Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

6 octobre 2007 6 06 /10 /octobre /2007 12:57

Isabelle Caro
L'ombre d'elle-même

 

Au bout du fil, une petite voix décidée explique qu'elle doit réfléchir à son «plan de com» avant de parler. «Tout le monde me veut», dit-elle, «Times», CBS, «El Mundo »... cent journalistes laissent jour et nuit des messages. Isabelle Caro savoure la lumière. Cette semaine, à la Fashion Week de Milan, c'est elle, enfin, que l'on regarde. Et tant pis si c'est pour son corps de cadavre, ses joues creuses, ses yeux délavés qui viennent vous hanter... Sur l'affiche d'Oliviero Toscani, elle «fait peur», c'est ce qu'elle voulait : «Montrer le vrai visage de l'anorexie.» Même son pays, la France, qui a interdit l'image, jugée «attentatoire à la dignité humaine», ne peut plus l'ignorer. «J'ai fait ça pour les milliers de filles qui souffrent», clame-t-elle. «Et surtout pour elle», ironise le photographe italien : «Cette jeune femme est, comme toutes les anorexiques : hyper- narcissique.» Le roi de la provoc, connu pour ses clichés à scandale, a trouvé en Isabelle la muse idéale. Elle a 25 ans, dont douze dans l'enfer de l'anorexie. La maladie est devenue toute sa vie, sa marque de fabrique. La comédienne, élève en troisième année au Cours Florent, a posé en culotte, les côtes saillantes, devant les caméras de TF1, créé un blog, tout déballé. Le méchant beau-père, la mère, ancienne instit, qui l'étouffait, violon, danse, patinage artistique, trop de pression, plus envie d'avancer. 29 kilos, l'hosto, les psys, la chirurgie esthétique... Isabelle a tout dit mais elle prépare un livre, un film. La thérapie par les médias.

 

Sophie des Deserts
Le Nouvel Observateur


--> Après le lancement fracassant de la fameuse publicité, on casse du sucre sur le dos d'Isabelle. C'était à prévoir. Mais à quoi Toscani s'attendait-il en mettant une anorexique sous les projecteurs, sachant que notamment Isabelle avait soif de célébrité. Oui les anorexiques ont cette tendance hyper-narcissique, mais pourquoi donc? Parce que l'anorexique se déteste, se hait, et se mésestime. Elle se sent rejetée. Elle attend de la reconnaissance et de l'amour, elle attend d'être rassurée. C'est donc une aberration de mettre une anorexique sous les projecteurs.

Cette pub et son tapage va faire une fois de plus du mal aux personnes souffrantes de troubles alimentaires. L'idée va se réduire à: les anorexiques sont maigres, fières de l'être et capricieuse.

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Revue de presse