Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

29 septembre 2007 6 29 /09 /septembre /2007 09:11

Une « faim de non-recevoir »


41MqBoW3U9L.-SS400-.jpg

 

Même si les mannequins contribuent à véhiculer auprès des adolescentes l’image d’une jeune femme « idéale » qui serait forcément ultra-mince, le monde de la mode ne saurait être tenu responsable du développement de l’anorexie mentale.

Ce trouble alimentaire qui touche entre 30 000 et  40 000 personnes en France, existant avant la médiatisation des défilés.

Les auteurs du « Mystère de l’anorexie » ne nient pas l’influence de l’époque, caractérisée à la fois par le culte de la minceur et par celui de la consommation. Mais plutôt que de désigner des coupables, leur démarche consiste à rechercher les causes plus profondes de la maladie en éclairant certains de ses aspects « laissés dans l’ombre ».

Ecrit sous forme de dialogues entre les auteurs, l’ouvrage a été rédigé par deux « spécialistes ». Xavier Pommereau, psychiatre, a crée au CHU Bordeaux le centre Abadie, qui accueille de jeunes anorexiques. Quant à Jean-Philippe de Tonnac, écrivain et journaliste, il a souffert à l’adolescence de cette maladie dont on oublie souvent qu’elle touche 10% d’hommes.

Le premier décrit sa pratique, le second témoigne de son expérience, chacun réagissant aux propos de l’autre. Avec franchise, les auteurs échangent leurs propres expériences, explorent des questions sous-jacentes comme le rapport au cours, le rapport à l’aliment, les notions d’addiction ou de transgression.

Les échanges, certes parfois déconcertants et difficiles à suivre pour le non-spécialiste, éclairent d’un jour nouveau cette « faim de non-recevoir », pour reprendre leur expression qu’est l’anorexie.

 

Article tiré de l’Est Républicain du 13 septembre 2007

 

Le mystère de l’anorexie, Dr Xavier Pommereau et Jean-Philippe de Tonnac, Albin Michel, 270 pages, 18 euros

Partager cet article

Repost 0
Published by Angélique - dans Bibliothèque