Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

21 novembre 2005 1 21 /11 /novembre /2005 23:45

Ce soir j'ai toujours le bourdon...J'avoue que lorsqu'on ne va pas bien ce n'est peut-être pas une idée judicieuse de regarder un documentaire sur les enfants à l'hopital, surtout lorsqu'il y a une jeune anorexique.

Finalement ce qui m'a le plus touché dans le reportage, c'est un petit prémature de 600g...si petit, si fragile, de la grandeur d'une main...une vraie crevette qui n'aura malheureusement pas eu la chance de pouvoir grandir.

Quant aux séquences sur les anorexiques, pour une fois on ne nous a pas montré des cas chocs, ça fait du bien. On a vu des anorexiques avec un poids "normal" mais toujours malade malgré tout. Bon c'est certain que lorsque j'ai vu le groupe de parole familial j'avais envie de hurler. Soit disant un groupe de parole pour aider, moi j'ai trouvé que c'était un groupe moralisateur qui culpabilise les malades plus qu'autre chose! Comme si elles s'avaient besoin de ça. Ce qui m'a fait sourire, c'est la distribution de gâteau à la fin de la dernière réunion...J'ai trouvé ça fort quand même...bon certes il y a avait les parents mais bon...

N'empeche ça m'a sidéré, l'hopital filmé reçoit 400 cas d'anorexie par an, c'est énorme je trouve...

Je repense à la femme qui animé la réunion "il faut manger pour grandir", ça me faire rire, une anorexique ce n'est pas un "âne", on a beau nous mettre une carotte devant nous, on n'avancera pas. Et son grand mot était le REFUS. Elle a résumé l'anorexie au refus. Cette vieille bonne femme m'a énérvé, elle faisait seule qui connaissait tout sur la maladie, mais en étant malade je peux dire qu'elle était à côté de la plaque...

Et ça m'énerve ça, leur positivisme a tout épreuve, "mais si ça ira mieux", c'est ça on y croit toutes.

Les jeunes filles ont tout compris, elles acquiessent gentillement, jouent le jeu pour qu'on leur fiche la paix.

Mais ce n'est pas parce qu'une anorexique remange et qu'elle semble aller mieux que tout est réglé, au contraire, c'est là que tout commence....

Partager cet article

Repost 0
Published by eixerona - dans Mes écrits