Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

J'ai 29 ans.


Je suis jeune maman heureuse et épanouie.

 

 Je vais mieux depuis 3 ans

 

Le monde médical me considère guérie.


J'ai vogué entre anorexie restrictive et anorexie compulsive depuis mes 16 ans.

 

J'ai souffert également de dépression et de troubles anxieux.

 

La guérison est un chemin long et difficile, ce n'est pas une question de volonté.

 

Je n'ai jamais voulu être anorexique,je n'ai jamais cherché à être anorexique.

 

 

Pour m'écrire: eixerona@hotmail.fr 

 

Recherche

Citation

  Moi, je veux tout, tout de suite, et que ce soit entier, ou alors je refuse! Je ne veux pas être modeste, moi, et me contenter d'un petit morceau si j'ai été bien sage. Je veux être sûre de tout aujourd'hui et que cela soit aussi beau que quand j'étais petite, ou mourir.

 Antigone Jean Anouilh

 


 
"Coucher par écrit mes pensées me libère et m'aide à supporter le quotidien, dans ce qu'il a précisément de plus insupportable"  

Jean Molla  

Archives

°~°~° Bienvenue °~°~

un--55-.jpg

Ce blog ne fait pas l'apologie des troubles du comportement alimentaire.

L'anorexie et la boulimie ne sont ni des jeux, ni des caprices.  

Ce sont des pathologies graves pouvant avoir comme issue fatale la mort.

19 novembre 2005 6 19 /11 /novembre /2005 00:22

Quand on s'aperçoit qu'on a une telle haine envers soi-même, et que cette haine dicte le comportement depuis des années, le cerveau disjoncte. Il essaie de nier l'évidence; il essaie de sauver les meubles, de recoller les morceaux. C'est à mon avis très différent du désir suicidaire de ceux qui souffrent au point que la mort leur semble une délivrance. C'est un désir de meurtre. "Se tuer" serait un mot trop faible. Il y a cette certitude qu'on mérite une torture lente. Sans en avoir pleinement conscience, j'aivais choisi de ne pas manger en guise de torture. Quand les pensent à se tuer, ils choississent en général la méthode la moins douloureuse, la plus rapide. Là, c'est différent.

[...]

Meutrir le corps pour mieux transpercer une âme imparfaite

[...]

J'avais l'impression que mon anorexie avait été déclenchée par quelque chose qui me dépassait. Même  l'époque, les excuses faciles comme une mauvaise image de soi, des parents incompétents, les médias, ne me semblaient pas suffisantes. Il y avait un lien, certes. Mais ce qui rôdait dans un coin de ma tête, informulé, n'était pas abordé. Parce qu'il m'était impossible d'en parler. Malgré l'amour que mes parents m'avaient donné, malgré le soutien que j'avais reçu de mes amis et des gens que j'avais croisés, j'éprouvais une curiosité insatiable, à l'égard de mes propres limites. Associée à ma haine de moi, cette curiosité était dangereuse. Je ne suis jamais complètement arrivée à expliquer aux gens que j'avais simplement envie de voir ce qui allait se passer.

Marya Hornbacher, Piégée

Partager cet article

Repost 0
Published by eixerona - dans Extraits et citations