines/100 g
 
 
3.       produits laitiers et autres
  • Lait écrémé : 3.3 g de protéines/100 g
  • Fromage blanc à 0 % : 8.5 g
  • Yaourt maigre : 5.5 g de protéines/100 g
  • Yaourt nature : 5.5 g de protéines/100 g
  • Blanc d'œuf : 5 g de protéines/100 g
 
4.       Végétaux
 
  • Ail
  • brocolis
  • champignons
  • choux
  • épinards
  • fenouil
  • persil
  • petit pois
  • pissenlit
  • algues (wakamé, kombou, agar-agar, nori…)
5.       fruits
  • Ananas,
  • clémentine,
  • fruits rouges,
  • kiwi,
  • melon,
  • orange,
  • pamplemousse,
  • pastèque,
  • pêche, rhubarbe…
Fruits oléagineux
  • Amandes
  • cacahuètes
  • noisettes
  • noix
  • noix de cajou
  • noix de Pécan
  • pignons de pain
  • pistaches
  • graines de sésame
  • graines de tournesol
 
6.       Spécial faible taux de glucide
  • asperge
  • aubergine
  • avocat
  • brocoli
  • céleri-rave
  • champignons cultivés
  • chou-fleur
  • chou vert
  • citron
  • concombre
  • cornichon
  • courgette
  • cresson
  • endive
  • épinards
  • fenouil
  • haricots verts
  • laitue
  • navet
  • noix de Pécan
  • oseille
  • pâtisson
  • persil
  • poireau
  • poivron
  • potiron
  • pourpier
  • radis
  • salsifis
  • tomate
  • topinambour.
 
  • Recommandations pour accélérer la perte de poids
 
 
1. Consommez le moins possible de glucides (céréales, légumineuses, fruits, féculents)

2. Evitez tous produits sucrés : bonbons, confiture, biscuits, produits laitiers sucrés, miel, sucre et fruits très sucrés.

3. Buvez beaucoup d'eau (infusions, thé ou café sans sucre).

4.  Consommez uniquement les légumes cités dans la partie " les aliments alliés de votre diète protéinée ".

5.  Pour assaisonner vos aliments, utilisez uniquement sel, poivre, moutarde, épices, ail, oignon, fines herbes, vinaigre, jus de citron + 2 cuillerées à soupe d'huile d'olive ou de colza par jour.

6.  Cuisez vos aliments à l'eau (court-bouillon autorisé), au four, en papillote sans matière grasse ou grillé (sans matière grasse).
 
7. Pour être efficace et perdre du gras tout en préservant votre masse musculaire, suivez ce régime deux semaines au moins.

8. Ne sautez jamais de repas.
 
9. Consommez de préférence le fromage au petit déjeuner, en collation du matin ou le midi

10. Si vous craquez pour du sucré (fruits secs, sorbet, pain d'épices…) malgré tout, faites le de préférence au goûter. Et faites l'impasse sur les bonbons.

11. Si vous faites un écart (repas copieux, fête…), vous compenserez en mangeant un peu moins le lendemain, mais sans baisser votre " quota " de protéines. Evitez d'abuser, et ne buvez pas d'alcool, surtout durant les premiers temps de votre régime.

Partager cet article

Repost 0
Published by eixerona - dans Nutrition